Mardi 4 août 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Coût de la vie : quelles sont les villes les plus chères en 2020 ?

Par Déborah Collet | Publié le 08/07/2020 à 18:00 | Mis à jour le 09/07/2020 à 09:47
coût de la vie ECA International

ECA International a révélé son étude 2020 sur le coût de la vie en comparant plus de 480 régions dans le monde. Un classement bouleversé par les instabilités politiques et les crises sanitaires. 

 

Chaque année, ECA International, spécialiste mondial de la mobilité, dévoile une étude sur le coût de la vie dans le monde. L’enquête compare le coût des biens et des services de consommation achetés régulièrement par des cessionnaires internationaux. Les données ont été analysées à partir de la fin février jusqu’à début mars. Au même moment, certains pays étaient déjà fortement impactés par la pandémie mondiale de la Covid-19. 

Les villes les plus chères pour les expatriés

La capitale turkmène, Achgabat, est la ville où le coût de la vie y est le plus élevé en raison de la crise économique actuelle ou encore des pénuries alimentaires. Il est en moyenne 12% plus important que celui de la France en 2020.

Sans surprise, la Suisse reste l’un des pays les plus chers au monde. Zurich arrive en deuxième position des villes où le coût de la vie y est le plus important, s’en suivent Genève (3e position), Bâle (4e position) et Berne (5e position).

Tel Aviv et Jérusalem en Israël restent dans le top 10 des destinations mondiales les plus chères (8e et 9e places) suite à l’inflation de sa devise locale, le shekel, sur long terme.

Quatre villes du Japon s’inscrivent dans le top 20 des villes les plus chères au monde. Nous retrouvons à la 7e et à la 10e place les villes de Tokyo et de Yokohama. Osaka et Nagoya interviennent, quant à elles, à la 12e et à la 13 ème place. 

L'Amérique du Nord regroupe aujourd’hui près d'un tiers des 100 villes les plus chères. Il y a deux ans, une dizaine de villes ou de quartiers nord-américains apparaissaient dans le top 100 des villes les plus chères. À présent, le rapport démontre que 29 des villes les plus chères au monde sont situées aux États-Unis et au Canada. Le quartier populaire de Manhattan prend la 16e place du classement tandis que San Francisco et Los Angeles se classent respectivement 36e et 40e. La ville d’Honolulu à Hawaï est classée à la 20e place. Sur place, le coût des biens et services a aussi fortement grimpé pour les expatriés et les touristes. De manière globale, le dollar canadien et le dollar américain, valeurs refuges, ont augmenté sur le marché.

 

Les augmentations significatives

Pour la première fois, le coût de la vie à Londres semble dépasser largement celui des grandes villes européennes comme celles de Lyon, de Strasbourg, du Luxembourg et d’Anvers. Londres vient s’inscrire à la 94e place du top 100 des villes les plus chères au monde en 2020 et entre dans le top 20 européen. Bien avant l’apparition de la Covid-19, la livre sterling (GBP) s’est imposée face aux autres devises. D’après Steven Kilfedder, directeur de production chez ECA International, les villes britanniques devraient toutefois perdre plusieurs places dans le classement de l’année prochaine, à cause des "14 semaines de verrouillage" et "des progrès limités dans les négociations commerciales du Brexit." À cause du confinement, la livre sterling est revenue à ses taux les plus bas.

Le Caire grimpe dans le classement en s’inscrivant au 193e rang des villes les plus chères en 2020. La capitale égyptienne gagne 42 places par rapport à l’année dernière à cause de la livre égyptienne, l’une des devises les plus fortes au monde. C’est une des augmentations les plus spectaculaires selon le rapport de l’ECA. 

La Thaïlande, l'Indonésie, le Cambodge et le Vietnam progressent dans le classement 2020. Cette tendance, observée depuis un certain temps, s’explique par le fait que leurs économies se développent fortement. Au cours des cinq dernières années, ces quatre pays de l’Asie du Sud-Est ont gagné 35 places en moyenne. En gagnant 64 places, Bangkok vient s’inscrire à la 60e place des villes les plus chères au monde. Steven Kilfedder a affirmé : "Les marchés émergents d'Asie du Sud-Est deviennent plus chers pour de nombreux visiteurs et expatriés en raison de l'appréciation de leur monnaie. La Thaïlande, en particulier, est devenue beaucoup plus chère pour les affaires et le tourisme internationaux."

 

Les villes qui dégringolent

Les pays les plus touchés par le coronavirus font face à de nombreuses répercussions économiques. De ce fait, Pékin passe, cette année, de la 15e place du classement mondial à la 24e position, tandis que Séoul dégringole de neuf places. La Chine est également impactée par le ralentissement à long terme de sa croissance et l’affaiblissement de sa monnaie locale, le yuan. M. Kilfedder a déclaré : "L'économie chinoise a été frappée de plein fouet par les mesures de bouclage mises en place à la fin de 2019. De même, comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande dépendent fortement du commerce avec la Chine, nous pouvons constater l'effet d'entraînement sur le coût des biens et des services dans ces pays. C'est également un signe de la nervosité des consommateurs, que nous verrons probablement dans d'autres pays du monde au cours des prochains mois".

L’enquête démontre également que les nombreuses protestations qui ont eu lieu à Hong Kong, en Colombie ou encore au Chili affectent durement le coût de la vie. En plus d’un risque majeur sur la stabilité de la paix, les troubles politiques ont des répercussions importantes sur les économies. Santiago du Chili arrive à la 217e place et Bogota en Colombie occupe la 224e place du classement mondial. Après plusieurs mois de manifestations, Hong Kong recule dans le classement, passant de la 4e à la 6e place. Steven Kilfedder a déclaré : "Bien que Hong Kong reste dans le top 10 des villes les plus chères, cela est dû en grande partie au fait qu'elle est étroitement liée au dollar américain qui se comporte bien. Hong Kong a également évité une forme d'immobilisation paralysante de Covid-19 expérimentée ailleurs dans le monde, ce qui aura aidé son économie malgré des mois de troubles politiques dans la ville."  

Les prix et les taux de change affectent les indices du coût de la vie. Les villes brésiliennes chutent dans le classement à cause de leur volatilité. São Paulo se trouvait à la 85e place du classement il y a trois ans, quant à l’année précédente, il était positionné à la 199e place. Bien avant l’apparition de la Covid-19, le Brésil était d’ores et déjà en difficulté économiquement puisque le pays connaissait une faible croissance et un taux d’endettement élevé. Depuis, les prix du pétrole se sont effondrés. Selon l’ECA, il est probable que la volatilité de ces villes se poursuive dans les années à venir.

 

La ville la moins chère au monde

Pour la deuxième année consécutive, Téhéran, la capitale de l’Iran est considérée comme la ville la moins chère au monde par rapport au coût de la vie. Steven Kilfedder a poursuivi : "Souffrant déjà des sanctions imposées par les États-Unis en 2018, l'Iran était mal placé pour faire face à l'une des premières grandes flambées de la pandémie de Covid-19. Alors que le rial s'est considérablement affaibli, des hausses de prix de près de 40% cette année ont signifié qu'en dépit d'être le pays le moins cher du monde, l'Iran est en fait devenu plus cher pour les visiteurs et les expatriés."

 

Top 20 des villes les plus chères 

  1. Ashgabat
  2. Zurich 
  3. Genève
  4. Bâle
  5. Berne
  6. Hong Kong 
  7. Tokyo
  8. Tel Aviv
  9. Jérusalem
  10. Yokohama
  11. Harare
  12. Osaka
  13. Nagoya 
  14. Singapour 
  15. Macao 
  16. Manhattan
  17. Séoul
  18. Oslo
  19. Shanghai
  20. Honolulu

 

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Tkco30 ven 10/07/2020 - 06:57

Londres à la 94e place et Bangkok à la 60e. Vivre à Bangkok coûte donc plus cher que de vivre à Londres ? C'est étrange...mais cela doit s'expliquer par l'écart des salaires en devises dans chacune des villes.

Répondre

Installation

Aménager sa terrasse avec une pergola

La pergola est une solution idéale pour profiter de ses extérieurs tout en bénéficiant du confort d’un abri convivial et élégant. Aménager sa terrasse avec une pergola, c’est faire le choix d’un...