Lundi 23 novembre 2020
Buenos Aires
Buenos Aires

L’Argentine souhaite rouvrir l’accès à l’éducation au plus vite

Par Cécile Chênerie | Publié le 09/10/2020 à 17:42 | Mis à jour le 09/10/2020 à 17:42
Réouverture écoles Argentine actualités

Cette semaine, l’éducation était au cœur des débats dans le pays. Mardi, le ministre de l’Education Nicolas Trotta a rencontré le conseil fédéral de l’Education. Mercredi a été organisée une réunion de travail avec les équipes du ministère de la Santé et les référents désignés par les 24 juridictions du pays pour évaluer la situation de chaque province. Hier encore les échanges ont continué pour établir dans quelles conditions l’ouverture des établissements scolaires pourrait être envisagée.

 

Des décisions au cas par cas

Après près de 210 jours de fermeture des écoles, se sont des décisions au cas par cas qui vont être prises. La réouverture des salles de classe dépendra de trois éléments : le nombre de cas quotidien des 14 derniers jours, la disponibilité de lits d’hôpitaux et si l’infrastructure éducative est en mesure d’appliquer les mesures de distanciation et d’hygiène conformes aux précautions nécessaires pour éviter la propagation du virus. En fonction de ces critères, chaque district est considéré comme étant à risque faible, modéré ou élevé. Ce risque est symbolisé par un feu tricolore vert, orange ou rouge. Dans les zones à faible risque, un retour sur les bancs de l’école va peu à peu être mis en place. Il sera en priorité orienté vers les élèves en fin de cycle de primaire et de collège et progressivement à l’ensemble des étudiants.

 

Niveaux de risques par couleurs

 

Reprise des activités sociaux-éducatives

Dans les zones à risque modéré, des activités éducatives non-scolaires vont être mises en place. Là aussi, ces activités seront prioritairement adressées aux élèves de fin de cycles et aux étudiants identifiés comme ayant perdu le contact avec le système éducatif durant cette pandémie. Dans chaque district, le gouverneur pourra décider de la reprise ou non de ces activités. Là aussi, un protocole strict devra être respecté, avec des groupes de maximum 10 élèves et pas plus de 3 groupes par jour. Un accompagnement pédagogique qui pourra prendre plusieurs formes (artistique, sportif, soutien scolaire, etc.) et qui sera un moyen de se diriger progressivement vers une réouverture des écoles.

 

Les mesures pour Buenos Aires

Dans la capitale, les quartiers du centre ayant le moins de cas et étant déjà en phase 4 ou 5 pourront envisager une réouverture progressive des écoles. Cependant, dans la plupart des districts de Buenos Aires, rouvrir les salles de classes ne sera pas encore envisageable mais les activités sociaux-éducatives seront elles effectives à partir de mardi. La participation des étudiants sera volontaire. Les groupes formés pour ces activités pédagogiques se réuniront 2 à 4 fois par semaine entre 1 à 4 heures. L’accent va particulièrement être mis sur les 6 500 élèves n’ayant pas eu accès à l’éducation depuis le début de la pandémie et sur les élèves en fin de cycle.

 

Nous vous recommandons

cecile chenerie

Cécile Chênerie

Après des études de lettres, de philosophie puis de mode, Cécile décide de découvrir de nouveaux horizons et se lance dans un tour d’Amérique latine. Séduite par l’Argentine, elle décide de s’y établir pour un temps.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.