TEST: 2240

Guerre en Ukraine : comment Berlin se prépare ?

Par Eva Delmas | Publié le 02/03/2022 à 10:15 | Mis à jour le 03/03/2022 à 11:12
Photo : © Dagnija Samsone - Unsplash
Drapeau ukrainien au milieu d'une foule

De nombreux réfugiés ukrainiens fuient leur pays depuis le début de l'offensive russe. Berlin met en place des solutions pour les accueillir et leur venir en aide.

 

L’accueil des réfugiés ukrainiens à Berlin

Les premiers réfugiés ukrainiens arrivent en Allemagne et à Berlin. Ceux-ci sont accueillis à Reinickendorf, qui est le point de contact central à Berlin. Dimanche soir, environ 300 réfugiés de guerre ont été enregistrés par l’Office national des réfugiés (LAF).

 

Le maire de Reinickendorf, Uwe Brockhausen, explique que « ce n’est qu’un début et qu’il est difficile d’estimer combien de personnes il faudra accueillir et avec quels besoins ». Les décisions doivent donc être prises rapidement afin de déterminer si les conditions d’hébergement pourront convenir à l'arrivée des réfugiés. Brockhausen ne veut en aucun cas retrouver une situation similaire à 2015-2016 et « placer des gens dans des gymnases. »

 

Un nouveau site sera mis en place en début de semaine afin d’effectuer l’enregistrement des personnes fuyant la guerre, mais aussi de procéder à des soins de santé et de proposer des possibilités d’hébergements. Le lieu de ce site est pour le moment inconnu. L’Office régional, de son côté, propose environ 1.300 places et d’autres logements devraient être proposés dans les prochaines semaines.

 

Le réseau Elinor, soutenu par l’administration du Sénat pour l’intégration, propose des logements privés pour le peuple ukrainien avec déjà 6.000 berlinois inscrits. Ukrainehelpberlin organise également des hébergements privés à Berlin mais aussi une liste d’organisations humanitaires ukrainiennes pour des dons et des voyages de la Pologne à l’Allemagne.

 

Les aides mises en place en Allemagne

De nombreuses solutions sont mises en place afin de faciliter l’arrivée des réfugiés. Katja Kipping, sénatrice berlinoise pour les questions sociales, a demandé que ceux-ci soient classés comme réfugiés de guerre auprès du gouvernement fédéral et de l’Union européenne. Cela permettra donc aux ukrainiens réfugiés en Allemagne de pouvoir se déplacer librement et de travailler.

 

Le premier ministre Dietmar Woidke a annoncé vendredi : « Nous nous préparons à accueillir au moins 10.000 personnes d’Ukraine dans les prochains jours. » Actuellement, les centres nationaux d’accueil des réfugiés sont occupés à environ 75 %.

 

Aussi, afin de faciliter leur venue, les trains sont gratuits de la Pologne vers l’Allemagne pour tous les ressortissants ukrainiens fuyant la guerre.

 

Que faire pour apporter votre aide ?

Berlin possède de nombreux réseaux et structures populaires, ce qui permet de faciliter l’arrivée des réfugiés ukrainiens. Chaque Berlinois peut proposer son aide grâce au bénévolat, aux dons en nature, à la proposition de logement...

Les dons en nature ont une grande importance, vous pouvez porter des médicaments, des vêtements chauds, des couvertures, des produits d’hygiène ou encore de la nourriture. Ces dons peuvent être déposés à l’Institut Pilecki, à l’association Razom For Ukraine ou encore à Ukraine Hilfe Berlin e.V..

 

Publication Ukraine aide Berlin

 

Si vous connaissez des personnes ukrainiennes, vous pouvez les rediriger vers le Netzwerk Berlin Hilft qui leur répondra sur des questions juridiques, sociales ou autre.

Enfin, si vous souhaitez réaliser des dons d’argent, vous pouvez donner auprès de Ukraine Now ou How to help Ukraine Now, qui sont des plateformes internationales d’aide à l’Ukraine. Ainsi qu'à la Croix Rouge.

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram

Eva

Eva Delmas

Etudiante en Master Information et Communication, Eva a rejoint la rédaction en mars 2022. Curieuse et créative, elle aime voyager pour découvrir de nouvelles cultures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale