Comment se positionnent les Allemands vis-à-vis de la coupe du monde au Qatar ?

Par Vianney du Manoir | Publié le 16/11/2022 à 15:01 | Mis à jour le 18/11/2022 à 10:16
Photo : Stade de Football au Qatar © Ben Koorengevel - Unsplash
Stade de Football au Qatar

Aberration écologique, mépris des droits humains, l’édition 2022 de la coupe du monde de football au Qatar ne manque pas de soulever les critiques en Allemagne. Entre indignation et colère, focus sur les supporteurs allemands face à cette coupe du monde controversée.

 

Le mercredi 23 novembre, la Mannschaft va jouer son premier match de la Coupe du Monde dans le richissime état pétrolier du Qatar. Les supporteurs allemands ont donc tenu à envoyer un message à l'équipe nationale lors de la dernière journée de la Bundesliga, mais par forcément celui auquel on pouvait s’attendre. Des banderoles " 15 000 morts pour 5 760 minutes de football. Honte à vous ! ", " Boycott Qatar " ou encore " Les valeurs morales perdues, le foot en supporte le coût " ont été déployées à travers les stades allemands lors de cette journée de championnat.

 

 

 

Petit retour en arrière. En 2010, le Qatar remporte l'organisation de la coupe du monde de football. Un choix qui peut alors surprendre, le pays n’étant pas réputé pour être un pays du football. Dix ans plus tard, l’indignation a remplacé la surprise. Espionnage, lobbying massif et à grand frais, bilan écologique désastreux, le projet du Qatar tourne rapidement au fiasco dans l’opinion public occidental. Certes ce n’est pas la première fois que le football mondial est secoué par les scandales, en particulier lors de l’attribution et l’organisation de la coupe du monde de football. Mais cette fois-ci le scandale lié au traitement des travailleurs sur les chantiers ne passe pas. Si aucun chiffre précis n’existe sur le nombre d’ouvriers morts pendant la construction des stades, les conditions de travail sont régulièrement pointées du doigt, alors que le pays fait venir la quasi-totalité de sa main d’œuvre d’Asie et d’Afrique. Une politique plus que limite qui, combinée à la position du pays vis-à-vis du droit des LGBTQ et du droit des femmes, déclenche la colère des fans de foot européen.

 

 

Des critiques qui ont naturellement été reprises en Allemagne, renforcées par les récentes déclarations de l’ambassadeur qatari du mondial 2022. Khalid Salman, a en effet récemment déclaré sur la ZDF (la deuxième plus grosse chaine de télévision publique allemande) que l’homosexualité était un "dommage mental". Des déclarations qui ont fait réagir le gouvernement allemand, la ministre de l’Intérieur et des Sports qualifiant ces propos "d’horribles".  Plusieurs personnalités du monde du football allemand ont ainsi pris position contre le mondial 2022, à commencer par l’ancien capitaine de l’équipe allemande et directeur de l’Euro 2024, Phillip Lam. Dans le quotidien Die Zeit, il a annoncé qu’il ne se rendrait pas au Qatar, rappelant que « les homosexuels sont toujours criminalisés, les femmes n’ont pas les mêmes droits que les hommes, la liberté de la presse et la liberté d’expression sont restreintes ».

 

« La coupe du monde de la honte »

Une succession de polémique, qui poussent les allemands à se positionner contre le mondial au Qatar. En effet, selon l’institut de sondage international YouGov, 75% des fans de football allemand qualifient d’inacceptable le fait d’organiser un évènement sportif international au Qatar. Un chiffre spectaculaire, qui n’a pas empêché la Mannschaft de s’envoler ce lundi. A noter tout de même la prise de position de la compagnie allemande Luftwaffe, qui a spécialement repeint l’avion de l’équipe nationale "au couleur de la diversité". 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
Capture d’écran 2022-06-28 114728

Vianney du Manoir

Vianney a intégré la rédaction en août 2022, après un parcours qui lui a donné le goût du voyage. Etudiant à Sc Po Strasbourg, il aspire à faire vivre les sujets qui le passionnent (culture, sport et questions sociétales) au travers de ses articles.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Patrice Thiney dim 20/11/2022 - 09:14

Bonjour. 

Juste une petite remarque : la compagnie aérienne se nomme la Lufthansa,  et non la Luftwaffe (terme qui concerne les différentes appellations de l'armée de l'air allemande au cours du temps...).

Merci de corriger.

Bien à vous,

Patrice THINEY 

Répondre

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale