Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Première fois mamans en Roumanie, parmi les plus jeunes de l'UE

Par Rafiq Kerfati | Publié le 20/03/2019 à 16:19 | Mis à jour le 20/03/2019 à 17:08
Photo : Source photo: Pixabay.com
infant newborn mother birth Pixabay

En 2017, l'âge moyen des mères au premier accouchement était de 26,5 ans en Roumanie, le deuxième plus bas de l'Union européenne, selon des données récemment publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

 

L'âge moyen le plus bas pour le premier accouchement a été enregistré en Bulgarie (26,1 ans). La Lettonie s'est classée troisième (26,9), suivie de la Slovaquie (27,1), de la Pologne (27,3), de la Lituanie (27,5) et de l'Estonie (27,7).

 

À l’autre extrémité, l’âge de la première naissance était supérieur à 30 ans en Italie (31,1 ans), en Espagne (30,9 ans), au Luxembourg (30,8 ans), en Grèce (30,4 ans) et en Irlande (30,3 ans).

 

En moyenne dans l'UE, les femmes qui ont donné naissance à leur premier enfant en 2017 avaient 29,1 ans. Sur cinq ans, l'âge moyen est passé progressivement de 28,7 ans en 2013 à 29,1 ans en 2017.

 

Dans le même temps, la Roumanie a enregistré la plus forte proportion de naissances d'un premier enfant de mères adolescentes (de moins de 20 ans): 13,9% du total des naissances du premier enfant en 2017.

 

En Bulgarie, les mères adolescentes représentaient 13,8% du total des naissances en 2017, devant la Hongrie (9,9%), la Slovaquie (9,5%), la Lettonie (6,7%) et le Royaume-Uni (6,1%). Les parts les plus faibles ont été enregistrées au Danemark (1,5%), en Italie et en Slovénie (1,6% chacun), aux Pays-Bas (1,7%), au Luxembourg (1,9%) et en Suède (2,0%).

 

En 2017, près de 5% des premiers enfants nés dans l'UE étaient de femmes âgées de moins de 20 ans (mères adolescentes) et environ 3% de femmes âgées de 40 ans et plus.

 

Les proportions les plus élevées de naissances chez les femmes de 40 ans et plus ont été enregistrées en Espagne (7,4% du total des naissances en 2017), en Italie (7,3%), suivies de la Grèce (5,6%), du Luxembourg (4,9%). ), En Irlande (4,8%) et au Portugal (4,3%).

 

En 2017, 5,075 millions de bébés sont nés dans l'UE, contre 5,148 millions en 2016. Le taux de fécondité total dans l'UE s'élevait à 1,59 naissance par femme en 2017, contre 1,60 en 2016. Parmi les 5,075 millions de naissances, 45% concernent le premier enfant, 36% le deuxième enfant et 19% le troisième ou ceux qui suivent.

 

Dans l’ensemble des États membres de l’UE, la Finlande (10,3%), l’Irlande (9,0%), le Royaume-Uni (8,8%), la Slovaquie (8,1%), ont enregistré la proportion la plus élevée de mères mettant au monde leur quatrième enfant ou plus, et en Belgique (8,0%).

 

Source Romania Insider

0 Commentaire (s)Réagir