Mercredi 12 août 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Ronan Le Gleut demande un fonds d’urgence pour les expatriés

Par Damien Bouhours | Publié le 05/04/2020 à 16:00 | Mis à jour le 05/04/2020 à 16:00
ronan le gleut fonds urgence expatriés

Les Français de l’étranger sont-ils soutenus par les autorités françaises pendant cette crise sanitaire ? Le sénateur des Français établis hors de France, Ronan Le Gleut, a déposé avec ses confrères Christophe-André Frassa et Jacky Deromedi une proposition de loi visant à créer un fonds d’urgence pour les expatriés victimes de catastrophes naturelles ou d’évènements politiques majeurs.

 

Pourquoi aviez-vous cette idée de la création d'un fonds d'urgence pour les Français de l'étranger ? 

Ronan Le Gleut - La création d’un fonds d’urgence pour les Français de l’étranger figurait dans mon programme aux élections sénatoriales de 2017. Or les Français attendent de nous de tenir nos promesses.

Les Français de l’étranger participent au rayonnement de la France dans le monde, culturellement, économiquement, diplomatiquement, ils sont une richesse immense pour la France. Par ailleurs, beaucoup payent des impôts et des taxes en France par le biais de l’imposition des non-résidents. Donc leur venir en aide en cas de crise grave grâce à la création d’un fonds d’urgence est un juste retour de ce qu’ils donnent à la France. Les Français de l’étranger sont membres à part entière de la communauté nationale, pas membres à part.

Enfin, la Présidente de la commission Sécurité de l’Assemblée des Français de l’étranger, Régine Prato, m’avait saisi du sujet.

 

L’originalité de cette proposition de loi est de créer un fonds d’urgence qui repose sur une logique de secours

Dans quelles circonstances pourrait-il être saisi ?  

Ce fonds d’urgence a vocation à être activé en cas de menace sanitaire grave, comme la pandémie à laquelle nous faisons face, mais plus généralement de catastrophes naturelles ou de guerres civiles ou étrangères, de révolutions, d’insurrections ou de coups d’Etat, bref de tous événements mettant en danger nos compatriotes établis hors de France. 

L’originalité de cette proposition de loi est de créer un fonds d’urgence qui repose sur une logique de secours et non un fonds d’indemnisation reposant sur une logique assurantielle.

 

Comment ce fonds pourra-t-il être financé ? 

L’idée est d’inscrire ce fonds au budget général de l’État après consultation de l’Assemblée des Français de l’étranger. Je me suis inspiré de la logique du fonds de secours pour l’outre-mer qui a été crée il y a quelques années et a déjà été activé à plusieurs reprises. 

L’article 2 de ma proposition de loi propose un gage financier classique (l’augmentation des taxes sur les tabacs et alcools), mais l’examen parlementaire complètera et enrichira le texte de nouvelles propositions. Rien n’est figé sur les sources de financement de ce fonds. 

Les Français de l’étranger sont d’exceptionnels ambassadeurs de la France dans le monde

Les Français établis hors de France sont-ils aujourd'hui exclus de la solidarité nationale ? 

Les bourses scolaires attribuées à certaines familles qui ne peuvent financer les frais de scolarité dans les établissements homologués par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger est un exemple de solidarité nationale, même si les classes moyennes en sont parfois exclues. 

En revanche le désengagement progressif de l’Etat qui touche durement le budget du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a des conséquences sur l’aide apportée à nos compatriotes établis à l’étranger.

Pourtant les Français de l’étranger sont d’exceptionnels ambassadeurs de la France dans le monde, leur participation au redressement du pays est inestimable et comme je l’ai également dit plus haut, nombre d’entre eux acquittent des taxes et des impôts en France, c’est pourquoi ce fonds d’urgence est juste.

 

Pensez-vous que les Français de l'étranger pourront bénéficier de ce fonds suite à la crise sanitaire actuelle ? 

Déposée le 10 février, ma proposition de loi s’étend aux crises sanitaires graves, pressentant que l’épidémie de coronavirus, dont la maladie ne portait pas encore le nom de Covid-19, pourrait devenir une pandémie. Cela figure noir sur blanc dans ma proposition de loi, déposée avec mes collègues Christophe Frassa et Jacky Deromedi et déjà cosignée par un très grand nombre de sénateurs issus de départements métropolitains et d’Outre-mer. 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

KRISS mar 07/04/2020 - 15:46

Ben ouai c’est vrai ça, pourquoi ne pas les aider ? Comment demander des fonds quand on a déjà touché le fond et à force d'aider on va bien finir par demander de l'aide, non? L’Etat providence est dans la merde, mais à cause de qui? C’est pourtant l'ELU tel ce monsieur, qui nous gouverne qui nous a mis dans la merde? Ben non, c'est le voisin et si ce n'est lui c'est donc son frère! Peu importe, la politicaillerie vénère un Dieu à part dans les nuages qui fait le bien et le mal sur terre mais pas eux ils sont là mais n’y peuvent rien ! Ainsi du haut de son perchoir social, bien encostumé, cravate au vent du temps on cherche un média pour pérorer et par ailleurs on est si habitué avec les copains, à manipuler les sous des autres qu’on ne veut voir que ce sont les sous du Peuple providence dont il s’agit! On ne veut pas même prendre conscience selon son goût électoral pour soi-même qu’on empoche au milieu sans aucune responsabilité qu’on fasse bien ou mal, peu importe …le système paie ! Or la pompe du système c'est NOUS! Ces gens là, ne voient donc pas qu'eux-mêmes à l’aise ils prennent ici au peuple appauvri pour donner là au Peuple plus appauvri en pleurnichant encore et encore! Pour soi-même rien ne change et on pleure donc pour les autres! Alors, Monsieur le Sénateur ça va durer longtemps encore ce cirque lacrymal … ? Vous me direz que dans les circonstances actuelles VOTRE RESPONSABILITE ayant fait qu'un médecin doit prendre l’initiative de laisser crever un vieux pour sauver un moins vieux, plus rien politiquement n’est étonnant! Si le Dieu Hippocrate leur demande un serment, en politique c'est le Dieu hypocrite ! Une forme nouvelle de corruption en quelque sorte alors? Non, figurez vous que pas même, pas même une corruption numéraire seulement mais plus grave une corruption morale par addiction auto-attribuée, un virus auto-légalisé par l’habitude avec les copains ELUS ! Notre Fillon national n’a-t-il été interloqué, ne tombait-il des nues, pour n'avoir que laissé Pénélope filer la laine sur le dos des citoyens payeurs ? Plus grave, cela ne lui est pas même venu à l’idée! C'est tout dire où s'est infiltrée la pandémie Monsieur le Sénateur? Vous tous en Pénélope filant, tous sur la même galère, chantant en cœur avec les sirènes du pouvoir, Ulysse au pays des merveilles, Démocratie, République notre Peuple est infiltré de ce cheval de Troie et personne d'entre vous ne voit rien? Où ne voulez- vous ne rien voir ? Eh ben ouai msieurs dames Peuple aux gilets de la couleur des cocus sachez que ces Sénateurs sont assis sur leur cagnotte de plusieurs millions cash d’€, touchent des émoluments mensuels niveau 10/15.000€, cumuleront des retraites mensuelles allant minimum 4000€ pour quelques mois d’activité jusqu'à 15.000€ mensuels pour les plus introduits dans le circuit et des avantages sur avantages en nature n'en parlons pas!! Ben ouai voilà le virus! Et de tels loustics vous demandent ici, sans nulle conscience de l’état des choses dont ils sont responsables, de cracher encore au bassinet! Croronavirus ben ouai ça se soigne mais ce virus de l'indécence là est toujours transmissible tant il est dans les gènes cognitives politicardes ! Et cerise sur ce virus qui nous fait ETOUFFER autrement , de tels animaux de la politique sont outrés, crient au scandale quand on dit qu’ils sont...... animaux malades de leur peste ! Alors voici ce que l’on peut lire médicalement sur la toile : « le COVID-19 est une zoonose car elle est le résultat du passage d’un coronavirus de l’animal à l’homme. Le franchissement de la barrière d’espèce par les virus est influencé par les comportements humains, par exemple en favorisant les contacts entre l’animal et l’homme. …Une étude sur des macaques infectés par le nouveau coronavirus suggère qu'une fois infectés, les singes produisent des anticorps et résistent à une nouvelle infection…. » Toute ressemblance avec des animaux existants n'est que fortuite évidemment!

Répondre
Commentaire avatar

Richard lun 06/04/2020 - 05:22

L'engagement pris par Monsieur Le Sénateur Ronan Le Gleut comme par ses collègues et qui pourrait peut-être aboutir est certainement honorable tant le fonds d'aide d'urgence aux expatriés en difficulté paraît être justifié. A condition que ces fonds soient distribués aux Français de l’étranger qui, selon ses propres termes : " participent au rayonnement de la France dans le monde, culturellement, économiquement, diplomatiquement...et s'ils sont une richesse immense pour la France " . Fin des propos angéliques. Car malheureusement ce n'est pas toujours le cas et pour parler seulement de la Thaïlande, dans des stations balnéaires telles que Phuket ou Pattaya où le comportement de certains, digne de banlieues Nord de certaines villes en Métropole , dévalue totalement aux yeux de la population locale la bonne image qu'a contrario d'autres Français respectueux des règles de conduite du pays d'accueil, s'appliquent à donner de la France et ce, souvent depuis de nombreuses années dans le cas notamment de retraités y vivant à temps complet. En somme: générosité, oui si justifiée et accordée à bon escient. Après tout n'en va-t-il pas de notre argent qui est ainsi redistribué ?

Répondre
Commentaire avatar

KRISS lun 13/04/2020 - 01:57

Oh oui, devant une France qui "rayonne" en....... décrépitude il faudrait tout de même un jour se poser de simples questions ? Ainsi ne croyez-vous que quand certains Français se comportent mal à l’étranger c’est qu’ils font de même en France et qu’on les a laissés faire! Pour faire très très simple, s’ils sont ainsi c’est au départ un manque d’éducation initial (EDUCATION NATIONALE) pour comprendre ce que sont fautes et ensuite un manque de répression (JUSTICE) de ses fautes pour les faire comprendre une dernière fois, non ? EDUCATION et JUSTICE simple comme bonjour mais préférables quand il en est encore temps. Or ces 2 points sont-ils gérés en France ou à l’étranger cher Monsieur ? Et sous quelles responsabilités se trouvent-ils? Vous comme moi savons que c’est le travail des élus comme ce monsieur et vous et moi les payons pour ça par nos impôts! Or cela empire d’année en année depuis 30 ans au moins et à moins qu’on soit idiot, à qui voulez-vous alors en attribuer la responsabilité ? Aux délinquants certes mais ceux qui les ont produits? La république, donc vous et moi, donnons à nos parlementaires tous les pouvoirs pour changer, or rien n’a changé et tout s'aggrave sous nos yeux, vous le dites! Il faut comprendre que nos ELUS n'ont aucune responsabilité financière personnelle pour les y inciter, au contraire ils reçoivent des émoluments faramineux. Pourquoi voudriez-vous qu’ils changent quoi que ce soit puisque quand cela va mal ils vous en demandent plus pour boucher les trous dont ils sont responsables ! C'est textuellement ce que fait ici ce monsieur comme tous ses prédécesseurs depuis des décennies! Si cela vous convient c’est votre droit.

Répondre
Commentaire avatar

philippe mar 07/04/2020 - 08:41

Bonjours Monsieur, Vous êtes très réaliste et je confirme avec vous que cet argent doit être verser juste aux personnes respectueux des règles de conduite du pays d'accueil . Bravos d'avoir souligné ce problème et je vous en félicite. Ph.Monchalin

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ