Jeudi 22 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Chumphon: saoul et armé, il abat sa propre famille pour le Nouvel An

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec AFP | Publié le 02/01/2019 à 06:22 | Mis à jour le 02/01/2019 à 09:04

Un Thaïlandais qui s'est senti offensé par ses beaux-parents a abattu six membres de sa famille, dont ses deux enfants, lors d'une fête du Nouvel An, avant de retourner l’arme contre lui, a annoncé mardi la police.

La tuerie a eu lieu 10 minutes après minuit alors que Sucheep Sornsung avait rejoint la famille de son épouse pour célébrer le Nouvel An dans la province de Chumphon, dans le sud du pays.

Sucheep était "très saoul" quand il a sorti son pistolet à table dans le salon de beauté où était organisée la soirée, dans le district de Phato, a indiqué la police.

"Toutes les victimes étaient des membres de sa famille, y compris son fils de neuf ans et sa fille de six ans", a déclaré le lieutenant-colonel Larp Kampapan de la police de Phato.

"Certains ont été touchés à la tête d’autres à la poitrine... Il était en colère de constater qu’il n'était pas le bienvenu aux yeux de la famille de son épouse."

Il a ensuite retourné l'arme sur lui-même.

Les quatre autres victimes étaient deux hommes et deux femmes âgés de 47 à 71 ans.

La Thaïlande affiche des taux élevés de possession d’armes à feu, et il n’est pas rare que de petits conflits personnels, rivalités amoureuses et autres différends d’affaires ou de voisinage se finissent à coup de pistolet.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

VIE PRATIQUE

Trois outils pour apprendre le thaï développés par des francophones

Avec son système d’écriture, sa syntaxe et ses tons, la langue thaïlandaise n’est pas l’une des plus faciles à apprendre. Grâce à des outils en ligne, l’apprentissage de cette langue est plus ludique

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.