Samedi 6 mars 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

AEFE : Bruno Foucher à la présidence du conseil d’administration

Par AEFE | Publié le 11/02/2021 à 17:45 | Mis à jour le 11/02/2021 à 17:45
Photo : Photo provenant du twitter de Bruno Foucher
Bruno foucher AEFE

Bruno Foucher a été nommé à la présidence du conseil d’administration de l’AEFE le 8 février par décret du président de la République. Le diplomate, passé par l’Ambassade de France à Beyrouth a également présidé le conseil d’administration de l’Institut Français de Paris. 

Comme annoncé lors de la présentation du plan de développement de l’enseignement français à l’étranger du 3 octobre 2019, la présidence du conseil d’administration de l’AEFE n’est désormais plus confiée au directeur général de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international.

La nomination de Bruno Foucher intervient quelques jours après le Conseil d’Orientation de l’AEFE dont l’objectif était de « renforcer le pilotage stratégique de l’enseignement français à l’étranger ». 

Nous vous recommandons

AEFE

AEFE

L'AEFE, opérateur public sous tutelle du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, coordonne un réseau de 540 établissements scolaires français dans 138 pays, accueillant plus de 365 000 élèves.
0 Commentaire (s)Réagir

Retraite

Singapour Appercu

Jean-Michel Bardin - Prendre sa retraite à Singapour

De son Maroc natal à sa retraite à Singapour, Jean Michel Bardin est une personne pleine de ressources, dotée d’un talent artistique indéniable et bénévole pour une association locale : portrait

Famille

Londres Appercu
TROPHEE ANCIEN(NE) ELEVE DES LYCEES FRANÇAIS DU MONDE

Matthieu Pallud crée sa startup à 16 ans et part conquérir le monde

L’année de son bac, Matthieu Pallud lance son projet Mogy, une plateforme de babysitting destinée à aider les familles françaises installées à Londres.

Santé

COVID-19

Des vaccins pour les expatriés français dès début mai

Le gouvernement veut vacciner les expatriés français vivant dans des pays sans campagne vaccinale dès début mai. Il prévoit également un assouplissement des conditions d’entrée en France.