TEST: 3873

NORD THAILANDE – Près de 100 petits séismes en deux semaines, la plupart à Chiang Mai

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 09/01/2017 à 00:00 | Mis à jour le 09/07/2020 à 13:54
Seisme Nord Thailande

Le nord de la Thaïlande a enregistré une centaine de tremblements de terre d'intensité faible à modérée depuis le 25 décembre, la plupart concentrées dans le secteur du Doi Inthanon, plus haut sommet de Thaïlande. Bien que ces secousses aient été pour la grande majorité de faible intensité, leur fréquence ces quinze derniers jours a amené les autorités locales à ouvrir une cellule de vigilance dans les locaux de l'Hôtel de ville.

Depuis le 1er décembre, les sismographes thaïlandais ont enregistrés pas moins de 108 tremblements de terre dans le nord et le nord-ouest de la Thaïlande d'une magnitude entre 1.1 et 3.9 degrés sur l'échelle de Richter.

La très grande majorité (92 occurrences) d'entre eux ont été localisés dans la seule province de Chiang Mai, essentiellement dans les deux districts -voisins l'un de l'autre- de Mae Wang (30) et de Chom Thong (43) où se trouve le Doi Inthanon, plus haut sommet de Thaïlande, qui culmine à 2.565 mètres d'altitude.

Aucun de ces séismes n'a semble-t-il causé de dégâts, mais la fréquence accrue des secousses a amené le bureau de prévention et de réduction des catastrophes de la province de Chiang Mai à ouvrir une cellule de vigilance au sein de l'hôtel de ville de Chiang Mai, rapportait le 29 décembre le Bangkok Post.

En effet, 98 des 108 secousses répertoriées sur la période (soit plus de 90%), se sont produites entre le 25 décembre et le 8 janvier.

Cette cellule a pour tache de surveiller jour après jour les secousses et de prévoir les actions et moyens à déployer dans l'éventualité d'un séisme plus violent qui causerait des dégâts. Néanmoins, selon le directeur du bureau de sismologie de la région Nord, Adisorn Foongkachorn, cité par le Bangkok Post, il s'agit d'occurrences ordinaires inoffensives il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

Bien que toutes d'intensité modérée, les secousses les plus fortes enregistrées ces derniers jours ont quasiment toutes eu lieu dans les districts de Mae Wang et Chom Thong : Mae Wang a notamment enregistré une secousse mesurée à 3.1 degrés sur l'échelle de Richter le 26 décembre, une de 3.3 le 1er janvier et une autre de 2.7 le 5 janvier. Le district voisin de Chom Thong a quant à lui enregistré une secousse de 2.8 sur l'échelle de Richter le 5 janvier, une de 3.4 le 6 janvier et une autre de 3.1 le 7 janvier. Le plus fort tremblement de terre enregistré dans la région ces derniers jours a été mesuré à 3.9 dans la province de Tak le 8 janvier.

Les plus forts tremblements de terre jamais mesurés dans la province de Chiang Mai ont été celui survenu en décembre 1995 (5.2 degrés sur l'échelle de Richter), et celui de décembre 2006 (5.1).

La province voisine de Chiang Rai a en revanche subi un séisme de 6.3 sur l'échelle de Richter en mai 2014, qui fut le séisme le plus puissant jamais enregistré en Thaïlande.

Le nord de la Thaïlande se trouve sur une zone de failles. Selon le directeur du bureau de sismologie de la région Nord, Adisorn Foongkachorn, la Thaïlande compterait pas moins de 14 lignes de failles, mais certains spécialistes évoquent des "failles cachées".

0 Commentaire (s) Réagir