TEST: 2240

La maire de Berlin demande l’aide de l’Etat fédéral dans la gestion des réfugiés

Par Emma Voglimacci Stephanopoli | Publié le 11/03/2022 à 22:00 | Mis à jour le 11/03/2022 à 22:00
Photo : © Franziska Giffey - Instagram
Franziska Giffey, maire de Berlin

Alors que la vague de réfugiés venant d’Ukraine grandit depuis plusieurs semaines, la mairie de Berlin et ses citoyens continuent de se mobiliser. Franziska Giffey s’est exprimée à ce sujet devant la chambre des représentants.

 

La vague de réfugiés venant d’Ukraine s’étend des pays frontaliers, de la Pologne, de la Roumanie, de la Hongrie ou de la Slovaquie, pour arriver jusqu’en Allemagne. Cet afflux est croissant, au point que la maire de Berlin Franziska Giffey a dit la semaine dernière, s’attendre à prendre en charge jusqu’à 20 000 réfugiés dans la capitale. Si des mesures d’urgence ont rapidement été adoptées, la ville a besoin de plus de logements, de soins, de traducteurs et de moyens. La maire de Berlin s’est exprimée à ce sujet devant la chambre des représentants avant-hier en présence de l’ambassadeur ukrainien à Berlin, Andrij Melnyk.

 

Dans un premier temps, la maire a appelé à mettre de côté les querelles entre les partis, le temps de cette crise, se voulant rassembleuse. « Nous sommes confrontés depuis quatorze jours à une situation à laquelle nous avons immédiatement réagi à Berlin. […] Nous devons passer d'une attitude de reproche à une attitude de rassemblement, au-delà des frontières des partis. Nous le devons aux personnes qui n'étaient pas préparées à quitter leur pays et qui arrivent maintenant à Berlin et en Allemagne » a-t-elle déclaré.
 

Elle a ensuite salué le travail de la mairie de Berlin dans sa gestion de la crise, permis par une « structure claire », ainsi que celui des associations humanitaires et des bénévoles berlinois. « Je suis très reconnaissante et je suis très fière que la société urbaine berlinoise apporte son aide de manière aussi extraordinaire » a-t-elle déclaré. Selon la maire, plus de 8.000 logements ont été mis à disposition pour les réfugiés, tandis que la ville s’est dite préparée à devoir en trouver plus, pour les 20.000 personnes attendues.

 

Face à ces chiffres records, Franziska Giffey a rappelé que « Berlin est plus touchée que tous les autres Länder […] » et a donc « une nouvelle fois sollicité d'urgence l'aide de l'État fédéral » rappelant que son soutien sera « élémentaire dans les jours à venir, que ce soit par le biais de la Bundeswehr, [l’armée allemande], du THW [l’organisme de secours contrôlé par le gouvernement fédéral] ou d'autres mesures de soutien. Nous en serons tributaires ».

 

Enfin, elle a déclaré que le Länder de Berlin s’engage à envoyer des «  biens de secours et des dons » vers l’Ukraine. « Nous nous engagerons demain avec tous les moyens dont nous disposons au Bundesrat pour la paix et pour le soutien de l'Ukraine » a-t-elle conclu.

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

emma V

Emma Voglimacci Stephanopoli

Étudiante à Sciences Po Lille, elle rejoint l'équipe du Petit Journal de Berlin en février 2022, prête à découvrir la ville, ses habitants et sa communauté d'expatriés francophones !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale