" We fire in 10 min" - Vague de licenciements chez les livreurs Gorillas à Berlin

Par Emma Granier | Publié le 06/10/2021 à 19:40 | Mis à jour le 07/10/2021 à 14:49
Photo : © LPJ Berlin - Emma Granier
Un livreur Gorillas à vélo

Suite aux grèves organisées ces derniers jours, la direction du service de livraison de courses a licencié plusieurs dizaines de ses livreurs à Berlin.

 

Les services de livraison rapides fleurissent dernièrement dans les capitales européennes à tel point que les livreurs à vélo chargés d’un sac-à-dos cubique au logo criard font désormais partie intégrante du paysage urbain.

 

Grève pour de meilleures conditions de travail

Vendredi dernier, plusieurs coursiers de la start-up berlinoise Gorillas se sont mis en grève et bloquer l’accès à certains entrepôts, pour réclamer de meilleures conditions de travail. Parmi leurs réclamations, on retrouve : un salaire d'environ douze euros par heure, un entretien rapide des vélos, une meilleure répartition du travail en équipe, des pauses intermédiaires et des informations sur le poids réel des sacs remplis des commandes.

 

Ces grèves n’ayant pas été annoncées ni organisées par un syndicat reconnu, elles ont été considérées comme "grèves sauvages" par la direction de la start-up. Le Gorillas Workers Collective (GWC), association des travailleurs créée dans le but de militer pour de meilleures conditions de travail, a évoqué mercredi sur Twitter des "licenciements massifs" qui ont été effectués par lettre ou par téléphone. En réponse, un rassemblement exceptionnel a été organisé mercredi 6 octobre devant les locaux de la start-up sur Schönhauser Allee.

 

 

Ce conflit sur les conditions de travail fait rage depuis plusieurs mois au sein de la jeune start-up berlinoise. Les porte-paroles de la start-up Gorillas soulignent prendre ces critiques au sérieux et déjà avoir amélioré de nombreux points. Il existe désormais un système de primes qui garantit aux chauffeurs un salaire horaire fixe. Le système de planification des équipes a été amélioré et de nombreux employés ont été embauchés…

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

Emma Granier

Emma Granier

Responsable des éditions allemandes pour lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale