Sophie Guillon, la dame de Valmont premium

Par Raphaëlle Choël | Publié le 24/11/2022 à 14:00 | Mis à jour le 24/11/2022 à 15:37
Sophie guillon de Valmont

A la tête de Valmont, l'une des plus prestigieuses marques de cosmétiques suisses, Sophie Guillon est une femme comblée et passionnée qui ne cesse de se réinventer pour offrir aux femmes - et aux hommes - des merveilles issues de Mère Nature. Rencontre avec une belle icône de l’entreprenariat passionné et engagé…

 

Comment est né Valmont ?          

La genèse de Valmont est au cœur des Alpes suisses, à Montreux. La clinique Valmont est née en 1905 en Suisse. Dans les années 80, nous rachetons la marque et décidons de créer des cosmétiques qui optimiseraient les bienfaits des cures prodiguées. Les produits ont été créés, à l’initiative du directeur de la clinique Valmont afin de poursuivre le traitement cicatrisant et hautement régénérant que produisait l’ADN (actif phare de la marque). Notre origine médicale est un élément important pour légitimer l’expertise de Valmont.

 

Une clientèle plus jeune sur les marchés émergents se dessine

 

Qui sont vos clients ?        

Nos clients sont des femmes et de plus en plus d’hommes qui veulent utiliser des soins cosmétiques de qualité, avec des résultats visibles et des textures exceptionnelles. Ils sont aujourd’hui de tous âges. Une clientèle plus jeune sur les marchés émergents se dessine également.

 

L’Asie est un important marché, de par la taille et l’intérêt que les Chinois portent aux soins suisses

 

Quelle est la dimension internationale de Valmont ?      

Nous sommes présents dans 55 pays dans le monde et avons environ 2000 points de vente, à travers des filiales principalement. L’Asie est un important marché, de par la taille et l’intérêt que les Chinois portent aux soins suisses. Les pays se divisent naturellement selon leur culture, certains sont très friands de soins professionnels (Allemagne, France Espagne ou même le Nord Amérique) alors que d’autres se consacrent à la vente uniquement (comme par exemple le Moyen Orient, les pays d’Asie, le Royaume Uni).

 

La gamme de produits cosmétiques Valmont

 

A quoi ressemble une journée type ?                          

Je travaille au bureau de Morges, auprès de mes équipes. Les réunions se succèdent mais je suis bien entourée. Je pratique du sport dès que le temps me le permet. Je quitte le bureau vers 6.00 pm, si possible.

 

De quoi êtes-vous le plus fière ?          

Je suis fière de mes créations ... qu’il s’agisse de formules concentrées de crèmes ou de nos parfums. J’ai été très satisfaite de la création de Restoring Perfection SPF 50 +, j’ai d’ailleurs obtenu une reconnaissance médicale pour l’association de deux siliciums qui augmentent la production de collagène au contact des UV. Je suis, bien entendu, également très fière de mes enfants !

 

Mon défi est de maintenir nos cosmétiques Valmont sur la première marche du podium

 

Quel est votre principal défi ?      

Mon défi est de maintenir nos cosmétiques Valmont sur la première marche du podium. Rester, les plus efficaces, les plus sensoriels, en un mot : l’exception !

 

Le spa Valmont

 

Avez-vous un rêve ?      

Mon rêve serait de continuer à faire prospérer notre entreprise afin d’offrir aux femmes et aux hommes d’aujourd’hui le meilleur de la cosmétique de demain. Les projets à venir sont de toujours être à l’écoute des clients. La gamme DETOX répond vraiment aux besoins d’aujourd’hui, face à la pollution et à la recherche de naturalité de nos clients. Donner de l’oxygène ! Je souhaite enrichir cette gamme qui oxygène et détoxifie la peau. Demain sera un monde dans lequel le respect des hommes et de la nature sera plus responsable. Je m’y engage aussi pour Valmont.

raphaelle choel

Raphaëlle Choël

Journaliste globe-trotteur, auteure d’ouvrages et coach, Raphaëlle a été collaboratrice régulière des éditions de Londres, Shanghai, Singapour, Tel Aviv, Manille et de nos pages Mag. Elle y nourrit généreusement nos colonnes de ses portraits inspirants.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale