Lundi 10 août 2020

La réouverture générale des écoles au Cambodge prévue pour la fin 2020

Par Pierre Motin | Publié le 25/06/2020 à 20:00 | Mis à jour le 25/06/2020 à 20:00
Photo : Le ministre de l'éducation nationale cambodgien Hang Chuon Naron visite le lycée français René Descartes. Crédits : LFRD
réouverture écoles cambodge

Le ministre cambodgien de l’éducation nationale Hang Chuon Naron a annoncé le 18 juin que seules 10 à 15 écoles justifiant de normes sanitaires élevées pourront d’abord rouvrir dans le pays.

Lors d’une visioconférence organisée le 18 juin, le ministre cambodgien de l’éducation nationale a indiqué que seules 10 à 15 écoles de haut niveau avec des normes de sécurité élevées, respectant les lignes directrices émises par le ministère, seront autorisées à rouvrir. Selon le ministre, cette première phase permettra de tirer des leçons avec la réouverture des écoles de niveau intermédiaire lors d’une seconde étape, puis la réouverture de toutes les écoles dans un troisième temps.

Le ministre a déjà effectué plusieurs visites au sein d’écoles internationales à Phnom Penh, notamment le lycée français René Descartes le 5 juin, et le campus de la Canadian International School et de l’Ecole française internationale le 19 juin.

Dimanche 21 juin, le ministre de l’éducation nationale a déclaré que le gouvernement cambodgien continuera de faire preuve de prudence afin de prévenir la propagation du virus responsable du Covid-19, et que la plupart des écoles devraient rouvrir à la fin de l’année. « Nous devons attendre un peu plus longtemps pour voir comment cela se passe dans d'autres endroits, a indiqué le ministre. Nous attendons de voir ce qu'il adviendra des pays qui ouvrent leurs écoles en premier lieu. Ouvrir une école en retard est bien mieux que d'ouvrir une école à haut risque. C'est la position du premier ministre Hun Sen. »

Hang Chuon Naron a déclaré que trois millions de jeunes Cambodgiens sont inscrits dans les écoles publiques d'enseignement général. Parmi eux, 30 % peuvent acheter des smartphones et des ordinateurs et 30 % peuvent apprendre par le biais de la télévision.

« Parmi les trois millions d'étudiants, il n'y en a qu'un million et demi qui ont accédé au système d'éducation numérique, a-t-il déclaré. L'autre moitié dépend des livres publiés par le ministère »

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !