Assurer sa résidence secondaire : comment faire en tant qu’expatrié ?

Par Article Partenaire | Publié le 14/06/2022 à 15:05 | Mis à jour le 14/06/2022 à 15:05
Assurance habitation - NL - Go Friday

Comment assurer son logement existant en France en tant qu'expatrié ?

Lorsque l’on dispose d’une résidence en France et que l’on est expatrié, on sera tout autant soumis à un risque de sinistre. Il convient donc de se protéger comme il se doit et notamment grâce à la mise en place d’une assurance de résidence secondaire. Alors comment assurer sa résidence secondaire ? Que contient ce type d’offre ? Comment faire son choix en tant que propriétaire ?

 

Qu’est-ce qu’une assurance de résidence secondaire ?

L’assurance de résidence secondaire ou assurance de propriétaire non occupant est une assurance qui permet de couvrir le bien même lorsqu’il n’est pas occupé par les propriétaires. Cela s’applique notamment lorsqu’une personne est expatriée mais dispose toujours d’un bien immobilier ne France. Que ce soit un dégât des eaux ou encore des dommages électriques, assurer sa résidence secondaire permet de se protéger de certains risques. Tout comme pour une résidence principale.

Il existe plusieurs offres d’assurance pour sa résidence secondaire grâce à Go Friday et de nombreuses autres compagnies. Assurer sa résidence secondaire peut se faire lorsque l’on profite de cette dernière uniquement pour les vacances, mais aussi lorsque l’on effectue sa mise en location saisonnière ou encore lorsque l’on y héberge quelqu’un à titre gratuit le temps que l’on se trouve à l’étranger.

 

Assurer sa résidence secondaire n’est pas obligatoire, mais en revanche vivement conseillé. Les propriétaires d’une résidence secondaire au sein d’une copropriété auront cependant l’obligation d’assurer le logement contre les risques de responsabilité civile.

 

Que trouve-t-on dans ce type d’offre ?

Assurer sa résidence secondaire avec une offre d’assurance dédiée permet le plus souvent d’être assuré en cas de :

  • Incendies
  • Événements climatiques
  • Catastrophes naturelles
  • Attentat et actes de terrorisme
  • Dégâts de seaux

 

La responsabilité civile, la défense pénale et le recours suite à un accident ou encore l’assistance sont aussi généralement compris. Selon l’offre choisie, il est aussi possible d’assurer sa résidence secondaire pour :

  • Le vol et le vandalisme
  • Le bris de glace
  • Les dommages électriques
  • Une piscine, un spa et/ou un jacuzzi
  • Un équipement d’énergies renouvelables (panneaux solaires…)
  • Une cave à vins

 

L’offre peut donc être modulée en fonction des besoins du propriétaire de la résidence (plus d’informations sur les offres d’assurance dans le secteur de l’immobilier sur le blog Immoz).

 

Comment assurer sa résidence secondaire ?

L’assurance d’une résidence secondaire peut se faire très facilement et rapidement. Il suffit en premier lieu de prendre contact avec différentes compagnies d’assurance pour connaitre leurs offres, les services qu’elles proposent et surtout le tarif qui peut être mis en place. On aura ainsi la possibilité de comparer plusieurs de ces offres et potentiellement de faire jouer la concurrence (plus de conseils pour choisir une offre d’assurance ici).

 

Une fois l’offre choisie, il suffit de signifier à son assureur sa volonté de souscrire. Un contrat est alors à signer ainsi que la mise en place d’un processus de paiement. Dès lors que le bien est assuré, le client peut accéder à une attestation d’assurance habitation qui lui permet de prouver que le bien est assuré. Ses cotisations seront prélevées tous les mois, tous les trimestres ou encore tous les ans selon ce qui a été conclu avec l’assureur.

 

Il est tout à fait possible de faire évoluer l’offre ou encore de changer de compagnie d’assurance si souhaité. L’offre évoluera en fonction de ses besoins ou de l’installation de nouveaux équipements. Pour résilier, il faudra alors se référer aux conditions de résiliation détaillées dans le contrat.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique