Dimanche 20 juin 2021
Cambodge
Cambodge

L’économie cambodgienne touchée par le coronavirus Covid-19

Par Pierre Motin | Publié le 27/02/2020 à 20:00 | Mis à jour le 27/02/2020 à 20:00
Photo : Le premier ministre cambodgien Hun Sen, lundi 24 février. Crédits : page Facebook de Hun Sen
economie cambodge coronavirus difficultés

Le premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé lundi 24 février une série de mesures afin de soutenir l’économie cambodgienne en difficulté à cause de l’épidémie de Covid-19, qui arrive au même moment que la suspension partielle de l’accord Tout sauf les armes.

Lors d’un discours fleuve de cinq heures, le premier ministre Hun Sen a détaillé lundi 24 février plusieurs mesures destinées à « sauver l’économie nationale », alors que plusieurs usines textiles ont suspendu leur activité en raison de pénuries de matières premières et que le  tourisme, un autre pilier de l’économie cambodgienne, est gravement touché en raison de l’épidémie de Covid-19.

Le gouvernement s’engage à ce que les ouvriers du textile reçoivent 60% du salaire minimum pendant six mois si les usines décident de suspendre leur production. Le gouvernement paiera 20% du salaire minimum des ouvriers du textile, tandis que les employeurs paieront 40% du salaire. 

Hun Sen a annoncé que le gouvernement offrira en outre aux exportateurs des exemptions fiscales pour réduire les effets de l’épidémie de coronavirus sur l’économie cambodgienne. Les usines seront exemptés de leur participation au fonds national de sécurité sociale et certaines usines recevront jusqu’à 12 mois d’exemptions fiscales. 

Le gouvernement et les producteurs de produits textiles soutiennent que les cessations de production dans les usines de vêtements sont uniquement dues à un manque de matière premières venant de Chine, et pas à la suspension partielle de l’accord Tout sauf les armes, qui permettait au Cambodge d’exporter sur le marché européen sans avoir à payer de taxes douanières. Désormais, 20% des exportations cambodgiennes seront soumises à des droits de douane, notamment dans une partie du secteur des produits textiles, ce qui représente un milliard d’euros sur un total de cinq milliards d’euros d’exportations vers l’Union européenne.

« Nous ne devrons payer que 100 millions de dollars de droits de douane, a déclaré le premier ministre. Par conséquent, il n’y a aucune raison pour que nous échangions notre souveraineté contre ces 100 millions de dollars. Rappelez-vous de cela. » 

Hun Sen a annoncé que les hôtels et maisons d’hôtes à Siem Reap se verront aussi accorder des exemptions fiscales pour compenser la chute du nombre de touristes qui visitent le parc archéologique d’Angkor. La durée de validité des billets pour visiter les temples angkoriens a en outre été augmentée pour quatre mois, le billet d'une journée étant valable deux jours, tandis que le billet de trois jours sera porté à cinq jours de visite et le billet de sept jours sera valide pour dix jours de visite. En février 2020, le nombre d’arrivées au Cambodge a chuté de 60%, un chiffre qui atteint 90% pour les touristes chinois.

 

Tant que vous êtes ici, nous avons un petit mot à vous dire. Lepetitjournal.com Cambodge est un média indépendant qui a fait le choix de laisser ses articles en ligne et accessibles à tous. Face au phénomène de baisse des recettes publicitaires qui touche l'ensemble des médias, nous avons besoin de votre soutien.

Si notre travail vous satisfait, vous pouvez désormais nous soutenir via notre compte Tipeee, une plateforme de dons en ligne. Chacune de vos contributions, grande ou petite, nous est précieuse et participera directement à la vie de Lepetitjournal.com Cambodge. Merci !

Nous vous recommandons
portrait-pierre-motin-300x300

Pierre Motin

Rédacteur en chef Lepetitjournal.com Cambodge (juillet 2018 - juin 2020)
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Antoine lun 02/03/2020 - 16:36

L'impact de coronavirus est planétaire et les grandes puissances économiques ,et aucun pays n a échappé la Chine principale fournisseur des États-Unis et l'Union Européenne et le monde entier qui font gagner colosament de l'argent aux États-Unis et l'Union Européenne par le coût de main d'oeuvres pas cher et très productrices. Ne soyons pas égoïste et plus tôt humanistes doivent partager nos compétences pour éradiquer ces virus 19, la grippe espagnole, le sida, Ebola, grippe aviaire ........ Nos intelligences scientifiques ont toujours maîtrisé et éradiqué ces fléaux nuisibles de la planète. Les sanctions de l'U.E. sont injustes et inhumaines pour les pauvres ouvrières cambodgiennes de confections privant leurs bols de riz quotidiens en prétextant la démocratie et le droit de l'homme, parlons en des gilets jaunes blessés perdant leurs yeux.la réforme de la retraite, le 49.3 ignorant les parlementaires représentants du peuple etc............. l'Europe est entrain de s'éloigner de l'ASEAN pousse le Cambodge aux bras des États-Unis et la Chine à moins que les diplomates de l'U.E. ont manqué leur diagnostique et analyse ? Les Khmers rouges de Pol Pot ont massacré plus de 2 000 000 millions où ils étaient pendant 1975 à 1979, Haulocaust à côté était incomparable. ????????

Répondre

Que faire au Cambodge ?

LITTERATURE

Mourir à Angkor, le premier roman de Gérard Thévenet

Gérard Thévenet est un personnage truculent. Fort de sa longue expérience du Cambodge, il a toujours une anecdote savoureuse à distiller. Il vient de publier son premier roman : Mourir à Angkor.

Expat Mag

Fêtons la musique avec l’orchestre des Lycées Français du monde

Le Choeur de Sylphes de Camille Saint-Saëns ne résonnera pas dans l’auditorium de Radio France mais sur toute la planète. Covid oblige, l’Orchestre des lycées français du monde a dû jouer à distance