Immersion en grand écran dans le Central Tour d'Indochine

Par Ambre Angliviel de La Beaumelle | Publié le 26/11/2022 à 12:00 | Mis à jour le 28/11/2022 à 08:15
Photo : Groupe Indochine ©indochineofficiel - Instagram
Photo du groupe Indochine sur la scène à Lille

Ces concerts exceptionnels ont rassemblé 420 000 personnes, or ceux que l’on nomme les « Indofans » n’ont pas tous répondu présents. C’est pourquoi le film Indochine Central tour, tourné à Lyon, est projeté dans sa version Imax dans les rares salles équipées des cinémas de l’Hexagone. La diffusion à Berlin a eu lieu ce mercredi 23 novembre, dans l’UCI Luxe Mercedes Platz. Cette expérience immersive donne l’impression au spectateur de se trouver aux pieds de la scène, face à Nicola Sirkis. La séance nous a offert un son époustouflant, une qualité d’image hors-normes et un live show des plus électriques.

 

Une scénographie impressionnante :

Il faut dire que le groupe avait vu les choses en grand : au milieu du stade se trouvait une tour centrale de 45 m de haut, recouverte d’un écran vidéo de 2500 m2. L’écran a joué avec le groupe tout le long du concert, projetant des animations variées. Une multitude d’instruments et d’invités se trouvaient sur scène, la garde nationale républicaine a même participé à deux chansons dont la fameuse J’ai demandé à la lune, tandis que trois autres guests surprises ont enflammé la scène. Indochine a joué avec les lumières, a envoyé des confettis à tout-va, Nicola Sirkis a interagi avec ce public inter-générationnel par un bain de foule émouvant. Un feu d’artifice a même illuminé le ciel du Groupama Stadium à la fin du concert, un choix grandiose pour clôturer ce spectacle.
 

 

Un concert engagé

On trouvait des images d’archives de ces quarante dernières années, marquant les principaux événements d’actualité qui ont bouleversé le monde. Indochine a fait le choix politique d’inclure dans sa mise en scène de nombreuses critiques à l’égard de notre société. De la sensibilisation au réchauffement climatique, en passant par la critique des politiques et de notre société de chiffre, mais aussi par une flopée de témoignages de jeunes victimes d’harcèlement scolaire, Nicola Sirkis insiste sur l’opinion engagée de son groupe et les combats qu’il souhaite mener.

 

Il n’y a pas à dire, ce concert de 2h50 a marqué l’esprit des 75 000 « Indofans ». Il faut désormais attendre 2023 pour une nouvelle tournée, annoncée sur l’écran géant à la fin du concert, au plus grand plaisir de certains.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

ambre

Ambre Angliviel de La Beaumelle

Intéressée par le journalisme et notamment la presse française à l'international, Ambre a rejoint l'équipe de la rédaction berlinoise en fin d'année 2022. Déambuler dans les rues de la capitale allemande l'inspire et la fascine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale