Que signifie la dégringolade du Yen japonais pour l’économie ?

Par Article Partenaire | Publié le 30/06/2022 à 11:50 | Mis à jour le 30/06/2022 à 11:54
personnes qui marchent dans les rues de Tokyo

Cela fait maintenant cinq ans que le Yen est en perte de vitesse et son cours s’est finalement stabilisé il y a peu. C’est une nouvelle importante pour les experts économiques, mais également si vous suivez le cours de la bourse, que ce soit par vous-même ou à l’aide d’un service comme AvaPartner. AvaPartner est un site affilié de AvaTrade.

 

Quelles sont les conséquences de cette évolution d’une monnaie qui fut jadis l’une des plus puissantes du monde ? Quelles sont les causes de cette perte drastique de puissance ? Laissez-nous vous en dire plus sur le Yen et l'économie japonaise.

 

Récapitulatif de l’histoire économique du Japon

L’économie du Japon est fascinante et a grandement évolué depuis les premiers contacts avec le monde extérieur. Elle est particulièrement étudiée grâce aux progrès des années 1800 avec l’ère Meiji qui a conféré à la nation du soleil levant une puissance économique rivalisant avec les pays Européens.

 

Suite aux répercussions dévastatrices de la Seconde Guerre Mondiale, le pays a dû se reconstruire en se reposant partiellement sur l’économie parallèle et le marché noir opéré par les familles mafieuses locales connues sous le nom de Yakuza. Petit à petit, le pays se reconstruit grâce au plan Dodge et l’économie du pays se reporte sur la manufacture en délaissant en partie l’agriculture. À ce moment, le PIB est très inférieur à des pays comme les États-Unis, et cela décuple l’impulsion économique. Rapidement, le Japon développe son industrie lourde et chimique avec divers petits groupes qui s’associent pour plus de rentabilité.

 

Cependant, dans les années 1990, l’économie japonaise est morose. En effet, une grande partie de la force du pays repose sur des taux élevés d’investissements et la faible consommation de leur produit à l’étranger crée une déflation.

 

Comment le Japon tente de combattre la spirale déflationniste ?

À l’aube des années 2000, des mesures sont prises pour tenter de combattre les faillites en série des sociétés japonaises et la Banque du Japon a décidé de réduire le taux d’intérêt à zéro pourcent. Cette politique échoue et le gouvernement y met fin dès 2006.

 

L’un de leur principal challenge est donc de créer de l’inflation, mais deux problèmes se posent. Déjà, l’économie japonaise repose quasi exclusivement sur le commerce et l’industrie ; ensuite, le vieillissement de la population cause naturellement un déficit dans la population active.

 

Les récentes crises mondiales ont encore augmenté la déflation du Yen, notamment à cause de la baisse des exportations. Le gouvernement a tenté de limiter les dégâts en instaurant diverses taxes, mais cela ne porte pas vraiment ses fruits.

 

Le Japon bénéficie malgré tout d’un des taux d’intérêts les plus faibles au Monde et c’est un atout non négligeable, si le pays parvient à s’ouvrir aux autres nations qui sont en demande de capital. Cependant, la politique économique du pays n’est pas encore adaptée à de telles demandes et il faudrait réformer fondamentalement le système économique japonais.

 

L’état du Yen en 2022

Depuis le mois de Janvier, le Yen a connu une chute de 14 % c’est une baisse historique qui a obligé les autorités à sortir un communiqué. Masato Kanda, le vice-ministre de la finance, a déclaré qu’il considérait toutes les options et même une intervention monétaire de la part d’autorités financières externes.

 

L’admission que la faiblesse du Yen est une mauvaise chose dans les déclarations à venir pourrait avoir un impact conséquent sur l’économie du pays et ouvrir la porte aux investisseurs étrangers comme jamais auparavant. Toutefois, cela nécessiterait des mesures drastiques et l’exploitation d’un nouveau marché comme celui de la vente en ligne, qui a fortement gagné en popularité récemment.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique