VISITE à Dublin – Kilmainham Gaol

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 25/06/2022 à 09:30 | Mis à jour le 25/06/2022 à 09:30
Photo : Marine Jourdan
Kilmainham Gaol

Aujourd'hui nous vous emmenons au sein d'une ancienne prison, restaurée en monument national. Situé à l'est de Dublin, rive sud de la Liffey, cet endroit vous retrace avec émotion la douloureuse histoire de l'indépendance irlandaise : Nul par ailleurs dans la capitale vous ne vous sentirez plus au coeur de l'histoire.

Pour un prix tout à fait correct (8 Euros pour les adultes et 4 Euros pour les enfants et étudiants), vous avez droit à une visite guidée de la prison (vous ne pouvez vous y balader seul), ainsi qu'un accès au petit musée qui comporte des articles et objets de l'époque. Entrez dans l'histoire sinistre de Kilmainham Gaol (la prison de Kilmainham) !

Un peu d'histoire

Kilmainham Gaol

 

Passées les grilles de l'entrée, vous faites face à un grand bâtiment gris et intimidant. Une fois à l'intérieur, vous ne pourrez qu'être plus impressionné : dans une atmosphère lourde et chargée d'histoire, vous avancez plus au coeur de ce bâtiment lugubre.

Le guide vous installe d'abord dans la chapelle afin de vous donner quelques renseignements sur le lieu. Cette prison entre en activité en 1796 et devient ainsi l'un des bâtiments carcéraux les plus modernes d'Irlande de l'époque. Elle était à l'époque sous contrôle militaire et considérée comme extrêmement sécurisée.

Les conditions carcérales y étaient dures. Enfants, femmes et hommes étaient enfermés, parfois à 5 dans une même cellule avec seulement une bougie pour s'éclairer et créer un peu de chaleur.

Qui étaient les prisonniers ?

Kilmainham Gaol

 

La prison comportait différents bâtiments pour chaque type de prisonniers, selon les accusations (mendicité, vol, meurtre et prisonniers politiques).

La prison s'est trouvé surpeuplée lors de la "grande famine". Cette période, qui s'étend de 1845 à 1852 qui fut l'une des plus noires de l'histoire irlandaise. En effet, les méthodes agricoles inappropriées et l'apparition du mildiou ont entrainé l'anéantissement des cultures de pommes de terre. Or, à l'époque, la pomme de terre était la nourriture principale de la population irlandaise. Les gens mourraient de faim dans la ville et le nombre de vols de nourriture s'accroissaient chaque jour. Ainsi, beaucoup étaient fait prisonniers uniquement pour avoir volé un morceau de pain. Le guide nous montre alors les cellules et nous explique qu'à cette période, les prisonniers pouvaient être enfermés à 7 ou 8 dedans. La situation étant insoutenable, une aile Est a été construite avec 96 nouvelles cellules.

 

Kilmainham Gaol

 

Une prison et un lieu d'exécution

Une autre période sombre qui a marqué l'histoire de la prison fut en 1915-1916. A cette époque, une nouvelle insurrection contre l'occupant anglais,  l’insurrection de Pâques ou Easter Rising, a vu le jour pour l'indépendance de l'Irlande. Les prisonniers politiques étaient alors considérés comme des "diables sociaux". Les leaders de l'insurrection ont été exécutés pour la plupart dans cette prison : sur 15 exécutions, 14 ont eu lieu à Kilmainham Gaol.

 

Kilmainham Gaol

 

Certaines histoires restent inoubliables, comme celle de Joseph Plunkett, l'un des leaders de l'Insurrection de 1916 justement. Quelques heures avant de passer devant le peloton d'exécution, il épousa dans la prison Grace Gifford, une nationaliste qui a consacré sa vie à la lutte pour l'Indépendance.

Le guide nous montre ensuite la cellule de William Walsh, dont le nom est encore écrit au-dessus de la porte. Il était le capitaine des Volontaires pendant l'Easter Rising. Il est le seul à avoir plaidé coupable « d'avoir pris part à la conduite de la rébellion armée, dans la guerre conduite contre sa majesté le Roi ». Walsh fut exécuté le 4 mai 1916.

La visite se termine ainsi dans la cour où se sont tenues les différentes exécutions. Deux croix se font face, d'un bout à l'autre de la cour, pour rendre hommage aux victimes.

Tous les détails sur ce site : https://kilmainhamgaolmuseum.ie

Marine Jourdan

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale