TEST: 2240

De nouvelles mesures sanitaires en Allemagne après Noël

Par Lepetitjournal Berlin | Publié le 21/12/2021 à 20:48 | Mis à jour le 22/12/2021 à 11:56
Photo : © Volodymyr Hryshchenko - Unsplash
Un homme portant un chapeau de pere noel avec un masque devant le visage.

Suite aux recommandations publiées en début de semaine par l’Institut Robert Koch, le nouveau gouvernement allemand a voté ce mardi 21 décembre en faveur de plusieurs mesures qui entreront en vigueur après les fêtes de Noël, le 28 décembre prochain.
 

Les recommandations d’urgence de l’Institut Robert Koch

Pour ralentir la propagation de la vague Omicron de Covid-19, l’Institut Robert Koch a récemment préconisé des restrictions de contact "maximales" et la limitation des voyages et déplacements non-essentiel.

Le RKI estime qu’Omicron deviendra le variant dominant "d'ici le début du mois de janvier 2022" avec des dizaines de milliers d'infections par jour. Actuellement, le nombre de cas double en Allemagne tous les trois jours.

Dans ses recommandations, le RKI demandait la fermeture des bars, clubs, restaurants (à l'exception des plats à emporter) et des sports en salle, ainsi que l'annulation de tous les grands événements.

Ils ont également déclaré que les règles sanitaires devraient être renforcées. Selon l’institut il faudrait que la règle 2G soit maintenue pour les magasins (seules les personnes vaccinées et guéries peuvent entrer) et que la règle 3G (vacciné, guéri ou testé) soit mise en place pour les supermarchés.
 

Que prévoit effectivement le gouvernement à partir du 28 décembre ?

Le chancelier allemand Olaf Scholz et les dirigeants des Länder ont voté la mise en place de nouvelles mesures de lutte contre la maladie :

  • limitation des rassemblements privées à un maximum de dix personnes (même pour les personnes vaccinées ou guéries).
  • les enfants de moins de 14 ans ne sont pas concernés.
  • les clubs et les discothèques devront fermer dans tout le pays.
  • les matchs de football et autres grands événements devront se dérouler sans public.
  • les célébrations de la Saint-Sylvestre rassemblant un grand nombre de personnes et la vente de feux d'artifice ne sont pas autorisées.
  • pour les personnes non vaccinées, la règle en vigueur reste la même : au-delà de leur propre foyer, elles ne peuvent rencontrer que deux personnes d'un autre foyer.

 

Le nouveau chancelier Olaf Scholz défend les mesures adoptées

On ne peut et ne doit pas fermer les yeux sur la prochaine vague de Corona, a-t-il souligné : « Pour l'instant, nous sommes encore dans un étrange entre-deux, les mesures les plus récentes sont efficaces ». L'occupation des unités de soins intensifs diminue lentement, « nous maîtrisons peu à peu la quatrième vague. Cependant, la cinquième vague menace déjà » a expliqué Scholz.

 

C'est en connaissance de cause que les mesures seront mises en place après Noël. Par le passé, Noël et Pâques ne se sont pas révélés être des moteurs de la pandémie - "grâce au comportement des citoyens. Pour ces fêtes de fin d'année, je souhaite que beaucoup agissent à nouveau de la sorte : masques, tests supplémentaires, distance", a souligné le nouveau chancelier.

 

La campagne de vaccination devrait également se poursuivre "sans relâche" pendant les fêtes. Le prochain objectif est un taux de vaccination de la population allemande d'au moins 80% a déclaré Scholz.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale