Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le maamoul, vous pouvez le faire !

Par Hélène Boyé | Publié le 19/04/2019 à 13:22 | Mis à jour le 19/04/2019 à 13:57
Maamoul 1

En ce week-end de Pâques, vous allez retrouver ce sablé fourré partout dans les maisons, c’est la tradition.
 

Dans tout le Levant, le maamoul trône sur les tables au moment des fêtes religieuses. C’est une pâtisserie qui se fait en famille à base de semoule fine et de beurre et que l’on peut fourrer de dates, de noix, de pistaches ou d’amandes. L’origine est incertaine, elle diffère selon les communautés et les régions. Le mot ‘maamoul’, tiré du mot-racine arabe signifiant faire, peut se traduire par produit, dans le sens de ce qui est fait à la main.


Chez les chrétiens d’Orient, la tradition remonterait au IVeme siècle, adoptée par les chrétiens orthodoxes sous influence grecque. Le maamoul est un gâteau-cadeau puisqu’il est fourré, qu'on offre pour la fête de paques. À la base, sa forme est celle d’un œuf symbolisant la naissance et donc, la résurrection du Christ, marquée par une croix dessinée sur le gâteau. Les moules traditionnels en bois que l’on peut retrouver partout au Liban dessinent aussi sur le petit gâteau de jolies arabesques ou des formes géométriques. Dans beaucoup de familles, les maamouls sont préparés le dimanche des Rameaux et mangés jusqu’à Pâques.

 

On retrouve aussi le maamoul pour les fêtes musulmanes du Fitr et de l’Adha. On trouve aussi du maamoul en Turquie et en Egypte et le makroud, son équivalent, pour les pays du Magreb.

 

Dans les communautés juives orientales, on sert les maamouls aux noix à la fête de Pourim et ceux garnis aux dates lors de Rosh Hashanah et de Hanouka. La symbolique du maamoul pour la fête de Pourim vient de la reine Esther, héroïne de l'histoire qui avait caché son origine juive au roi Perse, ainsi la pâtisserie fourrée cache aussi une richesse à l’intérieur.

 

Maamoul
Les moules en bois pour maamoul

 

La recette du maamoul

 

Ingrédients pour 50 pièces : 500 g de semoule fine, 200 g de beurre, 10 cl d'eau de fleur d'oranger, 10 cl d' eau de rose, 10 cl d' eau chaude + 5 cl d'eau de fleur d'oranger et du sucre glace pour la décoration
Pour la farce : 200 g d' amandes ou de noix ou de pistaches mondées réduites en poudre ou de dates confites, 140 g de sucre, 1 cuillère à soupe d'eau de rose

 

Commencez par la pâte : mélanger la semoule, le beurre fondu, l'eau de fleur d'oranger et l'eau de rose. Ajoutez une tasse à café d'eau chaude, puis laissez reposer deux heures minimum, voire toute la nuit, recouvert d'un torchon propre. Après ce temps de repos, ajoutez 1/2 tasse d'eau de fleur d'oranger à la pâte et pétrissez jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux doigts.

Pour votre farce : versez dans un saladier le fruit sec de votre choix, ajoutez le sucre et l'eau de rose.

Préchauffez le four à 200°C.

Façonnez les maamouls. Vous allez donc utiliser le fameux moule en bois traditionnel.

Travaillez des petites boulettes de pâte de la grosseur d'un abricot. Dans le creux de la main, creusez la boule pour y déposer une cuillère à café de farce, rabattez la pâte sur la farce, et travailler la boule pour que la fourrage soit bien enrobé. Mettre la boule de pâte dans au milieu du moule en bois dont vous aurez pris soins d’huiler le fond. Bien tasser puis retournez le moule et donnez un coup sec pour démouler le maamoul.

Mettez les maamouls sur une plaque à four recouverte de papier cuisson et faites cuire à four préchauffée à 200°C environ 20 minutes.

Les gâteaux doivent rester presque blancs, à peine colorés dessous. Laissez-les refroidir.

Vous les servirez saupoudrés de sucre glace.

A l’abri de l’air, les maamouls se conservent une bonne semaine.

 

Nous vous recommandons

Hélène Boyé, directrice de la publication de LPJ Beyrouth

Hélène Boyé

Co-fondatrice et directrice de publication LPJ Beyrouth. Expatriée depuis plus de 17 ans au Liban, atteinte de « libanolose », mon seul désir, faire connaitre le Liban sous un autre regard.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Danichab ven 30/03/2018 - 18:36

Un délice , merci pour la recette. ?

Répondre

Que faire à Beyrouth ?

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Où aller à la plage cet été au Liban ? Notre sélection

Avec 200 kilomètres de littoral et un climat méditerranéen où les températures peuvent dépasser les 30°C, le pays est un écrin parfait pour la baignade et le farniente.

Expat Mag

Stockholm Appercu
SOCIÉTÉ

Notre guide pour profiter de Stockholm durant l’été

À Stokholm durant quelques jours ou pendant tout l'été ? Suivez notre guide pour être certain.e de profitez au maximum de votre expérience stockholmoise...