ESCAPADES - 5 des plus beaux bâtiments à découvrir à Oradea

Par Escapades en Roumanie | Publié le 12/11/2021 à 00:00 | Mis à jour le 12/11/2021 à 07:05
plus beaux bâtiments à Oradea

Petite ville coquette et raffinée, Oradea est un petit trésor caché qu'il vous faudra absolument découvrir. D'ailleurs les superlatifs ne manquent pas pour la caractériser: élue parmi les villes les plus sûres, les plus vertes et les plus intelligentes de Roumanie. Alors prêts pour cette nouvelle escapade?

 


Située à égale distance entre Vienne, Prague et Bucarest, la ville d’Oradea est parfaite pour une escapade automnale. Surnommée capitale roumaine de l’Art Nouveau grâce au nombre impressionnant d’édifices érigés dans ce style, on y trouve aussi le plus grand nombre de bâtiments construits dans le style Sécession Viennoise de Roumanie. Laissez-vous donc égarer dans ses ruelles étroites, typiquement médiévales, et admirez les fantaisies architecturales des monuments que vous croiserez sur votre route. Voici un top 5 des plus beaux bâtiments d'Oradea! N'hésitez pas à nous partager vos préférés!

 

 

Le Palais de l’Aigle Noir

Le Palais de l’Aigle Noir, bijou architectural emblématique de la ville, est un immense ensemble Art Nouveau, érigé entre 1907 et 1908 par les architectes Marcell Komor et Dezso Jacob. Construit dans le style Sécession viennoise, il accueillait autrefois des salles de spectacle, un casino, des restaurants de luxe et un cinéma. Aujourd’hui, c’est l’un des principaux lieux de rassemblement de la ville où se trouvent de nombreux cafés et restaurants. Le palais a un passage intérieur avec trois entrées, entièrement recouvert de verre et orné d'énormes lustres, similaire aux galeries Vittorio Emanuele de Milan. La façade du palais est richement décorée de motifs floraux et de personnages en relief, et à l'intérieur on trouve un énorme vitrail représentant un aigle noir, qui a donné son nom au palais.

 

 

 

Le Palais Moskovits Miksa

Construit entre 1904-1905 selon les plans de l'architecte Kálmán Rimanóczy Jr., ce splendide palais est devenu une référence du style de Sécession d'origine allemande, appelé aussi « Lilienstil ». Situé sur Calea Republicii, sa façade bleu ciel est richement ornée de motifs végétaux et symboliques et de sculptures baroques de têtes humaines. Le palais a été commandé par l'ingénieur Moskovits Miksa qui possédait au début du XXe siècle l'une des entreprises les plus importantes d'Oradea qui commercialisait de l'alcool. Pour l'anecdote, son entreprise fabriquait et distribuait une boisson spéciale, la Liqueur « Lotus », obtenue à partir d'une espèce de nénuphar qu'on trouvait aux bains Băile 1 Mai, situés pas loin d'Oradea.

 

 

 

La Maison Deutsch

Toujours en bleu, ce charmant bâtiment aux grandes vitres, construit entre 1906 et 1910, et situé sur la rue Vasile Alecsandri, était un ancien magasin de verrerie, de porcelaine et de lampadaires ayant appartenu à la famille Deutsch. À son apogée, la société Deutsch était devenue la deuxième plus grande entreprise dans la région, après Budapest, dans le domaine de la vente de verrerie. La façade du bâtiment lui-même constituait une publicité des produits qui y étaient vendus: présentée comme un objet précieux et richement décorée avec des éléments floraux dans le style Sécession.

 

 

Le Palais de l’Episcopie Greco-Catholique

Le Palais de l’Episcopie Greco-Catholique a été construit en 1903 dans le style Renaissance, baroque et rococo. Avec des airs de château tout droit sorti des contes de fées, c'est aujourd’hui un des édifices les plus colorés de la ville avec ses nuances de rouge et de bleu.Conçu par l'architecte Rimanoczy Kalman Jr., le bâtiment combine avec raffinement des éléments de style éclectique, néo-romantique et néo-byzantin, le résultat étant un véritable joyau architectural. Malheureusement, suite à un incendie, l'intérieur du palais est toujours en cours de restauration et ne peut pas être visité.

 

 

 

 

Le palais Sztarill ou l'actuel Hôtel Astoria

Le palais Sztarill, aujourd'hui le Grand Hotel Astoria, situé à l'intersection de la place Ferdinand et de la rue Teatrului, a été construit en 1902 (et agrandi en 1906) par Sztarill Ferenc, le même architecte qui a conçu le Palais de l'Aigle Noir. Ce palais flamboyant a été réalisé dans le style néogothique avec des éléments Sécession. Sa façade est ornée de gracieux motifs floraux inspirés de l'art populaire hongrois, de balustrades en fer forgé, de balcons ondulés et son toit est couronné d'une fine dentelle. Au rez-de-chaussée se trouvait le célèbre café EMKE, lieu de rencontre préféré des écrivains, poètes et journalistes tels que Ady Endre, Octavian Goga , Zaharia Stancu. En 1930, le Palais Sztarill devient l'Hôtel Astoria mais ne fonctionne que quelques années en tant que tel puis rouvre en 1975. Aujourd'hui le café EMKE a été remplacé par un pub.

Sur le même sujet
logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale