TEST: 2245

L'extension de l'utilisation du pass Covid-19 n'est plus une urgence

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 18/01/2022 à 00:00 | Mis à jour le 18/01/2022 à 00:00
pass covid-19 roumanie

Le certificat/laissez-passer/pass «vert» Covid-19 pour le lieu de travail n'est plus urgent car la cinquième vague que connaît le pays pourrait se terminer dans quelques semaines, a déclaré le ministre de la Santé Alexandru Rafila à la chaîne de télévision Digi24.

 

« Je ne vois plus l'urgence du laissez-passer car toute initiative législative […] nécessite un temps de mise en œuvre, c'est-à-dire plusieurs semaines et j'espère que cette cinquième vague se terminera dans quelques semaines », a-t-il déclaré.

En octobre de l'année dernière, le pass Covid-19 a été introduit pour l'accès aux restaurants, centres commerciaux, magasins non essentiels et lieux culturels, entre autres, alors que le pays a été frappé par la quatrième vague de la pandémie et luttait avec un record du nombre de cas et d'hospitalisations. Le nombre de cas de Covid-19 a augmenté au cours des deux dernières semaines, avec 10 062 cas signalés le 15 janvier.

L'utilisation du certificat devait être étendue au lieu de travail, mais cela n'a pas reçu de soutien politique, a expliqué Rafila.

« Ce n'est pas une victime [de la politique]. C'est quelque chose qui n'a pas reçu de soutien politique. Pour moi, le plus désagréable a été ce transfert continu de responsabilité : qui est responsable de cette situation liée à la non-adoption d'une forme de certificat vert ou de pass Covid-19 », a déclaré Rafila.

Il a expliqué que l'un des buts du pass Covid-19 est d'encourager la vaccination.

"Lorsque les gens ont besoin d'un tel certificat qui inclut la vaccination pour voyager ou aller travailler, ils se font vacciner pour le recevoir et pour ne pas avoir à subir de tests périodiquement", a-t-il expliqué.

"Le deuxième objectif est lié à la santé publique, comme nous l'avons proposé dans le projet mené avec les collègues de l'INSP [institut de santé publique] - le laissez-passer serait introduit pour une durée limitée pour freiner la transmission. Si ceux qui utilisent les transports en commun, vont au travail sont vaccinés, se sont remis de la maladie ou ont été testés, la transmissibilité baisse, en particulier dans les transports en commun, qui sont une source principale de transmission », a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale