Dimanche 19 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Réguler la gentrification de Berlin. Quid des autres villes ?

Par Valérie Keyser | Publié le 22/10/2019 à 07:00 | Mis à jour le 22/10/2019 à 09:53
Photo : © Pixabay
immeuble gel loyers Berlin loi

Le plafonnement des loyers prévu à Berlin suscite des débats controversés dans tout le pays. Ce mardi 22 octobre, le Sénat devrait se prononcer sur le gel des loyers pour 1,5 million d'appartements construits avant 2014 afin d'enrayer la spirale ascendante des prix existants.


Une mesure qui vise à protéger les locataires…

La coalition de Berlin s’est mise d'accord sur une mesure de plafonnement de loyer unique en Allemagne. A savoir, actuellement, les logements proposés sur le portail Immowelt à Berlin sont à 11,60 euros le mètre carré en moyenne contre 18,60 euros à Munich et 14,20 euros à Francfort/Main. Les appartements dans la capitale coûteront dorénavant un maximum de 9,80 euros par mètre carré à la location pendant cinq ans. Cette mesure concerne les appartements dont la construction est antérieure à 2014, le prix du loyer doit dépendre également de l'équipement de l'appartement, mais pas de son emplacement. Aussi, les propriétaires fonciers devraient pouvoir ajouter au maximum un euro par mètre carré pour les coûts de modernisation pour la protection du climat ou l'accessibilité. La loi doit être définitivement adoptée par la Chambre des représentants au début de l'année 2020 et s'appliquera rétroactivement à partir du 18 juin 2019.


…tandis que les acteurs du secteur de l’immobilier montent au créneau

Dans une lettre ouverte au Sénat, des associations, organisations et entreprises du secteur de la construction et de l'immobilier berlinois ont vivement critiqué la loi sur le plafonnement des loyers. Plusieurs signataires allant de l’Association des architectes et ingénieurs, de la Chambre de commerce et d’industrie à la Berliner Volksbank ont mis en garde contre des effets négatifs de grande ampleur. « Le thème actuel de la construction neuve est négligé. Nous ne créons pas de nouveaux appartements avec le plafonnement des loyers » a critiqué Klaus-Dieter Müller, président de la Fachgemeinschaft Bau.

Dans cette lettre, l'attractivité de Berlin est citée comme étant une des raisons de la hausse des loyers dans la capitale. Entre 2012 et 2017, Berlin a accueilli environ 287 000 personnes supplémentaires, mais seulement 55 000 appartements ont été construits. Selon Maren Kern de l'association des sociétés de logement de Berlin et du Brandebourg (BBU), le gel des loyers aura pour conséquence une diminution du nombre des nouvelles constructions et des pertes d'emplois.

Quant à la société immobilière Engels & Völkers, elle explique : « Le plafonnement des loyers à Berlin va réduire l'activité d'investissement sur le marché immobilier berlinois. Une enquête menée auprès d'environ 260 investisseurs immobiliers a montré qu'un bon quart d'entre eux (28%) souhaitait investir moins qu'auparavant dans le segment résidentiel. 81% estiment que le plafonnement des loyers présente des effets négatifs sur leur activité d'investissement ».


Quid des autres villes allemandes ?

Par ailleurs, si dans de nombreuses métropoles allemandes, les prix des loyers flambent et les pénuries d'appartements bon marché se font cruellement sentir, l’ensemble des Länder et les villes concernées n’ont pas la même approche que Berlin quant au gel des loyers, selon une enquête de l'Agence de presse allemande.

 « Les expropriations et le gel des loyers n'entraînent pas une augmentation de la surface habitable, mais sapent la volonté d'investir dans le logement locatif », a déclaré le maire adjoint de Hambourg, Peter Tschentscher (SPD), un avis que partage le maire SPD de Leipzig, Burkhard Jung. Selon le ministère de l'Économie du Bade-Wurtemberg à Stuttgart, on peut se demander si les Länder ont une compétence législative quelconque. Le gouvernement du Land de Bavière rejette également le plafonnement des loyers. Cependant, une collecte de signatures pour une pétition en faveur d'un référendum a récemment commencé en Bavière. L'objectif est de geler les loyers dans 162 villes et communes bavaroises pendant six ans.

Nous vous recommandons

Valerie Keyser

Valérie Keyser

Ex directrice des éditions de Francfort et Heidelberg-Mannheim (09/2013-06/2019), Valérie a décidé de se consacrer dorénavant à la rédaction en chef et à ce titre, elle définit la ligne éditoriale et les sujets.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Berlin ?

TROPHÉES 2020

Derniers jours pour participer aux Trophées 2020 !

Postulez aux Trophées des Français de l'étranger, gagnez un voyage A/R à Paris et soyez mis à l’honneur au Quai d’Orsay !​​​​​​​

Vivre à Berlin

Hambourg Appercu
LE SAVIEZ-VOUS

Loto français ou Toto Lotto allemand ? Faites vos jeux !

La loterie nationale est intrinsèquement liée à l'histoire de chaque pays et jouit d'une popularité certaine tant en France qu'en Allemagne. Retour sur cette institution qui fait tourner les têtes.