Samedi 26 mai 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les cours d’été du CNED

Par CNED | Publié le 18/05/2015 à 13:44 | Mis à jour le 09/02/2018 à 07:31
728X90

 

Même à l’autre bout du monde, il est important de maintenir le cerveau des enfants au chaud, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises à la rentrée. Le CNED a conçu des cours adaptés au rythme des vacances pour tous les élèves, du collège au lycée. Histoire d’aborder l’été sans stress.

cned

 

L’été est la période rêvée pour les plus jeunes, qui abandonnent les cours pendant deux mois. C’est aussi le moment ou les parents s’inquiètent déjà de la rentrée et invitent leurs enfants à replonger la tête dans les cours. Une négociation qui est rarement évidente quand le soleil se pointe ! Les cours d’été du CNED offrent un compromis entre les deux camps, avec une démarche courte et claire, pour apprendre efficacement.

Allant plus loin qu’un simple cahier de vacances, ces cours proposent un approfondissement des notions fondamentales apprises pendant l'année scolaire en prévision du passage en classe supérieure. Une pédagogie originale avec quatre devoirs à renvoyer pour une correction personnalisée, accompagnés d'un guide de travail qui oriente l'élève dans son parcours de révision. Ainsi, les cours d’été proposent des exercices autocorrectifs, des révisions adaptés au rythme et aux besoins de chacun, un CD audio pour les langues…

Des services personnalisés 

Pour compléter les cours, les inscrits peuvent à tout moment obtenir une assistance pédagogique, en joignant un professeur par téléphone ou par Internet.  Que ce soit de l’aide à la compréhension des leçons et des devoirs, ou des conseils de méthodologie, les professeurs répondent à toutes les sollicitations.

Petit à petit, les cours d’été développent l’autonomie et l’implication dans le travail personnel. Un atout indéniable lorsqu’on arrive dans une nouvelle classe !

0 CommentairesRéagir

Retour en France

RETOUR D’EXPAT – Une nouvelle aventure !

"L'instabilité est nécessaire pour progresser, disait Coluche. Si on reste sur place, on recule". C’est peut-être pour cette raison qu’après plusieurs années à l’étranger, le retour en