Samedi 6 mars 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Carrières européennes: comment la génération Z changera VOTRE emploi

Par ESCP Business School | Publié le 07/02/2021 à 17:30 | Mis à jour le 08/02/2021 à 19:00
etudiants ESCP

Les défis de 2020 ont soulevé de grandes questions sur l'avenir du travail. Le télétravail va-t-il devenir la norme? Un monde des affaires plus éthique émergera-t-il de la crise du coronavirus?

Cette année, l'accent a également été mis sur les questions liées aux tendances actuelles, telles que la question de savoir si les horaires flexibles deviendront la norme à l'avenir.

Vous faites peut-être partie des centaines de millions de personnes dans le monde qui s'intéressent aux réponses à ces questions. Alors que la pandémie augmente la pression exercée sur les entreprises pour qu'elles changent, une nouvelle génération de "digital natives" est prête à profiter de nouvelles opportunités à la fin de leurs études et au début de leur carrière.

Le monde change déjà autour d'eux, et bientôt, ils le transformeront eux-mêmes. Ici, en partenariat avec la prestigieuse ESCP Business School, examine de plus près la génération Z (ceux qui sont nés entre le milieu des années 1990 et le début des années 2010) et la façon dont ils pourraient changer les entreprises et les lieux de travail.

Découvrez comment ESCP Business School peut vous préparer à votre future carrière

 

Des connexions qui sont personnelles (pas seulement digitales !)

Les collègues que vous voyiez avant tous les jours sont peut-être devenus de plus en plus distants au cours de cette année. Il est facile de sentir que la digitalisation prend le dessus sur tout - et que la prochaine génération voudra qu'il en soit ainsi.

Pas selon Karima Belkacemi, conseillère d'orientation professionnelle et coach à ESCP Business School, qui affirme que les étudiants avec lesquels elle travaille s'épanouissent grâce à la "connexion en face à face". En fait, ils attendent des relations plus profondes avec leurs patrons que les générations précédentes, dit-elle.

"Ils veulent des managers qui agissent comme des mentors", dit-elle. "C'est ce que signifie le vrai leadership pour cette génération : une personne qui sera toujours là pour vous. Ils veulent une relation personnelle avec un manager qui se concentrera sur leur développement et qui sera prêt à les aider à expliquer les choses".

Ainsi, beaucoup plus de liens personnels pourraient être présents sur votre futur lieu de travail - et non le contraire.

 

Travailler de n'importe où - et pas seulement de chez soi

Les étudiants d'aujourd'hui ont dû s'adapter rapidement aux études en ligne depuis leur domicile en raison de la pandémie. De nombreux étudiants du programme Bachelor in Management (BSc) de ESCP ont également fini par effectuer des stages de trois ou quatre mois à distance, depuis chez eux.

Devenez le leader de demain: en savoir plus sur le Bachelor in Management de ESCP

 

Bien que cela leur ait donné la possibilité de mettre en avant leurs compétences digitales, ils auraient préféré y assister physiquement. "Si l'école a assuré la meilleure transition possible vers l'enseignement à distance, ce changement a permis aux élèves de comprendre encore plus clairement l'intérêt de travailler en étroite collaboration avec d'autres personnes", explique Mme Belkacemi.

Selon elle, les jeunes veulent façonner le monde pour leur donner à la fois un équilibre entre vie professionnelle et vie privée et la possibilité de travailler de n'importe où, et pas seulement à la maison.

etudiants ESCP
Photos: Karima Belkacemi of ESCP / Nathan Dumlao - Unsplash

 

Promouvoir le plaisir, la flexibilité et la fluidité

Jusqu'à présent, seuls quelques chanceux se sont présentés au travail en espérant s'amuser. Mais la nouvelle génération ne se préoccupe pas trop de la façon dont les choses fonctionnaient par le passé.

En grandissant en tant que "digital natives", ils considèrent le divertissement et l'expérimentation comme des aspects essentiels de la vie - et du travail.

"Nos étudiants veulent vraiment des managers qui ont le don de rendre leur travail amusant", explique Mme Belkacemi. "Cette génération aime tester des choses et apprendre de nouvelles choses".

À la question de savoir ce qu'ils attendent le plus de leur employeur, près de la moitié (47%) des répondants de la "Génération Z" ont indiqué un environnement de travail agréable, selon un rapport de KPMG intitulé "Generation Z Talent". Presque autant (44%) souhaitent une certaine flexibilité dans leurs horaires de travail.

La possibilité de travailler selon un horaire flexible reste un avantage notable aujourd'hui. Mais dans un contexte de changements sociaux plus larges, de nombreux jeunes sur le point d'entrer sur le marché du travail peuvent le considérer comme faisant partie de la "nouvelle normalité".

Selon Mme Belkacemi, la génération Z n'a pas peur d'emprunter des voies différentes et les entreprises devront modifier leur mode de fonctionnement pour attirer les talents. De nombreux jeunes ne souhaitent pas seulement travailler pour des entreprises ou des dirigeants qui les inspirent, mais aussi avoir la liberté de créer leurs propres marques inspirantes. Les entreprises établies devront répondre aux défis posés par cette nouvelle vague d'entreprises.

"Ils n'ont pas peur du rythme du changement et ils veulent tous essayer l’entrepreneuriat à un moment donné", déclare Mme Belkacemi. "L'environnement de travail est également très important - s'ils travaillent pour une entreprise, ils veulent de grands bureaux en open space comme Facebook ou Google".

 

La fin des anciennes écoles du management?

Quoi qu'il arrive dans le monde des affaires aujourd'hui, la prochaine génération d'employés nous regarde. Une erreur dans la communication d'une entreprise sur les réseaux sociaux pourrait nuire gravement à son image auprès des jeunes.

"Ces étudiants se soucient des valeurs d'une entreprise auxquelles ils pourraient postuler", déclare Mme Belkacemi. "Je pense que l'ancien style de gestion est terminé. Cette génération ne voudra pas travailler avec vous si elle pense que votre entreprise ne se soucie pas de la durabilité ou si elle n'aime pas vos pratiques de gestion. Ils sont très ouverts à ce sujet".

Le Bachelor in Management (BSc) de ESCP se concentre sur les nouvelles méthodes de gestion - et est conçu pour inspirer à ses étudiants les principes d'éthique, de responsabilité et de durabilité.

Les entreprises d'aujourd'hui doivent s'adapter et beaucoup d'entre elles placent ces valeurs au cœur de leurs activités, tout en permettant de travailler à distance grâce aux outils digitaux. De telles actions pourraient aider une entreprise à recruter les meilleurs de la génération Z.

"Leur positionnement est qu'ils veulent un objectif à atteindre avant de se décider sur un emploi", poursuit Mme Belkacemi. "Ensuite, ils veulent avoir la liberté d'atteindre cet objectif de la meilleure façon possible - ce qui signifie une flexibilité sur quand, comment et où le travail est effectué".

Les entreprises qui peuvent convaincre les jeunes qu'elles offrent tout cela seront couronnées de succès, prédit-elle. "Si quelqu'un de la génération Z aime ce qu'il fait, il travaillera dur et vous apportera le succès", dit-elle. "Ils veulent changer le monde en cinq minutes."

Cela peut prendre un peu plus de temps que cela. Mais leur impact positif sur les lieux de travail du futur a déjà commencé.

Découvrez ESCP Business School et comment son Bachelor in Management (BSc) cherche à s'inspirer des principes d'éthique, de responsabilité et de durabilité.

 

ESCP Business School

ESCP Business School

Fondée en 1819, ESCP Business School a fait le choix d’enseigner un leadership responsable, ouvert sur le monde et basé sur le multiculturalisme européen. Nos campus sont des tremplins qui permettent aux étudiants d’appréhender cette approche européenne..
0 Commentaire (s)Réagir

lepetitjournal.com fête ses 20 ans

Lima Appercu

20 intellectuels péruviens du 20ème siècle

Lepetitjournal.com fête ses 20 ans, l’occasion de mettre en avant 20 intellectuels, 10 femmes et 10 hommes, qui ont contribué par leur réflexion et leur travail à former la nation péruvienne.

Trophées 2021

Londres Appercu
TROPHEE ANCIEN(NE) ELEVE DES LYCEES FRANÇAIS DU MONDE

Matthieu Pallud crée sa startup à 16 ans et part conquérir le monde

L’année de son bac, Matthieu Pallud lance son projet Mogy, une plateforme de babysitting destinée à aider les familles françaises installées à Londres.

Expat Business

Cambodge Appercu
TROPHEE ENTREPRENEUR

Cécile Dahomé et Sevea pour un entrepreneuriat responsable

Installée au Cambodge, Cécile Dahomé Co-fondatrice de Sevea  vient de remporter le trophée de l’entrepreneur organisé par Lepetitjournal.com et remis par notre partenaires EDHEC Business School.

Expat & Politique

Santiago Appercu
WEBINAR

REPLAY - Retrouvez la réunion virtuelle avec Jean-Baptiste Lemoyne

Français d’Amérique Latine, Jean-Baptiste Lemoyne répond à vos questions ! Le secrétaire d’Etat au Tourisme, aux Français de l’étranger et à la Francophonie était l’invité de lepetitjournal.com

Ma Vie d'Expat

Madrid Appercu
Journée des droits des femmes

Who's who: ces femmes au sommet de la présence française en Espagne

Un nombre croissant de femmes occupent des postes à responsabilité, dans un certain nombre d'institutions françaises en Espagne, dans l'univers entrepreneurial, associatif, diplomatique ou scolaire.