Inauguration de la fresque de l’artiste Dzia, cadeau de la Belgique à l’Inde

Par Elise Tenace | Publié le 31/05/2022 à 00:45 | Mis à jour le 31/05/2022 à 00:45
La fresque de l’artiste Dzia, à Dharavi à Mumbai

Le 25 mai 2022, le Consul Général de Belgique, Pierre-Emmanuel Brusselmans, a inauguré une fresque commandée par le Consulat et réalisée par l’artiste belge Dzia, dans le quartier de Dharavi, à Mahim à Bombay. Cadeau de la Belgique à l’Inde, la fresque représente différents oiseaux de la région, un thème cher au street artist qui valorise ainsi la diversité culturelle et attire l’attention des citadins sur leur environnement naturel.

Le projet a été réalisé en collaboration avec St+art India Foundation, qui a créé des quartiers d’art dans plusieurs villes indiennes. Lors de la réalisation de la fresque, un atelier de peinture murale a également été organisé avec l’artiste, pour les enfants de l’association Dharavi Art Room.

 

Un street artist belge de renommée internationale

Le street artist belge Dzia possède un Master délivré par la Royal Academy of Fine Arts d’Anvers. Graffeur depuis ses jeunes années, il a commencé à peindre des fresques en 2013. L’art urbain est pour Dzia un moyen d’égayer la ville, de faire réfléchir, et d’exposer les habitants à l’art.

Avec la fresque de Mahim, il n’en est pas à son coup d’essai. Ses œuvres géantes peuvent être admirées à Bruxelles, Paris, Amsterdam, Londres, ainsi qu’en Espagne, en Norvège, en Chine et ailleurs. Ouvrez l’œil !

Le style de Dzia est reconnaissable. Il a pour habitude de mettre à l’honneur la flore et la faune locales. Le remplissage par des lignes formant des cercles et ovales, peints de dégradés de couleurs vives, est sa marque de fabrique.

À Dharavi, Dzia a choisi de représenter des oiseaux qu’on peut apercevoir à Bombay et dans la région : martin-pêcheur, perruche, couturière à longue queue, loriot indien femelle... Les différentes espèces se font face sur le mur, ce qui n’est pas un hasard.

 

L’artiste a voulu symboliser la communication entre les différentes cultures de l’Inde, et célébrer la diversité linguistique du pays.

La fresque de Dzia à Dharavi à Mumbai

 

C’était la première fois que Dzia était présent en Inde. Il a été charmé par l’hospitalité et l’enthousiasme des habitants, dont certains l’ont invité à boire le thé chez eux. 

L’artiste avait été contacté directement par le Consul Général en janvier 2020. L’idée était alors de réaliser la fresque pour la Fête nationale belge cette année-là, le 21 juillet. Cependant, les événements liés au Covid-19 ont empêché la concrétisation du projet. 2022 étant marquée par la célébration des 75 ans de l’indépendance de l’Inde, le Consulat a saisi l’occasion pour, à la fois, promouvoir l’art belge et commémorer 75 années de coopération entre les deux pays.

 

La fresque de Dzia à Mumbai, un événement en partenariat avec les acteurs locaux

Le projet a été conçu en collaboration avec St+art India et avec la participation du sponsor Asian Paints. Habituée de ce genre de réalisations, la fondation a pu trouver l’emplacement (les murs sont des donations des habitants et/ou des autorités locales), dans un quartier où elle a déjà fait fleurir plusieurs fresques. St+art est à l’origine de nombreuses œuvres d’art visibles à Mumbai, ainsi qu’à Delhi, Kolkata, Chennai... 

 

Fresques de St+art India à Mumbai et Chennai

 

Lors du passage de Dzia à Dharavi, l’artiste a eu l’occasion de transmettre son savoir-faire aux enfants du quartier. Un atelier a été organisé par St+art et la Dharavi Art Room, une association fondée par Himanshu, diplômé de la Sir J.J. School of Arts de Mumbai, et Aqui. L’association se donne pour but d’accroître la confiance des enfants en leurs propres talents, de stimuler leur créativité, d’étendre leurs horizons et de leur permettre de sortir de leur environnement social et familial, souvent difficile et cloisonné, au sein du bidonville de Dharavi.

 

Le consul belge Pierre Emmanuel Brusselmans et les enfants de Dharavi Art Room

 

Dharavi Art Room fonctionne sur ses fonds propres et grâce aux donations. L’association a besoin d’aide et organise des collectes de dons ainsi que des ventes. Des magazines, cartes postales, livres, peintures et dessins sont exposés et mis en vente, à Fluxus, dans Chapel Road, à Bandra, du 30 mai au 5 juin 2022. 

Dzia et les enfants de Dharavi Art Room pendant l’atelier :

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by St+art India (@startindia)

 

 

Une inauguration de la fresque de Dzia dans la bonne humeur

Malgré la forte chaleur le mercredi 25 mai 2022, de larges sourires éclairaient le visage des enfants et de l’équipe du Consulat de Belgique. Le Consul Général s’est volontiers prêté au jeu des selfies avec les enfants de Dharavi, avant de s’adresser à l’audience en mentionnant sa grande affection pour l’art, comme moyen de communication entre les peuples.

 

inauguration de la fresque de Dzia à Mumbai
(De gauche à droite : le Consul de Belgique, Julie Van der Linden, le Consul général de France, Jean-Marc Séré-Charlet, le Consul général de Belgique, Pierre-Emmanuel Brusselmans et le Consul adjoint de France, Sami Bouakaze)

 

Il a également rappelé la solidité et la durabilité des rapports entre la Belgique et l’Inde, la Belgique figurant parmi les premiers pays à avoir reconnu l’indépendance de cette dernière, il y a 75 ans.

 

L’inauguration a eu lieu en présence de l’équipe du Consulat de Belgique, du Consul Général de France et du Consul adjoint de France, de membres de S+art Foundation India et des habitants du quartier. Le Ministre des Transports du Maharashtra, Anil Parab, aurait dû être présent, mais a eu un empêchement. L’artiste Dzia avait déjà rejoint la Belgique au moment de l’inauguration.

 

L'équipe du Consulat de Belgique devant la fresque de Dzia à Dharavi
L’équipe du Consulat général de Belgique à Bombay

 

Emplacement de la fresque : Shahu Nagar Road, Dharavi, Mahim East (cliquez le lien pour obtenir l’emplacement sur Google Maps)

Compte Instagram de St+art Foundation - Compte Instagram de Dharavi Art Room - Compte Instagram de Dzia

 

 

Elise Tenace

Elise Tenace

Diplômée d’anglais et rédactrice-traductrice de métier, Élise a trouvé en Inde de quoi alimenter ses centres d’intérêt : les langues, le yoga, l'art, les sites naturels...
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale