TEST: 2245

Iohannis demande que la lumière soit faite sur la révolution de 1989

Par Grégory Rateau | Publié le 18/12/2019 à 00:00 | Mis à jour le 18/12/2019 à 00:00
Photo : wikipedia
révolution roumanie 1989 Iohannis veut que la lumière soit faite

Le président Klaus Iohannis a déclaré lundi 16 décembre, lors d'un discours au Parlement, que les autorités roumaines avaient attendu trop longtemps pour découvrir la vérité sur la révolution de 1989 et que le système judiciaire devait résoudre cette affaire et tenir les coupables responsables.

 



«Après 1990, il y a eu diverses initiatives honorant la mémoire de ceux qui sont morts en décembre 1989. Des rues portent leur nom, des monuments publics ont été construits, des événements commémoratifs ont été organisés. Il y a une chose que nous n'avons pas encore faite - nous n'avons pas réussi à faire toute la lumière sur ce qui s'est passé lors du soulèvement anticommuniste de 1989 », a déclaré Iohannis lors de son discours pendant la réunion spéciale conjointe du Sénat et de la Chambre des députés consacrée au 30 ans depuis la révolution de 1989.



Il a dit que le régime communiste s'est installé en Roumanie par la force et que «son effondrement a suivi le même schéma: par des crimes, des abus et des infractions à la loi». La révolution roumaine de décembre 1989 a mis fin à «cette longue série de monstruosités» mais plus de 1 100 personnes ont dû mourir pour que ce «régime anti-roumain disparaisse».



Maintenant, le système judiciaire doit faire la lumière sur la révolution de 1989 et tenir les coupables responsables. «Le sacrifice des Roumains qui se tenaient devant des balles, des chars et qui ont dû subir les formes de torture les plus terribles, et bien tout cela ne peut pas rester sans réponses face aux questions fondamentales que soulève la révolution. L'État roumain a attendu trop longtemps pour découvrir la vérité, et c'est une étape importante pour la justice roumaine. Révéler absolument tout est une nécessité pour les victimes et leurs descendants, pour les Roumains, pour notre avenir commun. »

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Francine Dupaul mer 18/12/2019 - 14:06

je suis canadienne et j'ai suivi de près ce qui se passait à cette époque en roumanie ne pouvant croire à de tes bassesses de la part d,n gouvernement à cette époque et tout est tombé dans l'oubli et faire des révélations de cette situation est tout à fait normale ,je n'en attend pas plus des gens en poste merci de prendre en considération mon commentaire Francine Dupaul

Répondre
Commentaire avatar

mritang jeu 19/12/2019 - 14:10

je suis Canadien d origine Francaise , j ai suivie tout se qui se passe en Roumanie , j aime se pays

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale