Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 1
  • 0

Des produits cambodgiens sur Alibaba

Le Cambodge mettra bientôt en vente des produits locaux sur la plateforme mondiale de commerce en ligne, Alibaba. Cette initiative, qui rendra les produits cambodgiens largement accessibles, devrait stimuler le commerce et contribuer à la croissance économique.

Photo: Facebook de Hun Manet, Premier MinistrePhoto: Facebook de Hun Manet, Premier Ministre
Écrit par Lepetitjournal Cambodge
Publié le 4 juin 2024, mis à jour le 6 juin 2024

Le 27 mai, le ministère du commerce, en collaboration avec le géant Alibaba, a lancé un nouveau portail sur le thème « Au-delà des frontières : Amener les produits cambodgiens sur le marché mondial grâce à Alibaba.com ». 

Par l'intermédiaire de la plateforme électronique du commerce mondial (eWTP), le ministère et Alibaba vont coopérer pour développer un portail national sur le site web.

Il permettra aux clients de découvrir des produits fabriqués au Cambodge dans une section dédiée, ce qui permettra aux vendeurs de promouvoir plus facilement et plus rapidement les produits locaux et aux acheteurs de trouver tous les articles qu'ils souhaitent en provenance du Cambodge.

La nouvelle section nationale sera inaugurée en septembre, lors de la 21e exposition Chine-ASEAN (CAEXPO), qui se tiendra à Nanning, capitale de la région autonome du Guangxi Zhuang, dans le sud de la Chine.

La ministre du commerce, Cham Nimul, pense que le Cambodge tirera des bénéfices de cette plateforme, car elle permettra d'étendre la portée des produits fabriqués localement sur les marchés mondiaux.

 « Cette mesure devrait aider les entreprises privées à promouvoir leurs produits sur la plateforme », a-t-il déclaré.

Elle a ajouté que le ministère travaillera également avec Alibaba pour suivre les données relatives aux ventes et évaluer les flux du marché afin d'aider les entreprises privées à mieux anticiper les pics de demande et à s'assurer qu'elles peuvent répondre aux besoins de leurs clients.

 Renouvelant sa stratégie de promotion des produits cambodgiens en ligne, Cham Nimul a appelé les petites et moyennes entreprises (PME) locales à utiliser la plateforme Cambodia Trade, rappelant que le service est gratuit pour les entreprises cambodgiennes.

Le porte-parole du ministère, Penn Sovicheat, a déclaré qu'il n'y avait pas de concurrence entre Cambodia Trade et le géant chinois du commerce en ligne, ajoutant que la coopération avec Alibaba ouvrait une nouvelle porte pour les produits cambodgiens sur les marchés internationaux.

À ce jour, plus de 1 600 types de produits sont en vente sur Alibaba, parmi lesquels des produits agricoles, des vêtements et des chaussures, des produits artisanaux, des produits de la pêche et de la viande. Le Cambodge peut également mettre en vente des forfaits touristiques sur la plateforme.

Le porte-parole a déclaré que les multiples accords de libre-échange entre le Cambodge et la Chine, tels que l'Accord de libre-échange Cambodge-Chine ou le Partenariat économique global pour la région , ont harmonisé les normes sanitaires et techniques et stimulé le commerce dans le pays.

Il n'a toutefois pas pu fournir de données concernant le nombre estimé d'entreprises qui s'inscriront sur le site web et a indiqué que les entreprises intéressées par la vente de leurs produits sur Alibaba devront remplir certaines conditions et payer une cotisation. Mais le ministère négocie avec Alibaba pour offrir aux PME cambodgiennes les meilleures conditions possibles pour utiliser les services du site web.

 « Les PME sont les piliers de l'économie nationale et produisent des biens destinés à la vente ; par conséquent, ces biens doivent être de bonne qualité », a-t-il déclaré, ajoutant que la compétitivité dépend de la qualité, de l'emballage et de la durabilité des produits.

 « Les transactions bancaires doivent être effectuées par l'intermédiaire des banques les plus fiables, et la livraison sur le dernier kilomètre doit être confiée à des services express internationaux. Cela permettra d'améliorer l'efficacité et d'obtenir une plus grande reconnaissance", a ajouté M. Sovicheat.

Il a souligné que le Cambodge ne travaillera pas seulement avec Alibaba, mais qu'il cherche également des opportunités pour présenter des produits fabriqués localement sur Amazon, le géant américain du commerce en ligne.

 La Chine reste le principal partenaire commercial du Cambodge. Au cours des quatre premiers mois de cette année, les échanges entre le Cambodge et la Chine ont atteint 4,48 milliards de dollars, soit une augmentation de 15,1 % par rapport à la même période de l'année dernière. Les exportations cambodgiennes vers la Chine se sont élevées à 486 millions de dollars, tandis que les importations ont presque atteint 4 milliards de dollars.

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions