Lundi 9 décembre 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Expat et multipotentiel ? 2 raisons de créer votre métier hybride !

Par Audrey Chapot | Publié le 09/10/2019 à 10:00 | Mis à jour le 09/10/2019 à 10:04
Photo : Audrey Chapot
expat multipotentiel

Concilier déménagement régulier, ou expatriation, et stabilité professionnelle relève souvent du parcours de combattant. Si l’on ajoute à cela le fait que vous vous reconnaissiez en tant que multipotentiel, cela relève de l’utopie !

 

Vous avez une tendance multipotentielle si vous faites partie de ceux qui s’ennuient vite, apprennent vite et qui s’intéressent à tout, ou presque, avec en plus une ébullition permanente, un besoin incessant de créer, inventer, imaginer du nouveau ou d’améliorer de l’existant. 

Ce terme générique de psychologie et de sciences de l’éducation apparaît dès 1972 pour décrire les personnes passionnées et compétentes dans au moins deux domaines ; les neurosciences s’en saisissent ensuite pour comprendre les spécificités des multipotentiels. Le terme est aujourd’hui répandu et englobe, par facilité, les divers atypiques qui ne se reconnaissent pas dans la norme ni dans les conventions actuelles. Souvent, ces personnes s’assèchent au travail ou restent peu de temps en poste à la recherche d’une alternative qui les stimulent sur la durée et qui fasse suffisamment sens pour elles.

 

Expatrié multipotentiel, le cumul de particularités

Un expatrié à tendance multipotentielle renforce, sans s’en rendre compte, les incertitudes et les sources d’éventuelle instabilité liées à sa mobilité géographique ou au nouveau lieu de vie qu’il découvre, par exemple. Difficile dans ces conditions de s’épanouir professionnellement !

Une solution parfois évoquée est de « s’installer à son compte » en travaillant à distance avec ses clients et interlocuteurs ; il aurait ainsi l’avantage de ne pas être impacté par le changement de lieu de vie et pourrait organiser librement son activité.

C’est effectivement pertinent dans certains cas. Pourtant, c’est, à mon avis, « considérer la situation à l’envers », d’autant plus qu’entrepreneur est un statut qui ne convient pas à tous, qu’il soit multipotentiel ou pas !

Ce qui me paraît indispensable est de tenir compte d’embléede votre spécificité multipotentielle, et de l’adapter ensuiteaux circonstances de votre quotidien, en particulier à votre mobilité en cours et à venir.

 

Créer sa propre mosaïque 

Ce que je crois plus adapté est donc d’appréhender en premier lieu votre singularité, à la fois ce que vous aimez, ce qui vous stimule, ce que vous maitrisez, ce que vous avez expérimenté avec succès, professionnellement ou non. Et puis, grâce à tous ces éléments a priori éparses et parfois incompatibles, vous pourrez créer votre propre mosaïque, avec vos effets de matière, vos choix de couleurs et de motifs. C’est ce que j’appelle créer son métier hybride.

Un métier « hybride », c’est une activité professionnelle qui permet d’être pleinementet durablementsatisfaiten combinant, de manière inédite, diverses activités et compétences qui n’avaient a priori pas lieu de se compléter. Un métier hybride peut aussi bien répondre ou créer un besoin auprès de clients ou au sein d’une entreprise, ce qui est ardemment recherché à notre époque pour répondre aux bouleversements sociétaux majeurs que nous vivons partout dans le monde.

Je tiens à ce terme « hybride » et à ce qu’il représente, à la croisée des chemins entre des métiers conventionnels et d’autres en devenir. C’est ainsi que j’ai créé ma propre activité hybride sur mesure, lassée de ne pas trouver chaussure à mon pied, agacée par les standards que je trouvais trop rigides. Et puis, créer son activité hybride, c’est aussi être libre de la faire évoluer à sa manière en fonction des circonstances, de bénéficier d’une activité fluide et mouvante en continu.

 

Etre en phase avec son activité professionnelle hybride

Pour identifier à votre tour la mosaïque qui vous convient réellement, savoir comment la concevoir, connaître les écueils à éviter, j’ai le plaisir d’intervenir sur ce sujet « Créer son métier hybride : la solution multipotentielle ! » le 13 octobre à 19h, heure française, lors de la 4èmeédition du Congrès Douance.

Ce sera pour vous aussi l’occasion de poser vos questions en direct, en ligne quel que soit votre lieu de résidence.

 

Le Congrès Douance, Regards pluriels sur le haut potentiel, c’est une semaine de découvertes et d’échanges, avec notamment 12 rencontres d’experts du 10 au 17 octobre 2019, en ligne et gratuitement.

Pour des informations complémentaires et vous inscrire gratuitement, c’est ici 

Et pour me contacter directement, ici.

audreychapot

Audrey Chapot

Anthropologue hybride, Audrey accompagne particuliers et professionnels dans leurs transitions de vie professionnelles / internationales / sociétales pour vivre et travailler, chacun à sa manière, avec cohérence, aisance et impact.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Christophe Altaie : "J'ai été bluffé par l'Asie !"

Ambassadeur et membre fondateur du club SKEMA Alumni Singapour, Christophe Altaie évoque sa passionnante carrière dans le marketing et souligne l'importance de développer un réseau solide.

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ