DJ Baptiste Caffrey, la force tranquille du son…

Par Raphaëlle Choël | Publié le 21/10/2022 à 09:30 | Mis à jour le 21/10/2022 à 09:36
DJ Baptiste Caffrey

De Paris à Marrakech, en passant par Athènes et le Moyen-Orient, de clubs selects en hôtels luxueux ou événements privés, Baptiste Caffrey est un talentueux DJ qui insuffle aux nuits de fête un joyeux esprit créatif. Rencontre avec un passionné discret et efficace…

 

Comment votre métier-passion est-elle née ?

J'ai eu un parcours scolaire on ne peut plus classique jusqu'à l’obtention d’un bac S, et sans formation musicale particulière. J'ai toujours eu beaucoup d'attirance pour la musique électronique mais je savais aussi qu'il était très peu probable de vivre de ce métier. J’ai néanmoins vite su que je devais tenter ma chance pour ne rien regretter. Aussi, quitter la province pour venir à Paris a été, je pense, le meilleur choix que j'ai fait. 

 

DJ Baptiste Caffrey aux platines

 

A qui vous adressez-vous ?

Ma musique est très "éclectique" et "fédératrice", elle peut toucher les plus jeunes mais aussi les plus âgés. L'unique point commun doit être l'ouverture d'esprit : s’autoriser à laisser autre chose que notre quotidien rentrer dans nos vies. 

 

Mes nombreux voyages m’aident à développer ma curiosité et mon goût pour la différence

 

Où et comment puisez-vous votre inspiration ?

Des heures de recherche quotidienne sur Internet sont évidemment une grande source d'inspiration, tout comme mes nombreux voyages qui m’aident à développer ma curiosité et mon goût pour la différence. Sortir des clous, ne pas se cantonner à respecter une playlist standardisée par les majors ou les radios, cela est très important pour sortir de la « normalité ».

 

 

Quelle est la journée-type d'un DJ comme vous ?

Je passe beaucoup de temps à la recherche d'idées, de promos, de nouveautés, mais également à ré-éditer les morceaux pour les personnaliser au mieux mon set. Je l’ai fait par exemple avec le titre Oh Lua, un titre que j'ai composé avec la chanteuse brésilienne Cristina Tati. Ce morceau est au carrefour d'influences multiples : le timbre unique de Cristina sublime l'Amérique du Sud, tandis que les drums sont un clin d'œil à l'Afrique par leur importance symbolique et historique. Enfin, les notes de piano sont imprégnées de la culture jazz. Réunir différentes parties de mon univers en un seul morceau et faire voyager ceux qui l'écoutent des 4 coins du monde : voilà ce qu'est Oh Lua. Bon voyage !

 

Baptiste Caffrey

 

Quel est votre principal défi ?

Mon principal défi est de raconter une histoire le temps d'une soirée, de réussir à faire voyager le public, quel que soit l'âge, l’origine et les préférences musicales quotidiennes de ceux qui m’entourent ce soir-là.

 

C'est une chance de découvrir d'autres pays, d’autres cultures, de nouvelles gastronomies et manières de vivre

 

De quoi sera fait demain, avez-vous un rêve ?

Le fait de voyager quotidiennement est un réel enrichissement, c'est une chance de découvrir d'autres pays, d’autres cultures, de nouvelles gastronomies et manières de vivre. J'aimerais sortir mes prochains morceaux pour partager mes expériences à un maximum de personnes simultanément via des plateformes comme SpotifyDeezer ou Apple Music. Le Covid a été une période difficile pour notre secteur, j’en ai profité comme d’autres acteurs du milieu, pour produire des morceaux. Depuis la fin du Covid je cherche activement des labels engagés qui croient en ma musique pour m'aider à l'exporter à l'international. 

 

raphaelle choel

Raphaëlle Choël

Journaliste globe-trotteur, auteure d’ouvrages et coach, Raphaëlle a été collaboratrice régulière des éditions de Londres, Shanghai, Singapour, Tel Aviv, Manille et de nos pages Mag. Elle y nourrit généreusement nos colonnes de ses portraits inspirants.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale