TEST: 2248

Angelina Jolie à Siem Reap

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 23/02/2022 à 19:00 | Mis à jour le 24/02/2022 à 11:34
Photo : AKP
Angelina joli akp

Angelina Jolie a assisté à la cérémonie d'inauguration officielle du programme Women for Bees en collaboration avec l'UNESCO à Siem Reap.

 

Aider les femmes cambodgiennes et la nature grâce à l'apiculture

Women for Bees est un programme d'entrepreneuriat féminin apicole de pointe lancé par l'UNESCO et Guerlain.

Mis en œuvre avec le soutien du centre de formation français, l'Observatoire Français d'Apidologie, le programme a pour marraine Angelina Jolie. Il poursuit comme objectifs : l’autonomisation des femmes et la conservation de la biodiversité.  

Axé sur les espèces locales, leur bien-être et leur entretien, ainsi qu'une meilleure connaissance des abeilles, le programme vise à permettre l'autonomisation des femmes par le biais d'une activité professionnelle durable axée sur l’expertise.

Il vise également à contribuer à la sensibilisation, à l'importance de toutes les espèces d'abeilles en tant que pollinisateurs, sachant que les animaux jouent un rôle majeur dans la pollinisation de 90 % des fleurs sauvages de la planète.

Angelina Jolie, associée de longue date à Guerlain, soutient ce programme, car il promeut les droits des femmes, la conservation de l'environnement et des valeurs humanitaires.

 

Angelina Joli au Cambodge
AKP

 

L’attachement d’Angelina Jolie au Cambodge

On connaît l’attachement d’ Angelina Jolie pour le Cambodge. 

 

Elle l’a déclaré à Paris Match :

 

Je dois tout au Cambodge. Je suis tombée amoureuse de ce pays pendant le tournage de “Tomb Raider”. Avant de partir, on m’avait raconté toutes les horreurs qu’avait vécues ce peuple. Je pensais trouver des personnes tristes et en colère, j’ai rencontré des gens généreux et bienveillants. Tout l’opposé de Hollywood, qui n’est qu’égoïsme et dont les seules valeurs sont l’argent et la célébrité.

C’est au Cambodge quelle a adopté son premier enfant, Maddox en 2002.

En 2005, elle a obtenu la nationalité cambodgienne par décret royal en remerciement de son engagement humanitaire.

Et en 2017 elle réalisa "D'abord, ils ont tué mon père", film tiré de l'oeuvre auto biographique de Loung Ung.

 

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale