Le Théâtre du Globe Berlin présente "Wie es euch gefällt"

Par Clara Le Divenach | Publié le 16/06/2022 à 09:37 | Mis à jour le 16/06/2022 à 15:40
Photo : Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulff
Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulff 1

Shakespeare est présenté en version allemande avec « Wie es euch gefällt » (As you like it - Comme il vous plaira) au Globe Berlin, mise en scène par Anselm Lipgens. Un moment haut en couleur, et l’occasion de (re)découvrir un classique.

 

Cette pièce est l’une des plus appréciées de Shakespeare. Ecrite en 1599, elle est notamment connue pour le monologue de Jacques, un personnage solitaire et mélancolique, commençant par « The world’s a stage » (« Le monde est une scène »). Elle raconte l’histoire de Rosalinde, une jeune fille injustement chassée par son oncle qui a usurpé le duché de son père. Accompagnée de sa cousine Célia, elle va fuir dans la forêt des Ardennes. Vont ensuite s’entremêler des histoires d’amour, de jalousie et de trahison typiques du style shakespearien.

 

Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulff 2.JPG
Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulff

 

Quand on demande à Anselm Lipgens, le metteur en scène, pourquoi il a choisi de jouer Shakespeare plutôt qu’un auteur allemand, celui-ci répond :

 

Il n’y a pas d’écriture plus universelle, de théâtre qui rapproche autant les gens que celui de Shakespeare. C’était déjà le cas à l’époque et ça l’est toujours aujourd’hui.

Une comédienne ajoute : « La langue est tellement juste que lorsque que l’on trouve la bonne intonation, cela nous donne des frissons ». Anselm Lipgens a notamment été lauréat trois fois du prix du ministère fédéral de la Culture de l’Autriche pour la mise en scène.

La représentation prend place dans une scénographie originale qui encercle les spectateurs, et la pièce est entrecoupée de chansons qui viennent éclairer le caractère d’un personnage ou une situation.

 

Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulff
Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulf

 

On pourrait croire que le nom du théâtre vient de cette scène originale, mais il vient en réalité du théâtre originel de Shakespeare à Londres, the « Globe Theater ». C’est Christian Leonard, fondateur et ancien directeur de la Shakespeare Company de Berlin, qui est à l’initiative de créer une version berlinoise de la salle de spectacle. Auparavant située au Schwäbisch Hall, le nouveau théâtre sera reconstruit à partir d’éléments de l’ancien et devrait être achevé pour la saison prochaine. C’est pour cette raison que la saison a été placée sous le thème « Abschied und Aufbruch » (Adieu et départ, en français).

 

En attendant, le théâtre provisoire se trouve déjà sur place et se construit progressivement. A l’été 2021, un bâtiment provisoire en bois ont été ajouté sur le site du Globe Berlin : côté rue, devant la scène en cercle, se trouve désormais un octogone qui servait auparavant de pavillon d'exposition à la Ruhrtriennale. Le "Schmetterling", un espace de séjour multifonctionnel pour les artistes, a aussi été nouvellement construit juste à côté de la scène. Le théâtre provisoire a déjà accueilli près de 20 000 personnes depuis 2019.

Cette saison, les spectateurs pourront également découvrir d’autres pièces, dont 2 également inédites : « Ameley, der Biber und der König auf dem Dach » (« Ameley, le castor et le roi sur le toit), et « Wie die Krähe fliegt - Berlin, Todmorden » (« Comment vole le corbeau -Berlin Todmorden »).

 

« Marie Stuart » et « Roméo et Juliette » de Shakespeare sont également au programme, avec une autre spécificité : pour « Wie es euch gefällt » et « Marie Stuart », les comédiens jouent la pièce en anglais ou en allemand suivant les dates de représentation.

 

 Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulff
 Globe Berlin - Wie es Euch gefällt © thorstenwulff

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Clara le divenach

Clara Le Divenach

Etudiante en master de relations internationales, Clara fait partie de la rédaction berlinoise depuis juin 2022. Attirée par l'histoire et la culture berlinoise, elle aime vivre et partager de nouvelles expériences.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale