Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Exposition : "Intemporalité de la beauté" avec Neak Sophal

Par Raphaël FERRY | Publié le 28/11/2017 à 07:46 | Mis à jour le 28/11/2017 à 08:14
Photo : © Neak Sophal
exposition-neak-sophal

Du 28 novembre au 28 janvier la Thaddeus Gallery va exposer les œuvres de Neak Sophal.

Neak Sophal est née en 1989 à Takéo. Elle vie et travaille à Phnom Penh. c’est une photographe conceptuelle considérée comme l’un des talents émergents du Cambodge.

Elle travaille spécifiquement sur les problématiques et les spécificités de la culture cambodgienne. Formée au design graphic à l’université royale des arts de Phnom Penh, elle prépare toujours ses compositions en demandant à ses modèles de poser avec des objets. Elle met à profit différentes techniques d’art plastique telles que la broderie et la peinture au service des concepts qu’elle propose à notre réflexion.

Ces quatre dernières années, elle a été impliquée dans des ateliers, des exhibitions en groupe ou en solo en France, au Japon, en Australie, à Singapour, Hong kong, en Chine, en Thaïlande, à Berlin et bien sûr au Cambodge.

A la Thaddeus Gallery elle exposera une partie de deux de ses séries de portraits Flower et Green Net.

 

exposition-neak-sophal
Flower (modèle Chhen Savin) © Neak Sophal

 

Flower est une série consacrée aux visages de femmes qui sont en partie recouverts de fleurs. L’artiste utilise de la peinture à l’eau pour mettre en valeur certains éléments de l’image. "On ne sait jamais à l’avance ce que ça donnera après deux ou trois heures de séchage", nous confie-t-elle en pouffant de rire. Par cette série, Sophal tente de nous faire toucher du doigt l’intemporalité de la beauté et particulièrement de celle des femmes.

Green Net est une collection de portraits en pied de femmes, manœuvres sur les chantiers de construction. Ces portraits servent ensuite de canevas dans lesquels l’artiste va insérer des broderies de fils verts provenant de ces fameux filets  de protection utilisés sur les chantiers.

 

exposition-neak-sophal
The Green Net © Neak Sophal

 


Ces femmes travaillent huit heures par jour, aux mêmes heures que les hommes mais sont payées moins parce qu’elles ne sont pas aussi fortes. Après leur travail, elle doivent également s’occuper de leur foyer, ce qui reste le devoir fondamental de la femme dans la société khmère en général. Et malgré tout, elles ne se plaignent pas. Elles n’ont d’autre choix que de garder ces emplois pour assurer la vie de leur famille et de leurs enfants.
Elles s’inquiètent pour leur santé, pour ces jours où, malades ou simplement trop vieilles, elles ne pourront plus travailler. Elles cherchent à économiser un peu pour créer alors un petit business à la maison.

La Galerie THADDEUS a été fondée en 2017 par Marina Pok, Franco-Cambodgienne. Sa mission est de promouvoir les artistes contemporains cambodgiens de tous horizons dans une approche qu’elle qualifie d’holistique. Elle est ouverte tous les jours de 11h à 19h a Kandal Village, Siem Reap.

0 Commentaire (s)Réagir