Vendredi 18 septembre 2020

Il tire sur ses accusateurs dans un tribunal de Chantaburi, 3 morts

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 13/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/11/2019 à 01:11
Photo : Ajtnk~commonswiki
Chanthaburi-Thailande-745

Un officier de police en retraite a tué deux personnes dans un tribunal thaïlandais mardi, avant d'être abattu par la police. 

Le drame s'est produit au tribunal de Chanthaburi, à l'est de Bangkok. L’homme a ouvert le feu sur deux plaignants et leurs avocats qui l’avaient accusé de faux témoignage et d’avoir porté de fausses accusations. Il a tué l'un des plaignants et l’avocat, et légèrement blessé deux autres personnes, a indiqué un porte-parole de la Cour de justice dans un communiqué.

Selon le Bangkok Post, le plaignant avait été l’avocat de l’ancienne Première ministre Yingluck Shinawatra.

L'ancien général de police, Thanin Chantratip, et ses accusateurs étaient empêtrés depuis plusieurs années dans une série de différends, impliquant des plaintes au civil liées à des terrains et d'autres au pénal, a précisé le porte-parole Suriya Hongwilai.

"Lorsque le juge a quitté la salle d'audience, le défendant a fait quelque chose d’inattendu", a déclaré Suriya.

En octobre, un juge du sud de la Thaïlande s'est tiré une balle dans la poitrine après avoir rendu un verdict de non-culpabilité dans l'affaire de cinq suspects musulmans accusés de meurtre.

Même si le nombre de décès par balle a baissé de près de 50% en dix ans entre 2007 et 2016 selon Gunpolicy.org, l’observatoire sur la politique internationale en matière d’armes à feu estime qu’il y aurait un peu plus de 10 millions d’armes en Thaïlande, pays de 69 millions d’habitants.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.