Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Shagadelic et KlapYaHandz, la fusion musicale franco-cambodgienne !

Par Leïla PELLETIER | Publié le 12/02/2018 à 19:00 | Mis à jour le 12/02/2018 à 19:00
Photo : Shagadelic dans Mulah. Image extraite du clip vidéo Mulah © KlapYaHandz
27788174_10155042353097553_4040734986072799012_o

Romain alias Shagadelic est, comme beaucoup, tombé amoureux du Cambodge dès qu’il y a posé le pied en 2016. Etudiant en droit originaire de Paris et musicien, il avait, l’année dernière, réalisé Endorphine, une chanson et un clip « made in Phnom Penh ». Le jeune rappeur a récemment intégré le célèbre label de musique cambodgien KlapYaHandz et a collaboré à une de leur nouvelle chanson Mulah, déjà un succès avec plus de 14.000 vues sur YouTube depuis sa publication le 10 février dernier.

 

LePetitJournal.com Cambodge : Alors, de retour au Cambodge ?

Shagadelic : Oui, je suis de retour au Royaume, avec des projets musicaux bien évidemment. 

 

LPJ Cambodge : Comment as-tu intégrer le label de musique KlapYaHandz ?

S: Je travaille depuis deux mois avec KlapYaHandz, je suis en stage au service juridique. Mais je fais aussi de l’évènementiel, et bien entendu, de la musique. Je m’entends bien avec eux, et je suis en train d’écrire un texte pour une musique de Kenny Chase, beatmaker de KYH.

J’ai contacté directement Sok Visal, le fondateur de KYH. Nous avons bien accroché, et grâce à lui j’ai pu me faire une première expérience en label, j’ai pu voir un peu tout ce que cela implique. Ils m’ont fait participer à leurs projets et je me suis fait plein d’amis. Si c’est pas beau, ça !

 

 

LPJ Cambodge : Que raconte votre chanson Mulah ?

S : Mulah est une chanson qui parle d’argent mais surtout du fait qu’il ne rend pas heureux. Mes frères cambodgiens m'ont demandé si je voulais écrire le troisième couplet en français. Ils apprécient mon univers musical. Cela s’est fait très spontanément, c’est comme ça que j’aime travailler. Nous partageons la même vision des choses.

J’ai donc collaboré avec Reezy et Vitou, deux rappeurs khmers de KlapYaHandz. La musique a été réalisée par DJ Chee, ingénieur son et beatmaker à KYH.

 

LPJ Cambodge : Et plus généralement, où en es-tu de ta musique ?

S : Je travaille depuis cet été sur mon premier EP ; un court album qui comportera cinq titres. Vous pourrez le découvrir d’ici quelques mois, si tout se passe bien. 

Comme je travaille seul, cela prend du temps, notamment pour le mix. C’est un EP qui me ressemble, où vous pourrez réellement voir qui je suis. J’ai hâte de le sortir !

Je travaille également avec un ami sur une série de reprises. C’est un projet acoustique, et il y aura des vidéos. 
 

Ecoutez la dernière composition de Shagadelic réalisée à Paris mais avec toujours un peu de Phnom Penh

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Le chanson jeu 15/02/2018 - 04:06

J'ai écouté ce musique c'est pas mal. La rythme est agréable. La voix est clair.....

Répondre