Samedi 23 janvier 2021

Le Cambodge mise sur le manioc

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 14/01/2021 à 06:59 | Mis à jour le 14/01/2021 à 10:24
Photo : UNPD
UNDP Manioc Cambodge

Dans un communiqué commun, le Ministère du Commerce, le Ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), annoncent le lancement d’un plan national de valorisation de la filière du manioc.

 

La plantation, la récolte, la transformation et l'exportation du manioc sont essentielles pour garantir des emplois et des moyens de subsistance à des milliers de Cambodgiens et constituent une culture de rente vitale pour les agriculteurs. Le Cambodge est le quatrième producteur de manioc en Asie et le dixième au niveau mondial. Plus de 12 millions de tonnes de racines fraîches ont été récoltées l’année dernière.

Ce nouveau plan permettra de stimuler et de diversifier la croissance et les exportations dans les années à venir.

Le Manioc une plante robuste

Le manioc est une plante robuste et résistante qui peut supporter l'impact croissant du changement climatique. Alors que de nombreux agriculteurs ont dû faire face à des conditions climatiques plus extrêmes ces dernières années, le manioc se comporte mieux que de nombreuses autres cultures. Il offre de bons rendements malgré des événements climatiques plus extrêmes et des sols pauvres.

Les scientifiques s'efforcent à transformer le manioc en une plante capable d'absorber davantage de carbone de l'atmosphère et de produire des rendements plus élevés d'amidon et d’améliorer la qualité des sols. De récentes études menées en Afrique montrent comment le manioc peut contribuer à rajeunir les sols épuisés. Ces premières percées sont de bon augure pour la sécurité alimentaire et le développement durable en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Manioc Cambodge

Une culture à fort potentiel

"Le manioc est une clé du développement socio-économique du Cambodge. Pour en récolter tous les bénéfices à l'avenir, nous visons à améliorer sa filière en renforçant ses capacités et en agissant rapidement pour garantir des débouchés sur les marchés émergents. Cette politique placera le manioc au centre de nos efforts pour développer le secteur agro-industriel du Cambodge. Elle vise à élargir la base économique pour aider à atteindre les objectifs de développement du gouvernement à l'horizon 2030 et 2050", a déclaré S.E. Pan Sorasak, Ministre du commerce.

"Avec une production de 12 millions de tonnes par an, le manioc est une culture industrielle qui offre un plein potentiel d'amélioration des moyens de subsistance pour les agriculteurs et pour l’exportation" a déclaré S.E. Mam Amnot, Secrétaire d'État du Ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche.

"Le manioc offre de bonnes opportunités pour le Cambodge - surtout si on peut accroitre sa valeur ajoutée en exportant des produits transformés tels que l'amidon. Un approvisionnement régulier et de haute qualité dépendra des bonnes relations entre les agriculteurs et les transformateurs", a déclaré Nick Beresford, représentant résident du PNUD au Cambodge.

plan manioc Cambodge

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Vanitas jeu 14/01/2021 - 13:33

Un article riche en information et très intéressant. Merci.

Répondre

Communauté

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Exode des expatriés : plus de 90000 Français en moins sur le Registre

Le retour massif des expatriés serait-il réel ? Les derniers chiffres du registre des Français de l’étranger démontrent en tout cas une baisse de plus de 5% en un an de la population expatriée

Que faire au Cambodge ?

Arsène Lupin, le gentleman français qui séduit le monde

La série Lupin: dans l’ombre d’Arsène vient de paraitre sur Netflix. Le célèbre gentleman cambrioleur, qui n’en est pas à sa première adaptation, a déjà ravi le coeur de fans dans le monde entier.