Mercredi 23 juin 2021

Frédéric Petit : une année « d’initiatives porteuses d’espoir »

Par Aurélie Billecard | Publié le 20/01/2021 à 17:45 | Mis à jour le 22/02/2021 à 20:27
Frédéric Petit

Frédéric Petit, député de la 7e circonscription des Français établis à l’étranger, présente à tous ses concitoyens ses voeux pour 2021, « autour d’initiatives porteuses d’espoir ». 

 

« Après une année très particulière », Frédéric Petit, député de la 7e circonscription des Français établis à l’étranger (Allemagne, Europe centrale, Balkans), présente ses voeux à tous ses concitoyens. Pour cette nouvelle année, le député souhaite ancrer les projets franco-allemands au sein de la société et rendre la participation citoyenne plus forte.

 

Des projets franco-allemands tournés vers l’avenir

Le 14 janvier, Frédéric Petit a présenté ses voeux à tous les Français d’Allemagne, d’Europe centrale et des Balkans pour 2021. Après des difficultés inédites, le député souhaite que cette nouvelle année, pleine d’espoir, mette en lumière la résilience et le sens de l’innovation de la société franco-allemande. 

Lors d’une cérémonie digitale Zoom mettant à l’honneur l’engagement des femmes, d’hommes et de jeunes pour le développement de la francophonie, du franco-allemand et de la coopération avec l’Europe centrale et balkanique, une douzaine de projets et d’activités ont été présentés. Chaque dessein démontrait ce qui pouvait être entrepris dans des domaines tels que l’écologie, l’Europe ou l’éducation (Projet Eiffel, DenkFabrik, Association Téméco, Sur mesure Berlin, La French Tech, Esfam Auf, Utopia, Ateliere Fara Frontiere, SDG Business Tools, PMI).

 

Une participation citoyenne plus forte

Le 9 décembre dernier au Conseil des ministres, le projet de loi confortant les principes républicains a marqué le lancement du grand chantier de l’adaptation de la laïcité française à la République d’aujourd’hui. Frédéric Petit, membre de la commission parlementaire spéciale affectée à l’étude de ce texte, a déjà procédé, depuis cette date, à plus de cinquante auditions. 

Une des priorités du mandat du député est la participation citoyenne. Pour cela, Frédéric Petit met en place un nouvel « atelier législatif », afin d’écouter ses concitoyens et de répondre à leurs questions. Dans ce cadre, il souhaite éclaircir et approfondir le débat autour des problématiques éducatives et d’enseignement, notamment à domicile. Le député soutient également la relance des fédérations et des pratiques d’éducation populaire disparues depuis plusieurs décennies. 

118706627_104533904718606_7858939562566256367_o

Aurélie Billecard

Étudiante en management culturel et journalisme, fille d’expatriés en Asie et en Europe pendant une dizaine d’années, elle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s)Réagir