TEST: 2245

Lancement du livre "Hoinar prin România" du Français Grégory Rateau

Par La rédaction Radio Roumanie Internationale | Publié le 30/10/2019 à 00:00 | Mis à jour le 31/10/2019 à 12:58
Grégory Rateau écrivain lancement du livre Hoinar prin romania roumanie

Venez à la rencontre de l'écrivain et rédacteur en chef du média LePetitJournal.com de Bucarest, Grégory Rateau, pour le lancement de son livre "Hoinar prin România. Jurnalul unui călător francez" à la librairie Humanitas de Cismigiu le 15 novembre à 19h.

 

 

Ce jeune écrivain, ancien chroniqueur à Radio Roumanie Internationale puis rédacteur passionné par la Roumanie et par l'auteur Panait Istrati, voit aujourd'hui son livre "Hors-piste en Roumanie" traduit en roumain par la grande maison d'édition roumaine, Polirom. Un travail de longue haleine qui fut enfin récompensé pour ce Français qui ne cesse de mettre en lumière les initiatives positives entre nos deux cultures.

 

Son prochain roman sortira dans toute la France en février 2020 aux éditions Maurice Nadeau, la célèbre maison d'édition parisienne qui a fait connaître Michel Houellebecq, Max Blecher, Georges Bataille, Jean Genet, René Char, Henri Michaux, Claude Simon ou encore Henry Miller. Le livre aura comme toile de fond le Liban et son actualité toujours aussi brûlante

 

Hoinar prin România. Jurnalul unui călător francez, titre de son livre en roumain, est un récit littéraire qui place les premières perceptions sur la Roumanie au centre d'un livre à présent médiatisé partout dans la presse roumaine. Fort de ce succès l'auteur s'apprête à faire une tournée dans d'autres villes pour rencontrer tous ses lecteurs. A noter que ce livre était autrefois sélectionné au prix Pierre Loti 2017 du meilleur récit de voyage et qu'il a participé à la saison France-Roumanie qui a eu lieu cette même année.

 

"Dans «Hors-piste en Roumanie», Grégory Rateau regarde plutôt du côté de Nicolas Bouvier et de son «usage du monde», adhérant pleinement au crédo de son mentor pour qui «la contemplation silencieuse des atlas […] lui donne envie de tout planter là […] sensible aux musiques qui y résonnent, aux regards qu’on y croise, aux idées qui vous y attendent». Poussé à partir vers un lointain moins gris par une solitude voisinant la déprime, et prisonnier d’un bureau parisien du quartier Château rouge arrosé par «une pluie drue et un rebond glacé», Grégory Rateau essuie ses larmes intérieures et décide de poser ses amarres en Roumanie, dans le pays de sa fiancée Sarah, présence rassurante dans cette aventure.  Le jeune écrivain-voyageur, qui fait avec ce premier livre une entrée très réussie dans la littérature, compte entreprendre bien plus qu’un simple passage et ne se contente pas seulement de traverser «une passerelle entre deux rives»."

Dan Burcea, Lettres Capitales

 

Le 15 novembre, il débattra à 19h avec le journaliste et présentateur à TVR, Marius Constantinescu et une traduction simultanée de Claudia Davidson-Novosivschei permettra de suivre le débat en roumain.



Venez nombreux!

grégory rateau polirom lansare de carte

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale