Jeudi 18 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - 3 châteaux pour passer une nuit de roi

Par Sarah Taher | Publié le 13/10/2017 à 00:00 | Mis à jour le 13/10/2017 à 07:00
castelul-daniel-din-talisoara

Qui n’a pas rêvé de passer une nuit dans un château, en amoureux, ou entre amis? S’approprier un lieu gorgé d’histoire et revivre un peu du faste d’une époque révolue. LePetitJournal.com de Bucarest a décidé de vous aider à réaliser ce rêve de gamin en sélectionnant pour vous, trois des plus beaux châteaux de la Roumanie pour y passer la nuit. L’insolite à portée de mains...

 

Le château Sturdza Miclauseni


Ce château est un véritable bijou de l’architecture néogothique. Construit entre 1880 et 1904 par Gheorghe Sturdza et sa femme Maria, le château représentait la splendeur de la vie de boyard du XIXe siècle: ses escaliers étaient en marbre de Dalmatie, son mobilier en bois de rose, ses poêles en porcelaine, ses murs et plafonds peints à l’huile et son parquet en bois d’acajou. La dernière héritière, Ecaterina Cantacuzino est rentrée dans les ordres et a fait don du château à l’Episcopie du Roman en 1953 voulant le transformer en monastère pour nonnes. Or, pendant le communisme, le destin du château bascule: il devient d'abord dépôt d’explosifs puis centre de placement pour enfants handicapés. Ce n'est qu'en 2001 que la restauration du château commence quand le domaine est rétrocédé à la Mitropolie de la Moldavie et de la Bucovine. En contraste avec la façade imposante, l’intérieur est réhabilité avec beaucoup de sobriété et offre aux hôtes des chambres simples avec une décoration assez classique. La beauté enchanteresse du château est complétée par le parc à l’anglaise alentour, qui abrite des arbres centenaires. Un voyage dans le temps qui vous coupera de la réalité, le temps d’une nuit.

Prix: à partir de 30 euro la nuit

 

château-sturdza-miclauseni

château-sturdza-miclauseni-2

 

Le château Mikes, The Machine House Zabola


Au coeur de la Transylvanie, pas loin des Bains Balvanyos, se trouve le château Mikes, construit autour de l'an 1500. La propriété appartenait au comte Mikes de Zabola, mais pendant la période communiste, tout a été confisqué. L'héritière, restée orpheline à l’âge de 5 ans, aurait été élevée par une voisine du village et à 16 ans, elle aurait fui son pays pour rejoindre des proches en Autriche. Après la Révolution, elle retourne en Roumanie et le château lui est rétrocédé. Grâce à ses efforts et à ceux de ses deux fils, les comtes Alexander et Gregor, elle réussit à remettre la propriété sur pied. Ils y habitent encore aujourd’hui. Derrière des larges portes en fer se trouve donc un vaste domaine s'étendant sur 500 hectares avec forêts et lacs. Comme du temps de la noblesse vous pourrez y faire un tour en calèche, ou partir en expédition pour observer les ours ou encore faire du patinage sur le lac glacé, pour finir avec un petit sauna dans les bois. A la tombée de la nuit, vous pourrez rejoindre votre chambre et y trouver le confort et le bien-être d'un lieu déjà familier, avec le faste en plus, une cheminée géante et du mobilier authentique, une vraie plongée dans l'univers médiéval. Le lendemain, vous ne voudrez plus rentrer chez vous.

- Prix: à partir de 80 euros la nuit

castel-mikes

The-Machine-House-château-Mikes-Zabala
Source: travelgirls.ro

château-mikes-zabola

 

 

Le Château Daniel Talisoara


Même si ce château n’est pas aussi imposant que ses confrères, il date de 1600 et son intérieur vous fera basculer dans une autre époque. Construit par le noble Daniel Mihaly, le château est situé dans le comté de Covasna, aussi appelé comté des manoirs (Tinutul Conacelor), dû au fait que la noblesse en avait construit un très grand nombre dans la région.
Avec l’arrivée du communisme, les héritiers ont tout vendu et se sont enfuis à l’étranger, laissant le château à une famille du village, qui l’a abandonné avec le temps, faute de moyens. Ce n'est qu'en 2009 que le château reprend vie quand il est racheté par des particuliers qui l’ont restauré et ont réussi à garder son charme jusque dans ses moindres détails. Meubles anciens, tissus choisis, tableaux de famille et trophées de chasse, les objets soigneusement préservés par les propriétaires racontent l'histoire des nombreuses générations qui se sont transmises le domaine au fil du temps. Le château propose 8 chambres où l'esprit médiéval y est omniprésent, chacune unique en son genre. L’air féérique du lieu est renforcé par les rideaux en velours et les lits à baldaquin. L’immersion en 1600 est garantie ou remboursée.

Prix: à partir de 80 euros la nuit

 

château-daniel-talisoara-2

 

château-daniel-talisoara-1

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

CINE - «Everybody Knows» que Farahdi est un grand cinéaste

En l’honneur des films de Cannes à Bucarest, le cinéaste iranien Asghar Farhadi nous fera l’honneur d’être présent pour une rencontre avec son public. Grégory Rateau vous propose à cette occasion la c