Mercredi 2 décembre 2020

Une Française en Thaïlande positive au Covid-19 après une quatorzaine

Par Peyoun CASTILLO | Publié le 25/10/2020 à 01:30 | Mis à jour le 27/10/2020 à 10:54
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha
Francais positive au coronavirus en Thailande

Une Française a été diagnostiquée positive au COVID-19, en Thaïlande, quelques jours après être sortie de quatorzaine.

Le département thaïlandais de contrôle des maladies (DDC) a signalé samedi un cas de Covid-19 sur une ressortissante française arrivée récemment de France et résidant à Koh Samui, dans la province de Surat Thani.

La femme, âgée de 57 ans, avait pourtant passé la quatorzaine obligatoire où elle avait subi au moins deux tests de dépistage du nouveau coronavirus qui s’étaient révélés négatifs.

Arrivée le 30 septembre à l’aéroport Suvarnabhumi de Bangkok par un vol de Thai Airways avec son mari et son fils, elle était aussitôt entrée en quarantaine d’Etat Alternative (ASQ) dans la province de Samut Prakan pour 14 jours comme le prévoient les mesures sanitaires thaïlandaises de lutte contre le coronavirus.

Elle y a subi deux tests, les 3 et 11 octobre, tous deux négatifs, rapporte le Bangkok Post.

Après sa sortie de quarantaine, le 15, la Française s’est rendue à l’ambassade de France à Bangkok avant de prendre un avion de la compagnie Bangkok Airways (PG 167) pour Koh Samui avec sa famille.

Deux jours plus tard, le 17 octobre, elle a développé de la fièvre, toujours selon le Bangkok Post qui cite le Dr Sophon Iamsirithavorn, chef de la division maladies transmissibles du département thaïlandais de contrôle des maladies (DDC). Trois jours plus tard, elle s’est rendue dans un hôpital privé où elle aurait été admise pour une nuit. Le lendemain, le laboratoire renvoyait le résultat du test Covid-19 qui était positif.

Un autre test a été effectué jeudi, confirmant le résultat du précédent, après quoi toute la famille a été admise à l'hôpital.

Le Dr Sophon Iamsirithavorn a indiqué que les tests sur le mari et le fils étaient négatifs. "Ces personnes sont à l’hôpital, bien traitées, sous surveillance", nous a confirmé le consul honoraire de Surat Thani, Alexandre Caporalli.

Les autorités sanitaires thaïlandaises n’ont pas confirmé que les symptômes développés par la Française sont bien dus au nouveau coronavirus.

Mais elles pensent qu’elle a probablement attrapé le coronavirus en Thaïlande, compte tenu du temps d’incubation du virus (de 3 à 5 jours en général, jusqu’à 14 jours) et du fait qu’elle est passée par la quatorzaine. Mais elles continuent d’enquêter pour déterminer la source de l'infection.

Un cas similaire s'était produit en septembre. Un footballeur ouzbek du club de Buriram United avait été testé positif après un test obligatoire avant un match. Pourtant, l'homme de 29 ans arrivé en Thaïlande le 13 août avait lui aussi passé la quatorzaine obligatoire et effectué trois tests négatifs.

Les autorités thaïlandaises imposent aux étrangers voyageant vers la Thaïlande de présenter un test Covid-19 négatif avant l’embarquement, mais il n’en est pas de même des ressortissants thaïlandais qui voyagent pourtant sur le même avion. Une autre ressortissante française a néanmoins été testée positive jeudi à son arrivée en Thaïlande, rapporte encore le Bangkok Post, citant les autorités qui ont signalé dimanche avec elle quatre autres cas de voyageurs thaïlandais positifs au coronavirus.

Le 3 septembre, un prisonnier avait été testé positif dans une prison de Bangkok, amenant les autorités à tester plus d’un millier de personnes susceptibles d’avoir été en contact avec lui, sans trouver d’autres cas positifs.

Selon le DDC, 15 personnes présentent un risque élevé d'infection. Il s’agit du mari et du fils de la Française, l'ami qui les a récupérés à l'aéroport de Samui et 12 passagers et membres d'équipage du vol Bangkok Airways.

Du côté de la l’ambassade de France, on se veut rassurant. "Elle s’est rendue à l’ambassade le 15 octobre. Le protocole sanitaire et les gestes barrière ont été respectés lors de son passage à l’ambassade (port du masque par la ressortissante française et par les agents, présence d’un bouclier en plexiglas dans le bureau où elle a été reçue, durée très limitée de son passage)", a indiqué samedi à Lepetitjournal.com le service de presse de l’ambassade. "L’ambassade de France suit les mesures sanitaires mises en place par les autorités thaïlandaises. Elle renvoie au ministère thaïlandais de la santé publique pour toute demande d’information complémentaire", a-t-il ajouté.

Cité par le Bangkok Post, le chef du DDC, le Dr Opas Karnkawinpong, a déclaré que ce cas d’infection était inattendu compte tenu de la qualité de la gestion du Covid-19 par la Thaïlande.

La Thaïlande s’est beaucoup enorgueillie d’avoir été plébiscitée en août par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour sa gestion de l'épidémie de Covid-19, même si plusieurs zones d’ombres subsistent sur les facteurs qui sous-tendent son bilan de 3.791 cas d'infection signalés et 59 décès.

Mais si le royaume semble en effet avoir été relativement épargné par la maladie, le pays, qui était le premier touché après la Chine, a néanmoins continué d’accueillir pendant deux mois des dizaines de milliers de touristes en provenance de l’épicentre de l’épidémie, ne commençant à imposer des mesures sanitaires strictes que fin mars. Selon le Dr Opas Karnkawinpong, l’un des facteurs déterminants du succès de la Thaïlande est le degré élevé de coopération de la population dans la mise en œuvre des mesures sanitaires déterminées par les autorités.

Le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul s'est rendu vendredi à Samui en emportant avec lui 1.000 pilules de l’antiviral Favipiravir à l'hôpital de Koh Samui, où la femme a été isolée et traitée.

Le protocole médical de la Thaïlande pour traiter les personnes atteintes du Covid-19 combine la chloroquine associée avec des antiviraux.

0 Commentaire (s)Réagir