13 400 familles cambodgiennes accèdent à l’eau potable grâce à Teuk Saat 1001

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 25/06/2021 à 09:20 | Mis à jour le 25/06/2021 à 10:40
Acces à de l'eau potable dans des écoles cambodgiennes

Teuk Saat 1001, une ONG œuvrant pour l’accès à l’eau potable en zones rurales, a fourni de l’eau, des masques et des savons gratuitement à 13400 familles vulnérables grâce au soutien de l’Alliance Cambodgienne contre le Changement Climatique, qui est financée par l’Union Européenne, la Suède et le Programme des Nations Unies pour le Développement.

 

Teuk Saat 1001 est une ONG cambodgienne fondée en 2005 par l'association française 1001 fontaines. Elle a été créée pour améliorer la santé des populations vulnérables dans les zones rurales confrontées à des problèmes d’accès à de l’eau potable.

 

Fournir de l’eau potable dans les campagnes cambodgiennes.

Grâce à une étroite collaboration avec le ministère du Développement rural ; depuis sa création, elle déploie des kiosques à eau, gérés par une franchise sociale permettant de manière durable la production décentralisée et la distribution d'eau potable, livrée en bonbonne rechargeable de 20L.

 

Grâce à ses procédures d'hygiène rigoureuses, de nettoyage des bouteilles, de conditionnement et de stockage, TEUK SAAT 1001 a été reconnue comme respectant les normes et standards de l'Organisation Mondiale de la Santé. 

 

des Bonbonnes d'eau Teuk saat au Cambodge.

 

Concrètement, au sein d'un kiosque à eau, par le biais d'une pompe et d'un système d'eau courante, l'eau de rivière est collectée, stockée dans un réservoir, filtrée (filtre à sable, filtre à charbon, microfiltre) et enfin désinfectée à l'aide d'une lampe UV. Ce processus élimine toutes les bactéries pour produire une eau potable et de qualité constante. L'eau est ensuite versée dans des bouteilles de 20 litres et prête à être consommée.

 

atelier de neottoyage des Bonbonnes d'eau Teuk saat au Cambodge

 

 

« L’ONG fournit gratuitement la bonbonne aux bénéficiaires. Nous payons aussi les vingts premières recharges. Si ensuite la famille veut continuer, le prix d’une recharge n’est que de 1800 riels pour 20 litres d’eau potable. »

Nous confie Stéphanie Seng de l’ONG.

 

13400 bonbonnes d’eau potable distribuées depuis le début de la pandémie au Cambodge

En réponse à la crise Covid, un programme d’urgence financé par l’Alliance Cambodgienne contre le Changement Climatique sous l’autorité du Conseil National pour le Développement Durable, et avec le soutien du ministère du Développement rural et des Conseils communaux, a permis aux kiosques à eaux de distribuer 13400 bonbonnes de 20L d’eau potable à raison d’une bonhomme d’eau par famille.

 

Famille cambodgienne Grand mere et petits enfants assis sous la maison
credit Teuk saat 1001

 

Aujourd’hui, les kiosques à eaux communaux touchent environ 25% de la population rurale au Cambodge, permettant à ce programme d’urgence d’être mené en un temps record puisque les 268 infrastructures décentralisées et gérées par 800 entrepreneurs indépendants étaient déjà en opération.

 

L'engagement multi-partie est plus que jamais nécessaire pour assurer l'accès universel aux biens et services essentiels tout en soutenant la reprise post-pandémie. De tels programmes ont démontré que les résultats peuvent être atteints s’ils sont menés conjointement par des institutions publiques au niveau national et décentralisé, des organisations internationales et locales, ainsi que des entrepreneurs privés au niveau local. 

 

Source Teuk Saat 1001

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale