Photo du jour : la Roumanie est en vert et orange sur la carte épidémiologique (UE)

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 20/12/2021 à 00:00 | Mis à jour le 20/12/2021 à 12:18
Photo : Ecdc.europa.eu
Photo carte Europe Roumanie en vert orange exception Covid 19

La Roumanie fait à nouveau figure d'exception sur la carte épidémiologique de l'Europe publiée jeudi 16 décembre par le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC). Mais cette fois, c'est le pays avec le niveau de préoccupation le plus bas. Deux de ses régions sont les seuls points verts sur la nouvelle carte.

 

Il y a seulement deux mois, les choses se présentaient exactement à l'opposé, la Roumanie étant dans la pire des situations.

carte-covid-europe

 

La Roumanie au niveau de préoccupation le plus bas dans l'Union européenne

Selon la dernière carte publiée par l'ECDC, la Roumanie est au niveau de préoccupation le plus bas du continent, étant colorée en orange et vert, tandis que la grande majorité des autres pays sont colorées en rouge foncé, ce qui représente un degré de préoccupation très élevé (G4media). De plus, deux régions de Roumanie - nord-est et sud-ouest - sont les seuls espaces verts d'Europe.

L'Europe est confrontée à une nouvelle vague pandémique en évolution rapide, principalement en raison de la variante Omicron COVID-19 à propagation rapide.

Selon Valeriu Gheorghita, coordinateur de la campagne roumaine de vaccination contre le COVID-19, la Roumanie pourrait entrer dans la cinquième vague pandémique fin janvier ou début février au plus tard, a également informé G4media.ro. Jusqu'à présent, la Roumanie a officiellement confirmé 13 cas d'infections par la variante Omicron.

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale