Mercredi 21 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Paris, pire ville européenne pour un expat ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 14/11/2017 à 18:00 | Mis à jour le 14/11/2017 à 18:00
Expatriation Paris problems

La capitale française est jugée trop chère mais c’est aussi la ville où il est le plus complexe de s’installer en tant qu’expat, d’après le sondage Expat Insider. Bien loin de Manama, Prague, Madrid, Kuala Lumpur, Amsterdam, Barcelone, Johannesburg, Bangkok, Bâle ou encore Francfort qui sont très appréciées des expatriés.
 

 

Il y a des sondages dont les résultats sont plus ou moins attendus. D’autres qui peuvent surprendre. Arrivée à la 49ème place (sur 51) du classement des villes d'expatriés cette année, Paris est considérée comme la pire ville européenne où vivre en tant qu'expat et cotoie dans les profondeurs du classement Lagos et Jeddah. Comment la ville Lumière en est-elle arrivée là ? Malgré son attractivité culturelle et sa beauté, la capitale française se situe dans les 10 dernières en termes de convivialité des habitants, d'accueil, d'amitiés et de socialisation, ainsi qu'en termes de finances et de logement. C’est ce que révèle le classement 2017 Expat City, basé sur les données recueillies dans le sondage annuel Expat Insider, réalisé par InterNations. Avec près de 13.000 personnes interrogées vivant et travaillant à l'étranger, Expat Insider 2017 est l'une des études sur les expatriés les plus importantes au monde qui classe les villes en fonction de divers facteurs : qualité de la vie, installation, vie urbaine, ainsi que le financement et le logement.

 

Les Français pas accueillants ?



Paris arrive en dernière position en matière de facilité à s'installer. Allant dans le même sens que tous les stéréotypes, les Parisiens sont jugés particulièrement hostiles envers les résidents étrangers, avec plus de deux expats sur cinq (43%) attribuant une note négative à ce facteur. Cela peut expliquer que 58% des expatriés aient du mal à se faire de nouveaux amis dans la capitale française, contre seulement 33% dans le monde. Amis parisiens, vous pouvez mieux faire !

Un expatrié américain à Paris note que «la plupart des Français ne sont pas intéressés à l’idée de se faire des amis en dehors de leur famille et de leur milieu social ». En outre, plus d'un tiers des expatriés (36%) ne se sentent pas chez eux à Paris, soit 15 points de plus que la moyenne mondiale (21%). Une des raisons est peut-être la barrière linguistique particulièrement élevée : 67% des expatriés pensent qu'il est difficile de vivre à Paris sans pouvoir parler la langue locale, contre une moyenne globale de 38%.


Logement trop cher

 


La satisfaction des expats à Paris concernant leurs finances n'est pas bien meilleure : 46ème sur 51 villes pour ce facteur, moins de la moitié des expatriés à Paris (46%) sont satisfaits de leur situation financière, par rapport à 57% dans le monde. Plus de sept expatriés sur dix vivant à Paris (71%) pensent que les prix des logements et le coût de la vie locale sont trop élevés - nettement plus que la moyenne mondiale de 44 et 39%, respectivement. Compte tenu de ces facteurs, il n'est pas surprenant que 31% des expatriés à Paris déclarent que leur revenu disponible ne suffit pas pour couvrir tout ce dont ils ont besoin pour leur vie quotidienne.

Paris Expat

 

Top 5 des villes dans lesquelles il est facile de s’installer et de profiter d’une vie professionnelle épanouissante



Manama (Royaume de Bahreïn), Prague (Tchéquie), Madrid (Espagne), Kuala Lumpur (Malaisie) et Amsterdam (Pays-Bas) arrivent en tête des meilleures villes pour les expatriés, Alors que Prague reste à la 35ème place en termes de facilité à s'installer, les quatre autres villes obtiennent des notes bonnes voire excellentes à cet égard. Un expatrié sud-africain vivant à Kuala Lumpur aime "le tempérament facile et la gentillesse de la population locale" tandis qu'un expatrié des Philippines apprécie les "locaux très amicaux et serviables" de Manama. La majorité des expatriés apprécie positivement la gentillesse envers les résidents étrangers à Manama (84%), Amsterdam (83%), Kuala Lumpur (78%) et Madrid (74%), contre une moyenne mondiale de 67%. La capitale de la République tchèque, à la population jugée moins accueillante, est toutefois l'une des principales destinations pour les expatriés en 2017, notamment en raison de ses excellentes notes en termes de travail : près de sept expatriés sur dix (68%) sont satisfaits des possibilités de carrières locales à Prague, soit 19 points de plus que la moyenne mondiale.
 

 

Classement 2017 Expat City

Nous vous recommandons

4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

François lun 19/03/2018 - 18:50

La France est devenue une maison de retraite. Bien plus d'excitation et de palpitations ailleurs...

Répondre
Commentaire avatar

Thanh luong nguyen mer 15/11/2017 - 11:18

Paris = 100 millions de touristes par an pour une population de 2 millions intra -muros....et une superficie de 105km2....à réfléchir .

Répondre
Commentaire avatar

Pondi mer 15/11/2017 - 01:34

Sans oublier l' insecurite qui s' aggrave d' annee en annee a Paris

Répondre
Commentaire avatar

riquita ven 17/11/2017 - 11:15

Paris n'est plus Paris depuis longtemps.... Elle a perdu son identité, son esprit"français".. Paris n'est pas la France! Même les étrangers se demandent où sont les "vrais Français" ? Tout est très cher, sale.. Ceci dit, n'exagérons rien, il reste des Français accueillants même s'ils sont pris dans le tourbillon de la compétition, de la rentabilité!

Répondre

Installation

EXPATRIATION

Quelles sont les meilleures et pires villes où s'expatrier ?

Positionnée à la 67ème place sur 72 villes à travers le monde, Paris figure parmi les pires destinations de l’Expat City Ranking 2018 d’InterNations. Les 10 villes en tête du classement sont Taipei...

Famille

ADMINISTRATION - Ce qui va changer pour les jeunes français expats

Journée défense et citoyenneté, Identification nationale des Etudiants, numéro INSEE… Les jeunes Français de l’étranger ne reçoivent pas exactement le même traitement administratif que les autres. Sur

Patrimoine

CSG-CRDS des non-résidents: pas d'avancée au Sénat

Les sénateurs des Français de l’étranger, pourtant unanimes, n’ont pas réussi à arracher la fin de l’application des prélèvements sociaux à l'ensemble des Français de l’étranger, et pas seulement...

Retour en France

Nathalie Perakis-Valat, une âme d’artiste nomade

Parmi les belles rencontres de ma vie d’expatriée, il y a eu celle de Nathalie Perakis-Valat dont j’ai croisé la route à Shanghaï en 2013, puis furtivement à Singapour peu après. De retour à Paris...

Sur le même sujet