Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 22
  • 0

Quels sont les meilleurs pays où s’expatrier en 2024 ?

Les expatriés ont parlé, une nouvelle fois. L’enquête Expat Insider va chaque année à la rencontre des expatriés pour les interroger sur leur pays d’accueil et ainsi établir quelles sont les meilleures destinations où s’installer, en se basant sur l’expérience des plus de 12.000 répondants.

Une personne sur une plage dans un des meilleurs pays où s'expatrier en 2024Une personne sur une plage dans un des meilleurs pays où s'expatrier en 2024
Écrit par Maël Narpon
Publié le 11 juillet 2023, mis à jour le 29 janvier 2024

L’enquête Expat Insider, réalisée par InterNations, revient pour sa 10e édition avec un échantillon de 12.065 expatriés représentant 171 nationalités et vivant dans 172 pays ou territoires. Les interrogés ont dû évaluer jusqu’à 56 aspects différents de leur vie à l’étranger, sur une échelle de un à sept. Émerge de cette étude un classement de 53 destinations dans le monde. Pour la deuxième année consécutive, le Mexique arrive en tête. Quelles sont les neuf autres destinations où s’expatrier en 2024 ? 

 

La ville de Campeche, au Mexique
La ville de Campeche, au Mexique. 


S’expatrier au Mexique : la destination qui garde la côte en 2024

Pour la deuxième année de suite, le Mexique s’impose comme la destination que les expatriés jugent comme la meilleure pour s’installer. Dans le top 5 depuis la création de l’enquête Expat Insider en 2014, sa place n’est pas surprenante mais mérite néanmoins d’être soulignée. C’est la facilité d’installation et la convivialité qui arrivent en tête des raisons qui en font la destination préférée des expatriés, selon l’enquête Expat Insider 2023. Que ce soit au niveau des opportunités professionnelles, du coût de la vie, des loyers ou des salaires, celles et ceux qui ont choisi le Mexique pour nouvelle maison ne regrettent pas. 74% d’entre eux appuient par ailleurs sur la facilité de s’y faire des amis (2e place dans cette indice), comparativement à d’autres régions du monde. 

 

La ville de Malaga, en Espagne.
La ville de Malaga, en Espagne.


S’expatrier en Espagne : satisfaction et loisirs garantis

Arrivée 5e l’année dernière, l’Espagne grappille des places dans le top 5 et se hisse à la deuxième place du classement d’InterNations. Comme l’an passé, qualité de vie, sports et loisirs font le bonheur des expatriés. A tel point que 80 % d’entre eux s’y sentent chez eux, tandis que la moyenne mondiale pour cet indice est de 62 %. Les résidents étrangers restent cependant mitigés concernant la partie professionnelle. Ils sont 36 % à ne pas être satisfaits du marché du travail local, même si la plupart reconnaissent et apprécient le luxe d’avoir un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle (73 % de satisfaction). 

 

La ville de Panama, au Panama.
La ville de Panama, au Panama.

 

S’expatrier au Panama : là où se faire des amis est un jeu d’enfant

Troisième au classement général, le Panama supplante le Mexique en s’offrant la première place dans la catégorie « Trouver des amis ». Plus encore, la grande majorité des expatriés se sentent chez eux au Panama (81 %) et bien accueillis (84 %), en faisant probablement le pays le plus convivial de l’enquête Expat Insider. Mais la convivialité ne fait pas tout, et le pays se distingue aussi, selon les expatriés interrogés, par son marché du travail et sa sécurité de l’emploi qui sont respectivement classés 47e et 45e. 

 

La ville de Kuala Lumpur, en Malaisie.
La ville de Kuala Lumpur, en Malaisie.

 

S’expatrier en Malaisie : une adaptation facile selon les expatriés

La Malaisie fait son apparition dans le top 10 de ce classement. Globalement, il ressort de l’enquête que les expatriés trouvent l’adaptation au pays des plus faciles. Malgré une qualité de vie moyenne (29e position), 77 % déclarent qu’il est aisé de s’adapter à la culture locale et de s’intégrer sans parler la langue locale (3e place dans cette catégorie). La situation du logement n’est pas non plus pour leur déplaire puisqu’elle obtient la deuxième place tous pays confondus. 

 

La ville de Kaohsiung, à Taiwan.
La ville de Kaohsiung, à Taiwan.

 

S’expatrier à Taiwan : où la santé et le travail sont rois

A l’instar du classement 2022, qui l’avait déjà vu perdre 2 places, Taiwan chute à nouveau de quelques échelons. Elle reste néanmoins dans le top 5 notamment grâce à sa très bonne performance dans les catégories liées aux soins de santé. Que ce soit en termes de qualité (86 % de satisfaction) ou de prix (92 % de satisfaction), les expatriés semblent emballés par les services proposés par l’Etat insulaire. Fait notable : 98 % des résidents étrangers à Taiwan disent s’y sentir en sécurité. Malgré quelques inconvénients comme le manque de flexibilité, son niveau global de satisfaction professionnelle glane la 1ere place. 

 

La ville de Chiang Mai, en Thaïlande.
La ville de Chiang Mai, en Thaïlande.

 

S’expatrier en Thaïlande : variété culinaire et niveau de vie séduisent les expatriés

Au tour de la Thaïlande de gravir quelques échelons dans le classement Expat Insider 2023. Pour 86 % des expatriés qui ont répondu à l’enquête, le revenu disponible de leur ménage est au moins suffisant, si ce n’est plus que suffisant, pour s’offrir une vie confortable en Thaïlande. Entre logements abordables, options de loisirs variées, celles et ceux qui s’installent dans le pays entendent bien profiter de leur temps libre. Le côté professionnel, quant à lui, laisse à désirer alors que le pays est classé 39e dans la catégorie « Travailler à l’étranger ». Point noir important à souligner : l’environnement et le climat pêchent encore en Thaïlande et les expatriés n’ont pas manqué de le faire savoir. 43 % d’entre eux pensent que le gouvernement n’agit pas suffisamment en faveur de l’environnement, contre 17 % de moyenne pour les autres pays du classement. 

 

Une chute d'eau au Costa Rica.
Une chute d'eau au Costa Rica.

 

S’expatrier au Costa Rica : un environnement naturel apprécie

À l’instar de la Malaisie, le Costa Rica fait son entrée dans les dix meilleures destinations pour les expatriés. Directement propulsé à la 7e place, le pays se distingue par la bienveillance apparente des locaux, dont 82% des expatriés sont satisfaits et se sentent facilement comme chez eux. Si l’aspect travail est moins reluisant et parmi les pires de ce classement, l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est salué. C’est également le cas concernant l’environnement et le climat, catégorie dans laquelle le Costa Rica se place 3e sur 57. En plus d’un environnement naturel apprécié à 97%, les politiques prises par le gouvernement en faveur de sa protection ont également conquis les expatriés (90%). 


 

La municipalité d'El Nido, aux Philippines.
La municipalité d'El Nido, aux Philippines. 

 

S’expatrier aux Philippines : un coût de la vie abordable et de la satisfaction au travail

En 8e position arrivent les Philippines, qui intègrent aussi le top 10 en 2023. Le pays est 3e dans la catégorie des finances personnelles, avec le 5e meilleur coût de la vie. Par ailleurs, il ressort de l’enquête que les expatriés se sentent particulièrement bien et utiles au travail. C’est pourquoi l’indice de satisfaction au travail des expatriés aux Philippines arrive 2e au classement. Convivialité locale, relations amicales, accueil chaleureux, tous ces éléments les ont conquis. Si 79% d’entre eux se disent chez eux et heureux aux Philippines, le bémol réside dans la qualité de vie qui fait partie des pires de ce classement (48e sur 57).

 

La ville de Manama, au Bahreïn.
La ville de Manama, au Bahreïn.

 

S’expatrier au Bahreïn : la facilité des tâches administratives

Encore un petit nouveau parmi les dix pays qui ont le plus la côte auprès des expatriés. Le Bahreïn prend la 9e place notamment grâce à sa 1ère position dans la catégorie des essentiels pour les expatriés : tâches administratives, ouverture de compte en banque local, bureaucratie, tout est plus simple. Niveau logement, la situation est un peu plus mitigée car, si l’on trouve facilement un appartement, son prix ne convient pas forcément à toutes les bourses. De manière générale, les expatriés du Bahreïn sont heureux de cette expérience qui améliore, pour 71% d’entre eux, les perspectives de carrière. 


 

La ville de Porto, au Portugal.
La ville de Porto, au Portugal.

 

S’expatrier au Portugal : qualité de vie au rendez-vous mais pas le travail

Chutant depuis sa 4e place acquise en 2022, le Portugal complète ce top 10. Ce sont les expatriés qui le disent, il est facile de s’installer au pays de Salazar, d’autant qu’ils s’y sentent bien accueillis. Globalement, la qualité de vie est bien supérieure à la moyenne (7e place dans cette catégorie) et le climat (7e), ainsi que la qualité de l’air (9e), n’y sont pas pour rien. A l’inverse du Bahreïn, le Portugal accuse cependant des problèmes administratifs tels que 56% des expatriés dans le pays avouent avoir du mal à gérer l’administration locale. Les opportunités d’embauche ne sont, semble-t-il, pas non plus jugées satisfaisantes. 
 

Le top 10 des pays où s’expatrier en 2024, selon l’enquête Expat Insider 2023

  1. Mexique
  2. Espagne
  3. Panama
  4. Malaisie
  5. Taiwan
  6. Thailande
  7. Costa Rica
  8. Philippines
  9. Bahreïn
  10. Portugal

Mael Narpon - Journaliste
Publié le 11 juillet 2023, mis à jour le 29 janvier 2024
Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024