Le ministère de l’Agriculture cambodgien soutient ses fonctionnaires

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 22/11/2022 à 00:30 | Mis à jour le 22/11/2022 à 01:22
Photo : Le nouveau ministre de l'Agriculture, des Forets et de la Peche Dith Tina à Kratie. Facebook du ministère du 19 oct 2022
Minister of Agriculture, Forestry and Fisheries Dith Tina pictured distributing aid in Kratie province on the ministry’s Facebook page on October 19, 2022.

Le ministère de l'Agriculture soutient ses deux employés accusés de contrebande de macaques à longue queue - dont l'un a été arrêté aux États-Unis et a déclaré qu'il ferait les "plus grands efforts" pour les absoudre.

 

Kry Masphal, fonctionnaire du ministère de l'agriculture, a été arrêté mercredi à New York, aux États-Unis, après qu'un tribunal fédéral ait émis un mandat d'arrêt à son encontre et à celle d'un autre haut fonctionnaire du ministère, Keo Omaliss. Kry. Masphal est le représentant du Cambodge auprès de la convention CITES sur la faune et la flore sauvages et le directeur adjoint du département de la faune et de la flore sauvages, tandis que Keo Omaliss est à la tête de l'administration forestière et du programme REDD+ de protection des forêts.

La CITES, ou Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, est un traité mondial portant sur le commerce international des plantes et des animaux, tandis que le programme REDD+ est un programme de conservation visant à réduire les émissions dues à la déforestation.

 

Surprise et tristesse au ministère 

Le ministère a publié une déclaration jeudi soir dans laquelle il se dit "surpris et attristé" par l'arrestation de Kry Masphal alors qu'il se rendait à une conférence de la CITES au Panama. La déclaration poursuit en défendant le travail du gouvernement et de Masphal sur l'exportation des macaques et l'adhésion à la convention sur le commerce des espèces sauvages.

La déclaration comprend des photos de macaques et de ce qui semble être une installation d'élevage de singes, bien que son origine ne soit pas claire.

 

Il est très ironique qu'il ait été arrêté dans le cadre d'un complot présumé, alors que le Cambodge et les États-Unis entretiennent de bonnes relations diplomatiques, et qu'il devait participer à une réunion officielle du forum des Nations unies sur la protection des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. 

 

La déclaration nie également que les singes sauvages aient été exportés par des entreprises opérant dans le secteur comme le prétend l'acte d'accusation du ministère américain de la Justice.

Le ministère a déclaré que les sociétés d'importation aux États-Unis devraient être tenues responsables du respect des procédures américaines. L'acte d'accusation ne mentionne pas les destinataires des macaques, mais indique seulement qu'ils étaient destinés à Miami, en Floride.

Les deux fonctionnaires ont été inculpés aux côtés de six autres employés de Vanny Bio Research et de sociétés liées, dont le fondateur de la société, Lau Man Sang james, qui réside à Hong Kong et a obtenu la nationalité cambodgienne selon un document du Royal Gazette de 2021.

 

L’acte d’accusation américain

L'acte d'accusation de 27 pages, rendu public après l'arrestation de Kry Masphal, comporte 35 points d'actes manifestes" des accusés qui appuient les accusations du ministère de la justice. Il s'agit notamment de courriels, de détails de virements bancaires et d'autres documents selon lesquels le ministère de l'Agriculture aurait utilisé son personnel pour collecter des macaques sauvages afin de faciliter les commandes d'exportation de Vanny Bio Research en échange de pots-de-vin.

L'acte d'accusation indique principalement que Keo Omaliss a promis de capturer environ 2 000 macaques sauvages tout en demandant à un autre fonctionnaire de chiffrer le nombre d'individus de l'espèce. Dans un autre courriel, il aurait déclaré que "le ministre" avait approuvé l'accord et que le paiement devait être effectué au ministère. 

 

D'autres documents cités par le ministère de la Justice font état d'une dépense de 10 000 dollars inscrite comme "Donation pour le parti CPP" et parlent de fonds qui auraient été utilisés pour des dépenses de campagne.

La déclaration du ministère de l'agriculture n'aborde aucune des accusations contenues dans l'acte d'accusation mais apporte son soutien aux deux fonctionnaires.

 

Le MAFF et le gouvernement royal du Cambodge feront donc tout leur possible pour que justice soit rendue à nos fonctionnaires, en particulier à ceux qui représentent le pays dans l'exercice de leurs fonctions officielles, conformément aux conventions internationales", indique le communiqué.

 

Keo Omaliss travaillait au département de la faune sauvage il y a dix ans. Ce poste est désormais occupé par Kry Masphal, tandis que Keo Omaliss est devenu un haut fonctionnaire du ministère de l'agriculture. Les huit accusés risquent cinq ans de prison pour un chef d'accusation de complot et 20 ans chacun pour sept chefs d'accusation de contrebande.

 

Ananth Baliga

Avec l'aimable autorisation de VOD, qui a permis de traduire cet article et ainsi de le rendre accessible au lectorat francophone.

Pour ne rien manquer de l’actualité francophone du Cambodge, pensez à vous abonner à notre lettre d’information en cliquant sur ce lien. Précisez bien : l’édition du Cambodge et hop le tour est joué.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale