Vendredi 23 avril 2021

Le 28 février, journée nationale de la science en Inde

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 01/03/2021 à 01:01 | Mis à jour le 01/03/2021 à 01:01
Nobel physique inde raman

Chaque année, le 28 février, l’Inde commémore avec la journée nationale de la science, la naissance du physicien Chandrasekhara Venkata Raman, prix Nobel de physique en 1930 pour ses travaux sur la diffusion de la lumière et pour la découverte de l’effet portant son nom. En 2021, pour cette occasion, l’Ambassade de France en Inde et l’Institut Français ont lancé un blog ouvert à tous pour documenter le partenariat scientifique entre l’Inde et la France.

 

nobel physique inde raman
Journée nationale de la science dans une école en 2015 - @YVSREDDY

 

Le prix Nobel de physique C.V. Raman

Sir Chandrashekhara Venkata Raman, né le 7 novembre 1888 et mort le 21 novembre 1970, est un physicien indien, lauréat du prix Nobel de physique de 1930 “pour ses travaux sur la diffusion de la lumière et pour la découverte de l'effet portant son nom”.

Le quotidien The Hindu rapporte que lors du voyage qui le ramène de l’Angleterre vers l’Inde, C.V. Raman est fasciné par la couleur bleu profond de la mer Méditerranée. Il se demande alors pourquoi un verre d'eau n'a pas de couleur propre alors que la même eau dans la mer profonde apparaît d'un bleu brillant. Ce serait ainsi qu’il s’est intéressé à l’étude expérimentale de l’interaction entre la lumière et la matière.

 

inde nobel physique raman

 

Après de longues recherches de 1921 à 1928, le premier spectre Raman est observé le 28 février 1928 par C. V. Raman et ses collaborateurs. Ces travaux sont très rapidement reconnus comme de première importance et valent à son auteur d'être anobli par l’empire britannique en 1929 et de recevoir le prix Nobel de physique en 1930.

 

Le partenariat scientifique entre l’Inde et la France

L'Inde et la France travaillent ensemble depuis plusieurs décennies pour atteindre des objectifs de développement communs. Plusieurs avancées scientifiques en Inde ont bénéficié du soutien sans équivoque de la France. L’Inde, pour sa part, a fourni à la France une aide précieuse en termes de ressources. Les deux pays ont collaboré en particulier dans le domaine des chemins de fer et de l’espace.

En 1957, la SNCF a fourni une première assistance technique et des conseils pour l'électrification des chemins de fer indiens. Aujourd'hui, la France continue de partager son expertise sur des gares de classe mondiale et en fournissant des locomotives parmi les plus puissantes.

Les relations spatiales de l’Inde avec la France ont commencé en 1963, lorsque le Dr Vikram Sarabhai, père du programme spatial indien, rencontre Jacques Blamont, alors directeur technique fondateur de l’Agence spatiale française (CNES-Centre national d’études spatiales). Le CNES a soutenu le programme de fusées-sondes de l’ISRO à ses débuts. Plus tard, l'expérience Ariane Passenger PayLoad (APPLE), le satellite de communication expérimental a été lancé avec succès par Ariane-1, de Kourou, en Guyane française, le 19 juin 1981. Cela est devenu une étape importante dans le programme spatial de l'Inde. La technologie de propulsion des fusées fait également partie du soutien de la France au programme spatial indien.


 

isro cnes inde france espace


Pour préserver l'héritage de cette collaboration de longue date, l'Ambassade de France et l’Institut Français en Inde ont initié un projet de documentation du partenariat scientifique entre l'Inde et la France à travers toutes les disciplines dont l'objectif est de revisiter et de documenter l'histoire commune de la science et de la technologie entre l'Inde et la France. 


L'idée est de développer une archive virtuelle sous la forme d'un blog qui comprendra des écrits, du contenu multimédia et des documents d'archives accessibles au public. De plus, plusieurs expositions virtuelles sont envisagées au cours du projet ainsi que la publication d’un livre et la tenue d'une exposition nationale à la fin du projet.

Le projet est organisé et dirigé par l’astronome et historien des sciences, Pranav Sharma, primé au niveau national. Pranav Sharma a organisé le premier musée spatial interdisciplinaire d’Inde à Hyderabad et a été récompensé pour son travail sur le musée et l’histoire spatiale de l’Inde.

Dans le cadre de cette initiative, portée par le réseau de coopération scientifique de la France en Inde, l'Ambassadeur de France en Inde, Emmanuel Lenain a déclaré: “Il est tout à fait approprié de présenter cette histoire extraordinaire à l’occasion de la Journée nationale de la science en Inde, qui commémore le lauréat du prix Nobel, le professeur CV Raman. Fait intéressant, le terme «effet Raman» a été utilisé pour la première fois par les physiciens français en 1928, lorsque le scientifique français Yves Rocard a pris note de la découverte de Raman.

 

Si vous souhaitez vous plonger dans les histoires fascinantes de la science, de l'aventure et de la coopération, abonnez-vous au portail Indo-French History of Science et devenez lecteur, contributeur ou facilitateur.

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Inde

FINANCE

Débancarisation : « Il faut continuer d’affirmer le droit au compte »

Chaque année, des dizaines de Français de l’étranger sont victimes de la débancarisation. Un phénomène parfois menaçant qui consiste pour les banques françaises à clôturer des comptes d’expatriés.

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.