Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

HISTOIRE D'UN LIEU - « Casa lui Assan »

Par Allan Bourgeais | Publié le 12/04/2017 à 22:00 | Mis à jour le 13/04/2017 à 19:20
Casa_Oamenilor_de_Stiinta_Casa_Assan_1

Ce bâtiment caché dans le dos de Piata Romana au numéro 9 Piata Lahovari et adjacent à un grand hôtel moderne, est un petit bijou d'architecture. Malgré son imposant portail en fer forgé, on passe facilement à côté sans y faire attention à cause de la masse de végétation qui le recouvre.

 



Cette bâtisse construite sur les plans de Ion D. Berindei, pour l'ingénieur et industriel Bazil G.Assan, n'est pas sans rappeler d'autres travaux du même architecte, notamment la fameuse maison du musicien roumain George Enescu située sur calea Victoriei.

Ion D. Berindei (1871/1928) est un architecte roumain ayant fait ses études en France, comme beaucoup d'autres à cette époque. Admis à l'école Nationale des Beaux Arts, il obtient après quelques années son diplôme et revient la même année en Roumanie, où, grâce à ses travaux d'architecte, il participera à faire de Bucarest le ?Petit Paris de l'Est?.



Ses constructions, majoritairement d'un style néoclassique français, sont surtout mises en valeur par la ferronnerie. Cet art aujourd'hui pratiquement perdu en Roumanie, fut un jour la fierté des Roumains, comme en témoignent les nombreuses pergolas qui ornent les monuments du début du 20ème siècle.


C'est dans cet état d'esprit que D.Berindei met en valeur ses travaux, notamment casa Assan. En effet, cet architecte met à l'honneur cet art perdu avec, dès l'entrée, ce fameux portail de 3 mètres de haut, toujours de style néoclassique avec des motifs simples et droits, orné de fleurs ornementales. La particularité de ce portail est le toit qui le couvre, détail qui n'est pas sans rappeler les portes en bois que l'on retrouve encore aujourd'hui dans certains villages de Maramures et de Transylvanie. Cependant, c'est dans l'arrière-cour que l'architecte nous offre l'un des plus beaux exemples de l'importance qu'il attache à la ferronnerie, avec un double escalier monumental donnant accès à une terrasse et à une petite véranda. Ses rampes aux motifs floraux classiques viennent renforcer le style du bâtiment, résonnant avec les moulures qui encadrent chaque porte et fenêtre de la demeure.

Au jour d'aujourd'hui, ce bâtiment est surtout connu pour le restaurant qu'il abrite sous l'enseigne ?Casa Oamenilor de ?tiin???, la maison des hommes de science.

 

 

 

Allan Bourgeais (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - Jeudi 13 avril 2017

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet