Vendredi 30 octobre 2020

Baisse de 42% du nombre de victimes de mines au premier semestre

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 18/09/2020 à 10:02 | Mis à jour le 18/09/2020 à 10:29
Photo : CMAA
Mines Cambodge

Le Cambodge a fait état de 36 victimes de mines terrestres et de munitions non explosées (UXO) au cours du premier semestre 2020, soit une baisse de 42 % par rapport aux 62 victimes enregistrées l'année dernière à la même période.

Au cours de la période janvier-juin de cette année, neuf personnes ont été tuées, contre 11 morts sur la même période l'année dernière, selon le rapport publié par l'Autorité cambodgienne de lutte contre les mines et d'assistance aux victimes (CMAA).

27 autres personnes ont été blessées ou amputées au cours de la période de cette année, contre 51 à la même période l'année dernière.

Les conflits régionaux et internes des années 1960 à la fin de 1998 ont fait du Cambodge l'un des pays du monde les plus touchés par les mines et les restes explosifs de guerre. On estime que 4 à 6 millions de mines terrestres et d'autres munitions ont été laissées sur place après presque trois décennies de conflits.

De 1979 à juin 2020, les explosions de mines terrestres et de munitions non explosées ont tué 19 789 personnes et en ont blessé ou amputé 45 102 autres.

Source Autorité cambodgienne de lutte contre les mines et d'assistance aux victimes (CMAA).

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Phnom Penh : le sentiment d’insécurité se développe

Le Cambodge est un pays plutôt sûre. Pourtant , ces derniers temps, un sentiment d’insécurité plane sur la capitale sans que des données chiffrées n’aient été établies.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.