Ouverture de la 22ème semaine du film français en Allemagne

Par Emma Granier | Publié le 23/11/2022 à 18:18 | Mis à jour le 24/11/2022 à 14:46
semaine film francais_0

Une édition qui marque un tournant dans l’histoire du festival puisque, pour la première fois, les cinéphiles pourront voir les nouveautés du 7ème art français dans plus de 12 villes allemandes. 

 

C’est vraiment exceptionnel et nous nous en réjouissons”, nous confie Cyril Blondel, directeur de l’Institut français d’Allemagne. “Il n'y a jamais eu autant de villes participantes sur tout le territoire allemand. C’est une grande satisfaction de pouvoir faire connaître ces films à un public allemand plus large.

 

Du jeudi 24 au mercredi 30 novembre 2022, une vingtaine de films seront donc présentés dont la plupart en avant-première. Et pour la première fois, l’ouverture de la semaine du film français se fera en présence des ministres de la culture français et allemand, mesdames Rima Abdul Malak et Claudia Roth, au Kino International de Berlin : “preuve de l’importance du paysage culturel dans les relations franco-allemandes” selon Cyril Blondel.

 

Parmi les films qui seront montrés, certains ne sont pas encore sortis en Allemagne (ou en France comme Annie Colère avec Laure Calamy), voire n’ont pas même de distributeurs outre-Rhin. C’est donc une chance de profiter de cette semaine pour se remplir les yeux et les oreilles de cinéma français. Et il y en a pour tous les goûts. “La programmation est très variée et familiale.” précise encore Cyril Blondel. En effet, à côté des derniers films de Sandrine Kiberlain ou de Louis Garrel, on pourra également retrouver Ernest et Célestine ou encore le Petit Nicolas

 

A noter également, la rétrospective sur les œuvres d’Alice Diop, dans le cadre de la sortie de son dernier film, Saint Omer. “Chaque année, une rétrospective est organisée au Kino Arsenal, permettant de mettre l'œuvre d’un ou une réalisatrice en valeur. Cette année, c'est Alice Diop, qui est d’ailleurs déjà venue à Berlin pour recevoir un prix à la Berlinale au printemps 2021.” On aura donc la chance de voir huit films de la réalisatrice, en plus de son dernier, Saint Omer, sélectionné pour représenter la France aux Oscars.

 

 

A côté des séances de projection, l’Institut français d’Allemagne participe également à l’organisation d’autres événements cette semaine pour la promotion du secteur cinématographique français en Allemagne et, plus largement, des industries culturelles et créatives : “on essaie de faire en sorte que des activités convergent vers ce temps fort.
Ainsi, une exposition sur la réalité virtuelle sera proposée à la Maison de France à partir du 26 novembre, issue de la résidence d'artistes The Brain 8. Et les rencontres franco-allemandes du cinéma pour les professionnels ont également lieu dans les prochains jours. 


 

The Brain, poster de l'exposition



 

Pour ne rien rater des temps forts de la programmation à Berlin, vous pouvez retrouver ici toutes les séances.

 

Ailleurs en Allemagne, nous vous recommandons :

A Francfort, ne rater pas la projection de Plus que jamais (avec Gaspard Ulliel) samedi soir en présence de la réalisatrice : Emily Atef.

 

A Cologne, vous pourrez voir Fragile, lundi 28 en présence de la réalisatrice Emma Benestan.
 

 

 

Retrouvez toute la programmation via le site officiel pour les séances dans les autres villes allemandes : Munich, Brême, Aix-la-Chapelle, Düsseldorf, Erlangen, Fribourg, Fürth, Kiel, Rostock, Sarrebruck.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

 

Sur le même sujet
Emma Granier

Emma Granier

Responsable des éditions allemandes pour lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale