Investir dans une résidence gérée : les points d’attention

Par Réside Études | Publié le 31/05/2022 à 17:30 | Mis à jour le 31/05/2022 à 17:54
couple qui discute devant un ordinateur

En acquérant un logement dans une résidence gérée, vous vous lancez dans l’immobilier locatif en vous épargnant la difficulté de trouver et de gérer les locataires. En effet, une fois le bien acquis, vous signez un bail commercial avec un exploitant professionnel, qui va se charger de la gestion locative du bien.

Voici les points de vigilance pour que ces neuf années se déroulent au mieux.

 

En investissant dans une résidence gérée, vous réalisez une acquisition immobilière et vous confiez la mise en location du bien à un exploitant. Vous n’avez à vous préoccuper de rien après la signature du bail commercial ! Pour à la fois être serein et profiter d’un investissement rentable, voici les critères à valider avant d’acheter.

 

L’emplacement et la demande locative

Comme pour tout investissement immobilier, l'emplacement est crucial. C’est lui qui assurera une bonne demande locative sur le long terme. Il doit être apprécié en fonction de la typologie des résidences. Ainsi, pour une résidence seniors, les biens doivent être construits en centre-ville, à proximité de toutes les facilités. Les occupants sont en effet à la recherche d’un logement leur permettant de rester totalement autonome dans leurs déplacements et leur quotidien (courses, loisirs…).

 

Le prix du bien et la rentabilité annoncée

Attention à ne pas payer trop cher sous prétexte des avantages fiscaux. Un rendement trop élevé laisse présager que les loyers sont décorrélés du marché et que vous devrez faire face, tôt ou tard, à leur révision à la baisse. Mieux vaut un chiffre plus raisonnable mais pérenne dans le temps.

 

La qualité de la résidence et des services proposés

La qualité des matériaux et des agencements permettra à la résidence de bien évoluer dans le temps. En outre, la qualité des services mis à disposition par l'exploitant et le sérieux du personnel présent pour les résidents assureront un niveau de satisfaction élevé de ces derniers, et ainsi un taux d’occupation élevé.

 

La solidité de l’exploitant

L'exploitant est au coeur du dispositif puisque c’est lui qui trouve les locataires, encaisse les loyers, entretient les parties communes, se charge des réparations… C’est aussi lui qui verse les recettes locatives à l’investisseur. Vous vous engagez auprès de lui pour neuf ans au minimum. Il est donc important d’avoir affaire à un partenaire solide et professionnel. Privilégiez un acteur présent de longue date sur ce marché et expert sur le secteur.

En veillant à ces quatre points lors de votre achat d’un logement en résidence gérée, vous réalisez un investissement profitable, qui vous permettra d’augmenter vos revenus. Vous êtes aussi assuré de valoriser votre patrimoine immobilier dans le temps.

 

Expat'Invest vous accompagne dans vos projets immobiliers

Expat’Invest s’engage à répondre à ces 4 critères essentiels pour assurer un projet d’investissement pérenne et rentable. En investissant avec Expat'Invest, vous bénéficiez des avantages de la location meublée gérée et profitez de notre expertise pour toute la gestion du bien : recherche de locataires, état des lieux, quittances, paiement des charges, entretien…

Un avantage non négligeable lorsque l’on vit à l’étranger.

 

Vous souhaitez :

• Bénéficier de revenus complémentaires

• Vous construire un patrimoine immobilier solide et durable

• Préparer votre retraite

• Protéger vos proches

• Percevoir des revenus défiscalisés (1)

 

Expat'Invest vous accompagne dans vos investissements immobiliers locatifs en France grâce à un dispositif 100% digital : informations, signature de la réservation, suivi administratif, acte de vente.

 

Pour plus d’informations, contactez l’un de nos conseillers dédiés : ici.

Par téléphone : +33(0)1 88 88 10 69

 

 

(1) Dans le cadre de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP), revenus nets d’impôts à due proportion du

montant des investissements.

Source : BFMTV, le 4 décembre 2020

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique